BFM Patrimoine

LVMH devient la première capitalisation du CAC 40 devant Total

LVMH chipe la première place du CAC 40 à Total

LVMH chipe la première place du CAC 40 à Total - AFP

Le géant français du luxe enchaîne les records en Bourse ces derniers mois. Ce mercredi, il est même parvenu à détrôner Total, première capitalisation boursière depuis des années. De quoi réjouir Bernard Arnault, qui conforte ainsi son titre de première fortune de France.

Mais où va s'arrêter LVMH en Bourse? Après avoir dépassé pour la première fois de son histoire la barre symbolique des 100 milliards d'euros de capitalisation en mars dernier, le groupe de luxe vient de ravir cette fois-ci le titre de champion du CAC 40, titre que Total détenait depuis des années. Seul Sanofi était, par le passé, parvenu à détrôner ponctuellement le géant français du pétrole.

-
- © -

Cette première place vient en tout cas concrétiser les excellentes performances financières de LVMH. En 2016, le groupe a vu son bénéfice net progresser de 11%, à 3,98 milliards d'euros, tandis que ses ventes sont ressorties à 37,6 milliards d'euros, en hausse de 5%, dopées par sa division phare, Mode et Maroquinerie. En dépit d’une atonie de ses ventes aux États-Unis, marché affecté par la hausse du dollar et de performances commerciales décevantes en Europe, du fait des risques d'attentats qui ont pesé sur le tourisme, LVMH a su adapter sa stratégie en misant sur l'émergence d'une classe moyenne chinoise toujours plus nombreuse (246 millions de personnes) mais avec un pouvoir d'achat plus limité.

Ainsi, "parmi tous les acteurs du secteur, Louis Vuitton offre la meilleure réponse aux besoins des classes moyennes montantes, notamment des jeunes, grâce à une offre plus étoffée de sacs et de petite maroquinerie d'entrée de gamme", écrivaient d’ailleurs les analystes de HSBC. Le rachat du fabricant allemand de bagage haut de gamme Rimowa couplé au lancement des parfums Louis Vuitton s'intègrent parfaitement dans cette stratégie avec des produits de luxe à prix accessibles, chasse gardée autrefois des griffes américaines (Michael Kors, Coach).

Bernard Arnault passe les 50 milliards de dollars

En Bourse aussi, cette stratégie est payante puisque le titre LVMH a quasiment doublé en l'espace de cinq ans et gagne déjà près de 30% depuis le 1er janvier quand son "concurrent" Total perd 3% depuis le début de l'année. Le groupe pétrolier pourrait tout de même bientôt reprendre sa couronne tant les écarts de capitalisation sont faibles en haut de l'indice parisien (voir graphique ci-dessus). En effet, LVMH, Total, et Sanofi se tiennent en seulement 4 milliards d'euros, soit à peine 3%.

En plus de ravir ses actionnaires, l'envol de l'action LVMH fait également le bonheur de son propriétaire Bernard Arnault. Depuis le début de l'année, la plus grande fortune de France a vu son patrimoine grimper de 10,5 milliards d'euros, portant son patrimoine professionnel au-delà des 50 milliards de dollars (soit plus de 46 milliards d'euros, voir graphique ci-dessous), d'après les données compilées par Bloomberg. Une performance qui lui permet de prendre la large sur l'héritière du groupe L'Oréal, Liliane Bettencourt, dont la fortune oscille autour de 40 milliards de dollars.

-
- © Bloomberg