BFM Patrimoine

Les sociétés françaises ont versé 30 milliards d'euros de dividendes au deuxième trimestre

Les versements de dividendes ont progressé de 30% par rapport au deuxième trimestre 2013 en France.

Les versements de dividendes ont progressé de 30% par rapport au deuxième trimestre 2013 en France. - Michal Cizek - AFP

Selon une étude d'Henderson Global Investors, la France a été, au deuxième trimestre 2014, le plus important payeur de dividendes en Europe, avec un total de 40,7 milliards de dollars, soit environ 30 milliards d'euros. Un chiffre tiré notamment par le secteur financier.

Les beaux jours semblent revenir pour les actionnaires. Selon une étude d'Henderson Global Investors (HGI), les versements de dividendes ont, au cours du deuxième trimestre 2014, progressé de 11,7% par rapport à la même période de l'an passé, pour atteindre 426,8 milliards de dollars, soit environ 320 milliards d'euros. HGI note que ce sont "les pays développés qui poussent la croissance des dividendes à la hausse".

En premier lieu l'Europe, dont "les sociétés payent généralement la majeure partie des dividendes au cours du deuxième trimestre". Le Vieux Continent réalise plus des 2/5e des paiements mondiaux, avec un total de 153,4 milliards de dollars.

Axa, plus grand payeur de dividendes en France

Et au cœur de l'Europe un pays se démarque plus particulièrement: la France. L'Hexagone est ainsi, selon HGI, le pays qui a réalisé la meilleure performance au deuxième trimestre 2014, et est également le plus grand payeur de dividendes en Europe. Le montant total atteint ainsi 40,7 milliards de dollars, soit environ 30 milliards d'euros, ce qui représente une progression de 30,3% par rapport au deuxième trimestre 2013.

HGI indique que le secteur financier s'est particulièrement distingué. L'assureur Axa est ainsi le plus gros payeur de dividendes en France avec 2,7 milliards de dollars soit environ 2 milliards d'euros. "Le Crédit Agricole a rétabli ses versements (1,2 milliard de dollars US), Société Générale a réalisé une forte hausse et BNP Paribas a continué ses versements de dividendes malgré la forte amende imposée par les régulateurs américains", ajoute HGI.

L'étude montre également d'autres tendances au niveau mondial. Les dividendes au Japon ont progressé de 18,5% à 25,2 milliards de dollars, alors qu'à l'inverse, les paiements ont chuté de 14,6% dans les pays émergents. Aux Etats-Unis, ils progressent de 13,8%.

Julien Marion