BFM Patrimoine

Le traitement au VX-661 et à l'ivacaftor au cours d'une étude de phase II a révélé des améliorations statistiquement significatives de la fonction pulmonaire chez les personnes atteintes de mucoviscidose présentant deux copies...

BFM Patrimoine

Vertex Pharmaceuticals Incorporated (Nasdaq : VRTX): Le traitement au VX-661 et à l'ivacaftor au cours d'une étude de phase II a révélé des améliorations statistiquement significatives de la fonction pulmonaire

Vertex Pharmaceuticals Incorporated (Nasdaq : VRTX):

Le traitement au VX-661 et à l'ivacaftor au cours d'une étude de phase II a révélé des améliorations statistiquement significatives de la fonction pulmonaire chez les personnes atteintes de mucoviscidose présentant deux copies de la mutation F508del

-La polythérapie au VX-661 et à l'ivacaftor pendant 28 jours dans les deux groupes de dosage les plus élevés a révélé des augmentations relatives moyennes de la fonction pulmonaire (VEMS proportionnel prévu ) de 9,0 % (p=0,01) et 7,5 % (p=0,02) par rapport à un placebo -

-VX-661 a généralement été bien toléré seul et en combinaison avec l'ivacaftor-

-Vertex organisera une conférence téléphonique avec les investisseurs à 16h30 HE aujourd'hui-

Vertex Pharmaceuticals Incorporated (Nasdaq : VRTX) a annoncé aujourd'hui les données issues d'une étude de phase II du VX-661 et de l'ivacaftor qui a démontré des améliorations statistiquement significatives de la fonction pulmonaire chez les adultes atteints de mucoviscidose qui présentent deux copies (homozygotes) de la mutation la plus courante du gène régulateur de conductance transmembranaire de la mucoviscidose (CFTR), appelée F508del. L'étude a évalué quatre niveaux de dosage du VX-661 (10, 30, 100 et 150 mg) administrés une fois par jour pendant 28 jours en combinaison avec l'ivacaftor (150 mg) administré deux fois par jour. L'étude a également évalué un groupe distinct de patients qui ont reçu du VX-661 (10, 30, 100 et 150 mg) administré sans ivacaftor pendant 28 jours. Des améliorations relatives moyennes de la fonction pulmonaire liées au dosage (volume expiratoire maximal proportionnel prévu par seconde ; VEMS ), au sein d'un groupe et par rapport à un placebo, ont été observées dans les groupes de dosage de combinaison. Les patients dans les groupes de dosage de combinaison à 100 et 150 mg ont démontré des améliorations relatives moyennes statistiquement significatives de la fonction pulmonaire par rapport au placebo, respectivement de 9,0 pour cent (p=0,01) et 7,5 pour cent (p=0,02) après 28 jours. En revanche, les patients sous placebo ont démontré un changement relatif moyen de 0,03 pour cent de la fonction pulmonaire après 28 jours (intragroupe). Le VEMS relatif moyen dans les groupes de dosage de combinaison est revenu vers celui de référence au cours de la période d'élimination après traitement de 28 jours. Le VX-661 a généralement été bien toléré, en monothérapie et en polythérapie avec l'ivacaftor, et la plupart des événements indésirables étaient de gravité légère à modérée et similaires entre les groupes de traitement et ceux sous placebo. Vertex envisage de mener des études supplémentaires relatives au VX-661 afin de poursuivre l'évaluation de son potentiel pour un développement de stade avancé dans l'attente de discussions avec les autorités de réglementation.

« Cette première étude du VX-661 et de l'ivacaftor fournit une validation complémentaire de la stratégie de combinaison d'un correcteur et d'un potentialisateur pour améliorer la fonction pulmonaire chez les personnes atteintes du type le plus courant de mucoviscidose », a déclaré Peter Mueller, PhD., directeur scientifique et vice-président directeur de la recherche et du développement à l'international chez Vertex. « Avec ces données et le lancement récent d'un programme de phase III pour une combinaison de notre principal correcteur du CFTR VX-809 avec l'ivacaftor, nous progressons considérablement vers notre objectif qui consiste à aider beaucoup plus de personnes atteintes de mucoviscidose ».

La mucoviscidose provient du dysfonctionnement ou de l'absence d'une protéine régulatrice de conductance transmembranaire de la mucoviscidose découlant de mutations du gène CFTR. Chez les personnes présentant deux copies de la mutation la plus courante du gène CFTR, F508del, peu de protéines régulatrices de conductance transmembranaire de la mucoviscidose atteignent la surface cellulaire, voire aucune. Il est présumé que le VX-661, appelé correcteur de CFTR, aide la protéine régulatrice de conductance transmembranaire de la mucoviscidose à atteindre la surface cellulaire. L'ivacaftor, appelé potentialisateur de CFTR, maintient une ouverture prolongée des canaux destinés aux protéines CFTR à la surface des cellules pour augmenter le flux de sel et d'eau. À travers le monde, près de la moitié des personnes atteintes de mucoviscidose présentent deux copies de la mutation F508del et un tiers supplémentaire présentent une copie de la mutation F508del.

À propos de l'étude

L'étude de phase II randomisée à double insu contrôlée sous placebo a traité 128 personnes de 18 ans et plus atteintes de mucoviscidose présentant deux copies de la mutation F508del. Un groupe de patients a été randomisé pour recevoir le VX-661 (10, 30, 100 et 150 mg administrés une fois par jour) ou un placebo, seul pendant 28 jours. Un groupe distinct de patients a été randomisé pour recevoir la combinaison de VX-661 (10, 30, 100 et 150 mg administrés une fois par jour) avec l'ivacaftor (150 mg administrés deux fois par jour) ou un placebo pendant 28 jours. Les critères d'évaluation primaire de l'étude étaient la sécurité, la tolérabilité et le changement de la teneur en sel dans la sueur. Le changement de la fonction pulmonaire (volume expiratoire maximal proportionnel prévu par seconde ; VEMS ) a été mesuré en tant que critère d'évaluation secondaire.

Des augmentations absolues moyennes statistiquement significatives de la teneur en sel dans la sueur ont été observées en intragroupe, et par rapport au placebo, à travers les groupes en polythérapie et en monothérapie. Ces changements étaient généralement modestes et variables à travers les groupes de dosage.

Le VX-661 a généralement été bien toléré en monothérapie et en polythérapie avec l'ivacaftor. Les événements indésirables les plus courants étaient de nature pulmonaire. La plupart des événements indésirables étaient d'une gravité légère à modérée et similaires entre les groupes de traitement et sous placebo et les types et la fréquence des événements indésirables étaient similaires entre les groupes de traitement et sous placebo. Le taux d'événements indésirables graves était également similaire entre les groupes de traitement et ceux sous placebo.

Résultats relatifs à la fonction pulmonaire pour la combinaison de dosage

Des améliorations absolues et relatives moyennes de la fonction pulmonaire ont été observées chez tous les groupes de combinaison de dosage (10, 30, 100 et 150 mg), à la fois intragroupe, et par rapport à un placebo. Les améliorations de la fonction pulmonaire étaient liées au dosage, les plus importantes ayant été observées chez les groupes qui ont reçu les plus hautes doses de VX-661 en combinaison avec l'ivacaftor. Les patients faisant partie des groupes de dosages de combinaison les plus élevés (VX-661 100 mg ou 150 mg en combinaison avec l'ivacaftor 150 mg) ont présenté des améliorations relatives moyennes statistiquement significatives de la fonction pulmonaire par rapport au placebo, respectivement de 9,0 pour cent (p=0,01) et 7,5 pour cent (p=0,02) après 28 jours. Des améliorations du VEMS ont été observées tôt dans la phase de traitement et les améliorations du VEMS relatif moyen par rapport au placebo, pour le groupe de combinaison le plus élevé (VX-661 150 mg en combinaison avec l'ivacaftor 150 mg), étaient statistiquement significatives après 14, 21 et 28 jours. Le VEMS relatif moyen à travers les groupes de dosage de combinaison est revenu vers celui de référence au cours de la période d'élimination après traitement de 28 jours. Les résultats supplémentaires relatifs à la fonction pulmonaire sont notés ci-dessous :

Changements moyens de la fonction pulmonaire

Pourcentage de changement relatif moyen
VEM prévu1 Depuis la ligne de base

Pourcentage de changement absolu moyen
VEM prévu1 Depuis la ligne de base

Jour 0 à 28

28 jours après traitement
(moyenne intragroupe)*

Jour 0 à 28

28 jours après traitement
(moyenne intragroupe)*

Placebo (n=23) (intragroupe) 0,03 (NS) 1,6 -0,4 (NS) 0,6 Groupes sous polythérapie par rapport au placebo par rapport au placebo VX-661 (10 mg) + ivacaftor (150 mg) (n=17) 4,1 (NS) 1,7 2,3 (NS) 0,8 VX-661 (30 mg) + ivacaftor (150 mg) (n=17) 5,4 (NS) 1,2 3,4 (NS) 0,5 VX-661 (100 mg) + ivacaftor (150 mg) (n=15) 9,0 (p=0,01) 1,7 4,8 (p=0,01) 0,5 VX-661 (150 mg) + ivacaftor (150 mg) (n=16) 7,5 (p=0,02) 1,4 4,5 (p=0,01) 0,7

NS = Non statistiquement significatif
* Le plan d'analyse statistique (PAS) pour cette étude n'incluait pas des comparaisons statistiques pour la période d'élimination de 28 jours

Dans le groupe de dosage évaluant 100 mg de VX-661 en combinaison avec l'ivacaftor, 66,7 pour cent (10/15) des patients ont présenté une amélioration relative de 5 pour cent ou plus (intra sujet) de la fonction pulmonaire après 28 jours. Dans le groupe de dosage évaluant 150 mg de VX-661 en combinaison avec l'ivacaftor, 56,3 pour cent (9/16) des patients ont présenté une amélioration relative de 5 pour cent ou plus (intra sujet) de la fonction pulmonaire après 28 jours. 21,7 pour cent (5/23) des patients sous placebo ont présenté une amélioration relative de 5 pour cent ou plus (intra sujet) de la fonction pulmonaire après 28 jours.

Résultats de la monothérapie VX-661

Des augmentations absolues et relatives moyennes de la fonction pulmonaire ont été observées dans tous les groupes de monothérapie VX-661 (10, 30, 100 et 150 mg), à la fois intragroupe, et par rapport à un placebo, après 28 jours. Ces augmentations étaient variables, n'étaient pas liées au dosage et ne présentaient pas d'importance statistique dans chacun des groupes de dosage en monothérapie.

Changements moyens de la fonction pulmonaire

Pourcentage de changement relatif moyen
VEM prévu1 Depuis la ligne de base

Pourcentage de changement absolu moyen
VEM prévu1 Depuis la ligne de base

Jour 0 à 28 Jour 0 à 28 Placebo (n=23) (intragroupe) 0,03 (NS) -0,4 (NS) Groupes sous monothérapie (par rapport au placebo) VX-661 (10 mg) (n=7) 4,5 (NS) 3,6 (NS) VX-661 (30 mg) (n=8) 0,1 (NS) 0,5 (NS) VX-661 (100 mg) (n=8) 3,1 (NS) 1,9 (NS) VX-661 (150 mg) (n=9) 4,2 (NS) 2,7 (NS)

NS = Non statistiquement significatif

Avancée des correcteurs multiples

Vertex a fait passer trois correcteurs de la phase de recherche à la phase de développement - VX-809, VX-661 et VX-983. Le VX-809 est le correcteur principal de Vertex, actuellement en cours d'évaluation en combinaison avec l'ivacaftor dans le cadre de deux études de phase III en cours prévues impliquer un total d'environ 1 000 personnes de 12 ans et plus présentant deux copies de la mutation F508del. Vertex prévoit d'obtenir des données de sécurité et d'efficacité sur 24 semaines de ces études et d'effectuer une demande d'autorisation de mise sur le marché de nouveau médicament (NDA) auprès de l'agence américaine Food and Drug Administration (FDA) en 2014, en attendant les résultats des études. Le VX-661 est le deuxième correcteur de Vertex à passer en phase de développement clinique. Vertex envisage de mener des études supplémentaires relatives au VX-661 afin de poursuivre l'évaluation de son potentiel pour un développement de stade avancé, dans l'attente de discussions avec les autorités de réglementation. Le VX-983 est le troisième correcteur à passer en phase de développement clinique et il est en cours d'évaluation dans le cadre d'une étude à doses multiples ascendantes de phase I auprès de volontaires sains. Dans la deuxième moitié de 2013, Vertex prévoit de lancer une étude de 28 jours visant le VX-983 en combinaison avec l'ivacaftor chez les personnes présentant deux copies de la mutation CFTR F508del.

En plus des activités de développement de Vertex axées sur des combinaisons d'un correcteur avec l'ivacaftor, la société compte un programme de recherche dynamique qui a identifié des correcteurs de nouvelle génération susceptibles d'être utilisés dans le cadre de régimes combinés futurs pour les personnes atteintes de la mucoviscidose.

À propos de la mucoviscidose

La mucoviscidose est une maladie génétique rare réduisant l'espérance de vie, pour laquelle il n'existe aucun traitement. Elle touche environ 30 000 personnes aux États-Unis et 70 000 personnes dans le monde. Aujourd'hui, l'âge de survie moyen prévu pour une personne atteinte de mucoviscidose est d'environ 37 ans aux États-Unis, mais l'âge de décès moyen reste dans le milieu de la vingtaine.

La mucoviscidose provient du dysfonctionnement ou de l'absence de protéines de conductance transmembranaire de la mucoviscidose découlant de mutations du gène CFTR. Les enfants doivent hériter de deux gènes CFTR défectueux — un de chaque parent — pour avoir la mucoviscidose. Il y a plus de 1 800 mutations connues du gène CFTR. Certaines d'entre elles, qui peuvent être identifiées à l'aide d'un essai génétique ou génotypique, entraînent la mucoviscidose en créant des protéines régulatrices de la conductance transmembranaire de la mucoviscidose inactives ou en nombre insuffisant à la surface des cellules. L'absence de protéines CFTR actives entraîne un flux réduit du sel et de l'eau vers et hors de la cellule dans un certain nombre d'organes, notamment les poumons.

Historique de la collaboration avec Cystic Fibrosis Foundation Therapeutics, inc. (CFFT)

Vertex a lancé son programme de recherche sur la mucoviscidose en 1998 dans le cadre d'une collaboration avec CFFT, la société à but non lucratif de découverte et de développement de médicaments affiliée à la Cystic Fibrosis Foundation aux États-Unis. Cette collaboration a été étendue pour soutenir l'accélération de la découverte et du développement des modulateurs de CFTR de Vertex.

À propos de Vertex

Vertex crée de nouvelles possibilités dans le domaine de la médecine. Nos équipes découvrent, développent et commercialisent des thérapies innovantes pour que les personnes atteintes de maladies graves puissent vivre mieux.

Les scientifiques de Vertex et nos collaborateurs travaillent sur de nouveaux médicaments pour guérir ou améliorer significativement le traitement des hépatites C, de la mucoviscidose, de la polyarthrite rhumatoïde, et d'autres maladies potentiellement mortelles.

Fondée il y a plus de 20 ans à Cambridge, dans le Massachusetts, la société Vertex dispose désormais de programmes et de sites de recherche mondiaux aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Aujourd'hui, Vertex emploie plus de 2 000 personnes à travers le monde, et le magazine Science a classé la société en première position de sa liste des principaux employeurs dans le secteur des sciences de la vie pendant trois ans d'affilée.

Informations sur la conférence téléphonique

Vertex organisera une conférence téléphonique et une émission diffusée sur le Web aujourd'hui, le 18 avril 2013 à 16h30 HE, afin d'examiner les résultats de phase II du VX-661. La conférence téléphonique sera diffusée sur le Web en direct et un lien vers l'émission diffusée sur le Web est accessible depuis la page 'Vertex Events' du site Web de Vertex à l'adresse : www.vrtx.com.

Pour écouter la téléconférence en direct par téléphone, veuillez composer le 1 866 501-1537 (États-Unis et Canada) ou le 1 720 545-0001 (International). Afin d'assurer d'être connecté à temps, il est recommandé aux utilisateurs de s'inscrire au moins 15 minutes avant l'heure prévue de la diffusion sur le Web.

Le numéro d'identification de la conférence pour l'appel en direct et la rediffusion est 46110587.

L'appel sera disponible en rediffusion par téléphone du 18 avril 2013 à 20h HE au 25 avril 2013 à 16h30 HE. Le numéro de téléphone pour la rediffusion aux États-Unis et au Canada est 1 855 859-2056. Le numéro international pour la rediffusion est 1 404 537-3406.

Suite à l'émission diffusée sur le Web en direct, une version archivée sera disponible sur le site Web de Vertex jusqu'au 25 avril 2013 à 16h30 HE. Vertex fournit également un ficher podcast MP3 disponible au téléchargement sur le site Web de Vertex à l'adresse : www.vrtx.com.

Note spéciale concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs tels que définis dans la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995, y compris notamment les déclarations du Dr Mueller dans le deuxième paragraphe du présent communiqué de presse et les déclarations concernant (i) les plans de Vertex concernant la conduite d'études supplémentaires du VX-661 afin de poursuivre l'évaluation de son potentiel pour un développement de stade avancé ; (ii) les attentes de Vertex concernant son acquisition de données de sécurité et d'efficacité sur 24 semaines provenant de ses études de phase III du VX-809 en combinaison avec l'ivacaftor et sa demande d'autorisation de mise sur le marché de nouveau médicament auprès de la FDA en 2014, (iii) les plans de Vertex relativement au lancement d'une étude de 28 jours du VX-983 en combinaison avec l'ivacaftor au cours de la deuxième moitié de 2013 et (iv) la possibilité que des correcteurs de nouvelle génération que Vertex a identifiés soient utilisés dans le cadre de polythérapies futures pour les personnes atteintes de mucoviscidose. Tandis que Vertex pense que les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont exacts, ces énoncés sont sous réserve de risques et d'incertitudes susceptibles d'entraîner une variation importante entre les résultats réels et les résultats mentionnés dans les énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes incluent notamment : la possibilité que les études de phase III du VX-809 en combinaison avec l'ivacaftor et les études supplémentaires du VX-661 en combinaison avec l'ivacaftor soient empêchées ou reportées ; que les études de phase III du VX-809 en combinaison avec l'ivacaftor ne soutiennent pas l'enregistrement et que les études supplémentaires du VX-661 en combinaison avec l'ivacaftor ne soutiennent pas un développement de stade avancé du fait de questions de sécurité, d'efficacité ou pour d'autres raisons ; et les autres risques énumérés dans la section 'Risk Factors' (facteurs de risques) du rapport annuel et des rapports trimestriels de Vertex déposés auprès de la Securities and Exchange Commission et disponibles sur le site Web de la société à l'adresse : www.vrtx.com. Vertex décline toute obligation de mise à jour des informations contenues dans le présent communiqué de presse à la suite de nouvelles informations.

(VRTX – GEN)

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Vertex Pharmaceuticals Incorporated
Médias :
Zach Barber, 617 341-6470
mediainfo@vrtx.com
ou
Investisseurs :
Michael Partridge, 617 341-6108
ou
Kelly Lewis, 617 961-7530

Business Wire