BFM Patrimoine

Le livret A retrouve des couleurs

En 2017, le livret A a connu sa meilleure collecte depuis 4 ans.

En 2017, le livret A a connu sa meilleure collecte depuis 4 ans. - Philippe Huguen - AFP

Malgré la faiblesse de sa rémunération, le produit d'épargne préféré des Français a connu en 2017 sa meilleure collecte depuis quatre ans.

Le livret A, produit d'épargne le plus répandu en France, a connu en 2017 sa meilleure année de collecte nette depuis quatre ans, celle-ci s'établissant à plus de 10 milliards d'euros, a annoncé mardi la Caisse des dépôts (CDC).

La collecte nette s'est établie à 10,24 milliards d'euros l'an dernier, ce qui signifie que les dépôts ont dépassé d'autant les retraits. Elle n'avait pas atteint ce niveau depuis 2013, selon les chiffres de la CDC, bras financier de l'État.

Malgré un léger recul en décembre (-360 millions d'euros), ce chiffre annuel confirme un rebond timidement entamé en 2016. Cette année-là, la collecte nette du livret A avait atteint 1,75 milliard après deux années dans le rouge.

Alors qu'ils s'en étaient détournés ces dernières années du fait de la faiblesse de la rémunération offerte, les épargnants semblent s'habituer à ce niveau historiquement bas du taux à 0,75%.

Le LDDS rebondit également

Pour l'heure, le gouvernement a manifesté à l'automne son intention de "stabiliser" le taux du livret A, dont les fonds servent essentiellement à financer la construction de logements HLM, à ce niveau.

Malgré son net rebond annuel, la collecte nette du livret A reste loin de son niveau de 2012, à plus de 20 milliards d'euros. A l'époque, ce placement avait bénéficié du relèvement en plusieurs temps de son plafond, (montant maximum possible). Il est actuellement de 22.950 euros, hors intérêts.

Du côté du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), héritier du LDD élargi l'an dernier au financement de l'économie sociale et solidaire, la collecte nette a également retrouvé un niveau plus vu depuis 2013, s'établissant à 2,16 milliards d'euros après trois années de baisse ou de stagnation.

Au total, l'encours des placements réalisés sur ces deux produits a atteint 376 milliards d'euros l'an dernier. Il augmente de 4% par rapport à 2016.

Y.D. avec AFP