BFM Patrimoine

Le compte Nickel passera le cap des 100.000 clients à la fin de l'année

A la fin de l'année, le compte Nickel sera disponible auprès de 1.000 buralistes.

A la fin de l'année, le compte Nickel sera disponible auprès de 1.000 buralistes. - -

En 4 mois, déjà 20.000 clients se sont rendus dans un bureau de tabac pour ouvrir en quelques minutes un compte bancaire. Un succès qui dépasse largement les espoirs des fondateurs de cette start-up.

Ouvrir un compte sans avoir à passer par une banque, c'est le pari lancé par la Financière des paiement électroniques avec le compte Nickel. Et ce système, disponible dans les bureaux de tabac, remporte visiblement un franc succès depuis son lancement en février.

"Quand on a lancé le service, on avait 65 buralistes et on avait prévu que chacun d'entre eux ouvrirait un compte tous les deux jours. Donc on tablait sur 32-35 comptes par jour", explique Hugues Le Bret, co-fondateur du projet.

Des estimations qui se sont révélées en deçà de la réalité. "En fait on a ouvert toute de suite 200 comptes par jour. C'est vrai que le démarrage a été beaucoup plus rapide que ce que m'on avait prévu" s'enthousiasme-t-il.

Nickel offre la possibilité d'ouvrir un compte bancaire en cinq minutes. Et le tout à moindre frais puisque l'abonnement coûte 20 euros par an incluant la mise à disposition d'une carte de paiement, les frais de gestion du compte et les notifications par SMS. En revanche, c'est un compte bloqué: impossible de dépenser plus que ce qu'il y a sur le compte. Et les dépôts en cash auprès du buraliste ainsi que les retraits sont soumis à une commission.

Un compte qui séduit même les employés et les cadres

Autant de caractéristiques qui destinaient plutôt le compte Nickel aux personnes à faibles revenus, comme les chômeurs, et les interdits bancaire.

Mais cette nouvelle offre séduit en fait un public beaucoup plus large, comme les cadres (10% des comptes ouverts), les fonctionnaires (5%) et les employés (35%). Car certains ouvrent un compte nickel pour leurs dépenses internet, d'autres pour leurs frais de collocation par exemple. Autant de nouvelles applications qui dopent le nombre de recrutement. Et ce mouvement va s'amplifier en raison du nombre de plus en plus important de points de distribution.

"Maintenant, on a 220 buralistes, on en aura 300 mi-juillet et on sera à 1.000 buralistes à la fin de l'année. Donc on devrait atteindre notre objectif de 100.000 comptes ouverts d'ici la fin de l'année ", affirme Hugues Le Bret.

C.C. avec BFM Business