BFM Patrimoine

Le bioplastique de bio-on permet de remplacer le métal

BFM Patrimoine

Le bioplastique conçu par bio-on peut être utilisé pour fabriquer des produits plus légers, avec un faible impact environnemental, pour la production d'articles techniques Il peut être utilisé pour remp
  • Le bioplastique conçu par bio-on peut être utilisé pour fabriquer des produits plus légers, avec un faible impact environnemental, pour la production d'articles techniques
  • Il peut être utilisé pour remplacer certains métaux dans les projets de « remplacement des métaux » et certains technopolymères dans les projets de « remplacement des plastiques »
  • Les essais en cours avec Ghepi donnent d'excellents résultats

Ghepi, une société spécialisée dans la R&D, le moulage par injection des plastiques et les projets de « remplacement des métaux », a démarré il y a 10 mois une expérimentation qui a démontré l'excellente performance des bioplastiques révolutionnaires développés par bio-on : ce biopolymère (naturellement biodégradable à 100% dans l'eau et dans le sol) peut dorénavant être également utilisé pour la production d'articles techniques actuellement fabriqués avec des polymères ou des métaux. Le processus de production peut utiliser les mêmes moules.

L'utilisation de plastiques hautes performances, comme les technopolymères, à la place d'alliages métalliques pour produire un composant technique (par exemple des pièces pour moteurs ou d'autres machines) permet de réduire nettement le poids et le coût, simplifie la production, améliore les performances et procure davantage de liberté aux concepteurs. L'utilisation d'un bioplastique comme celui de bio-on procure en outre l'avantage d'une meilleure viabilité environnementale.

« Nous attachons une grande importance à l'innovation en matière de matériaux - explique Mariacristina Gherpelli, Directrice générale de Ghepi - et les tests que nous avons effectués avec le biopolymère de bio-on font partie de cet engagement. Nous avons été surpris par le haut niveau de flexibilité offert lors de l'utilisation de ce matériau. Il est également très agréable en termes d'apparence, de toucher et de caractéristiques structurelles. »

« Nous sommes absolument ravis - déclare Marco Astorri, PDG et cofondateur de bio-on – car, bien que nous disposions de six laboratoires à travers le monde, les résultats obtenus par l'industrie sont cruciaux pour nous. Et plus encore dans le cas présent car ils proviennent d'une entreprise qui travaille avec les plastiques depuis 41 ans et qui s'est toujours illustrée comme un innovateur de pointe en matière de technologie et comme un chef de file dans le domaine du remplacement des métaux. »

À PROPOS DE BIO-ON. Fondée en 2007, bio-on a conçu et breveté les premiers bioplastiques PHA au monde naturellement biodégradables à 100 % dans l'eau et dans le sol. Ce remarquable produit est fabriqué en transformant les résidus de la production de sucre de betterave comme de canne (en Italie, en collaboration avec Co.Pro.B.), à l'aide d'un processus de production naturel, sans solvant organique. En quelques semaines seulement, le produit se dissout dans l'eau fluviale sans laisser de trace. Le bioplastique PHA développé par bio-on transforme un déchet qui serait autrement mis au rebut (une dépense devenant ainsi une ressource) et n'a donc aucun effet sur la chaîne alimentaire, contrairement à d'autres types de produits « bio » comme les biocarburants et les autres bioplastiques à base de céréales. Le bioplastique breveté de bio-on possède d'extraordinaires propriétés : il présente une résistance thermique et mécanique élevée, et peut être travaillé avec les technologies de production standard utilisées pour les plastiques courants à base de pétrole. Il permet donc de fabriquer un éventail infini d'objets dans tous les domaines où l'on utilise aujourd'hui les plastiques traditionnels à base de pétrole. La biodégradabilité du bioplastique de bio-on a été certifiée en 2008 par Vinçotte. bio-on est une société de propriété intellectuelle qui fournit une technologie de production et d'utilisation des PHA sous licence, limitant leur utilisation à un territoire ou un domaine d'activité particulier.

Pour de plus amples informations et des photos, consultez : www.bio-on.it - www.ghepi.it

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

bio-on
Marco Astorri, +39 (0)51893001 info@bio-on.it

Business Wire