BFM Patrimoine

Le 22éme Prix de Neuropsychologie Jean-Louis Signoret de la Fondation Ipsen a été attribué à Jean Decety (Université de Chicago, Chicago, États-Unis)

BFM Patrimoine
Le jury international, présidé par le Pr. Albert Galaburda (Harvard Medical School, Boston, USA), a décerné le 19 novembre 2013 le 22ème Prix de Neuropsychologie Jean-Louis Signoret de la Fondation Ipsen (20.000€

Le jury international, présidé par le Pr. Albert Galaburda (Harvard Medical School, Boston, USA), a décerné le 19 novembre 2013 le 22ème Prix de Neuropsychologie Jean-Louis Signoret de la Fondation Ipsen (20.000€) à Jean Decety (Chicago University, Chicago, USA). Il a été récompensé pour ses travaux qui permettent une meilleure compréhension de l'empathie.

Les émotions nous relient les uns aux autres, et notre intérêt pour les émotions d'autruidéveloppe les liens interpersonnels. L'empathie définit le paysage de notre vie sociale et morale. Elle peut être une motivation à aider les autres lorsqu'ils sont en difficulté, elle joue un rôle essentiel pour inhiber les comportements agressifs et favorise la coopération entre les membres d'une même espèce. Dans la conférence qu'il a donnée à l'occasion de la remise du Prix, Jean Decety a tout d'abord évoqué comment la sensibilité aux besoins des autres a évolué dans le contexte de l'éducation parentale chez les mammifères. Ensuite, il a expliqué les mécanismes neurobiologiques qui sous-tendent son fonctionnement chez l'homme et il a montré que l'empathie implique un ensemble de systèmes physiologiques, hormonaux et neuraux. Des résultats d'imagerie cérébrale sur la perception de la douleur physique et la détresse sociale d'autrui démontrent la fonction adaptative de l'empathie dans les interactions sociales. L'activation au niveau du tronc cérébral, de l'amygdale, de l'insula, du cortex cingulaire antérieur et du cortex orbitofrontal est modulée par les contextes situationnels et les caractéristiques personnelles. Ce modèle neuro-évolutif a pour corollaire, entre autres, le fait que prodiguer des soins est générateur de préférences sociales. L'empathie est en fait une ressource limitée qui peut aussi présenter des aspects délétères. Les études comportementales et les neurosciences mettent en évidence l'existence de biais liés à l'appartenance au groupe, qui exercent un effet critique sur les conditions dans lesquelles s'expriment la compréhension empathique et la sollicitude empathique. Enfin, Jean Decety a abordé le problème du dysfonctionnement empathique chez les individus atteints de psychopathie pour illustrer comment l'absence de sensibilité à la souffrance des autres peut contribuer à un total mépris du bien-être d'autrui et à une conduite amorale.

Jean Decety est professeur de psychologie et psychiatrie à l'Université de Chicago. C'est un chercheur de premier plan dans le domaine des neurosciences sociales, de l'étude de l'empathie, de la moralité du comportement prosocial ainsi que d'autres aspects de la neurobiologie de la cognition sociale. Son travail a abouti à une nouvelle compréhension de l'empathie, des processus affectifs et de la prise de décision morale, tant chez les individus normaux que chez les psychopathes. Ses recherches font appel aux techniques de neuro-imagerie (IRM fonctionnelle et EEG haute densité) et à la génétique pour étudier l'interaction des facteurs biologiques et sociaux qui contribuent au développement de l'empathie et de la motivation à se soucier du bien-être d'autrui. Le Dr. Decety est l'actuel Président de la Society for Social Neuroscience. Il a publié dernièrement The Oxford Handbook of Social Neuroscience (2011) et Empathy from Bench to Bedside (2012).

A propos du Prix de Neuropsychologie Jean-Louis Signoret
Créé en 1992, ce Prix de la Fondation Ipsen a été décerné à des spécialistes de renom: Eric Kandel (1992), Jacques Paillard (1993), Rodolfo Llinas (1994), Stephen Kosslyn (1995), Alfonso Caramazza (1996), Jean-Pierre Changeux (1997), Edoardo Bisiach (1998), Joseph LeDoux (1999), Joaquin Fuster (2000), Stanislas Dehaene (2001), Deepak Pandya (2002), Uta Frith (2003), Hanna et Antonio Damasio (2004), Marc Jeannerod (2005), Faraneh Vargha-Khadem (2006), Alvaro Pascual Leone (2007), Elizabeth Warrington (2008), Pierre Maquet (2009), Giacomo Rizzolati (2010), Patricia Kuhl (2011) et Cathy Prize (2012).

Le jury est composé de : Albert Galaburda (Harvard Medical School, Boston, Etats-Unis), Président, Jocelyne Bachevalier (Emory University, Atlanta, Etats-Unis), Laurent Cohen (Hôpital de la Salpétrière, Paris, France), Branch Coslett (University of Pennsylvania, Philadelphia, Etats-Unis), Richard Frackowiak (CHUV, Lausanne, Swisse), Didier Hannequin (Hôpital Charles Nicolle, Rouen, France), Kenneth Heilman (University of Florida, Gainesville, Etats-Unis), Bernard Laurent (Hôpital Bellevue, Saint-Etienne, France), Kimford Meador (Emory University, Atlanta, Etats-Unis), Michel Poncet (C.H.U. Hôpital Timone, Marseille, France), Donald Stuss (The Rotman Research Institute, Toronto, Canada)

La Fondation Ipsen
Créée en 1983 sous l'égide de la Fondation de France, la Fondation Ipsen a pour vocation de contribuer au développement et à la diffusion des connaissances scientifiques. Inscrite dans la durée, l'action de la Fondation Ipsen vise à favoriser les interactions entre chercheurs et cliniciens, échanges indispensables en raison de l'extrême spécialisation de ces professions. L'ambition de la Fondation Ipsen est d'initier une réflexion sur les grands enjeux scientifiques des années à venir. La Fondation a développé un important réseau international d'experts scientifiques qu'elle réunit régulièrement dans le cadre de Colloques Médecine et Recherche, consacrés à six grands thèmes: la maladie d'Alzheimer, les neurosciences, la longévité, l'endocrinologie, l'arbre vasculaire et le cancer. Par ailleurs, la Fondation Ipsen a initié, à partir de 2007, plusieurs séries de réunions en partenariat avec le Salk Institute, le Karolinska Institutet, le Massachusetts General Hospital, les Days of Molecular Medicine Global Foundation, ainsi qu'avec les revues Nature, Cell et Science. La Fondation Ipsen a publié plus d'une centaine d'ouvrages et a attribué plus de 250 prix et bourses.

Isabelle de Segonzac, Image Sept
E-mail : isegonzac@image7.fr
Tél. : +33 (0)1 53 70 74 70

Business Wire