BFM Patrimoine

Lagardère renoue avec les bénéfices en 2012, le résop média devrait croître de 0 à 5% en 2013

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de médias Lagardère (MMB.FR) a annoncé jeudi avoir renoué avec les bénéfices en 2012 et anticiper une croissance de 0 à 5% de son résultat opérationnel courant cette année. Cet objectif "repose notamment su

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de médias Lagardère (MMB.FR) a annoncé jeudi avoir renoué avec les bénéfices en 2012 et anticiper une croissance de 0 à 5% de son résultat opérationnel courant cette année.

Cet objectif "repose notamment sur une hypothèse de baisse des recettes publicitaires de l'ordre de 5% chez Lagardère Active", a précisé le groupe dans un communiqué.

En 2012, le groupe a dégagé un bénéfice net de 89 millions d'euros, alors qu'il avait accusé une perte nette de 707 millions d'euros en 2011 en raison d'une dépréciation de 895 millions d'euros concernant pour l'essentiel Lagardère Unlimited, son activité de gestion de droits sportifs, et Canal+ France.

Le résultat opérationnel courant des sociétés intégrées, que le groupe appelle "résop média", s'est établi à 358 millions d'euros, contre 414 millions d'euros en 2011.

Lagardère avait confirmé en février attendre un résultat opérationnel courant stable par rapport à celui de 2011, hors provision exceptionnelle de 22 millions d'euros comptabilisée au premier semestre.

Le chiffre d'affaires, publié au début du mois de février, s'est inscrit en recul de 3,7% à 7,37 milliards d'euros, pénalisé par la cession des activités de presse magazine internationale et de radio en Russie. A données comparables, l'activité a fléchi de 0,2% en 2012.

Le groupe proposera à ses actionnaires un dividende de 1,30 euro par action au titre de 2012, soit la même somme que celle versée au titre de 2011.

A la mi-février, le groupe d'Arnaud Lagardère avait assigné en justice le groupe de médias et de télécommunications Vivendi (VIV.FR), ainsi que sa filiale Canal+ France, pour qu'il lui restitue près de 1,6 milliard d'euros de trésorerie.

Lagardère, qui détient 20% de Canal+ France, avait déclaré que Vivendi, qui contrôle les 80% restant, "utilise de façon permanente l'intégralité de l'excédent de trésorerie de Canal+ France par le biais d'une convention de trésorerie dont Lagardère conteste la légalité", des allégation contestées "formellement" par Vivendi.

Une audience se tiendra au tribunal de commerce de Paris le 21 mars.

L'action Lagardère a clôturé jeudi en baisse de 0,6%, à 27,48 euros.

-Marion Issard, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 75; marion.issard@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 07, 2013 12:00 ET (17:00 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-