BFM Patrimoine

Lagardère confirme ses prévisions malgré un 3e trimestre difficile

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Chiffre d'affaires de Lagardère - Troisième trimestre : L'ESSENTIEL: Le groupe de médias Lagardère (MMB.FR) a confirmé mardi ses objectifs financiers pour 2013, malgré une diminution de 4,4% de son chiffre d'affaires au trois

PARIS (Dow Jones)--Chiffre d'affaires de Lagardère - Troisième trimestre :

L'ESSENTIEL:

Le groupe de médias Lagardère (MMB.FR) a confirmé mardi ses objectifs financiers pour 2013, malgré une diminution de 4,4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, dans un contexte marqué par des recettes publicitaires toujours en baisse.

Au cours du trimestre écoulé, le chiffre d'affaires de Lagardère s'est élevé à 1,88 milliard d'euros, contre 1,96 milliard d'euros sur la même période un an plus tôt, en baisse de 2,9% à données comparables. L'ensemble des activités du groupe se sont contractées sur la période, notamment la branche d'organisation d'événéments sportifs, Lagardère Unlimited, dont le chiffre d'affaires s'est replié de 8,4%. Au sein de la division Services, "les activités de Travel Retail poursuivent leur dynamique de croissance", portées par le développement des ventes en duty free, a précisé le groupe.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les revenus sont en baisse de 1,3%, à 5,28 milliards d'euros.

Pour l'ensemble de l'année, Lagardère vise une hausse de 0 à 5% de son résultat opérationnel courant, baptisé "résop média", à taux de change constants, malgré des recettes publicitaires attendues en baisse de 7% chez Lagardère Active.

Fin août, Lagardère avait prévenu que les bonnes performances de ses activités Lagardère Publishing et Lagardère Active au premier semestre ne pouvaient pas "s'extrapoler" sur l'ensemble de l'année, Lagardère Publishing souffrant notamment d'une base de comparaison difficile pour le deuxième semestre.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"Au troisième trimestre 2013, les métiers du groupe ont connu des évolutions contrastées : le Travel Retail, la Littérature générale aux États-Unis, les Fascicules ainsi que la Radio affichent de belles performances. En revanche, le repli attendu dans l'Éducation (non renouvellement des programmes scolaires), ainsi que la poursuite du déclin de la diffusion de presse expliquent la baisse de l'activité", a déclaré Lagardère dans un communiqué.

"Les bons résultats du premier semestre et les perspectives pour la fin de l'année permettent de maintenir l'objectif de Résop Média pour l'année 2013 tel que communiqué en mars dernier", a ajouté le groupe.

LE CONTEXTE:

La publication trimestrielle de Lagardère intervient alors que le groupe vient de céder à Vivendi (VIV.FR) pour 1,02 milliard d'euros sa participation de 20% dans Canal Plus France, après des années de conflit. Le groupe de médias accélère ainsi la vente de ses participations minoritaires, après sa sortie d'EADS et d'Amaury et la mise en vente d'un tiers de ses titres de magazines.

Avec ces cessions, Lagardère, présent dans les services et les évènements sportifs, entend poursuivre sa stratégie de recentrage sur les médias, notamment audiovisuels alors que le groupe conserve toujours la structure d'un conglomérat dont les différentes branches ne dégagent pas de synergies.

"L'endettement net est prévu en forte baisse en fin d'année, grâce à la cession de la participation dans Canal+ France", a indiqué Lagardère mardi, sans fournir davantage de précisions.

En Bourse, le titre a clôturé à 52,36 euros lundi, affichant une hausse de 8,5% depuis le début de l'année.

-Thomas Varela et Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE LAGARDÈRE :

http://www.lagardere.com/relations-investisseurs-140.html

(END) Dow Jones Newswires

November 12, 2013 02:33 ET (07:33 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-