BFM Patrimoine

Lafarge: Sawiris dépasse les 15% du capital en raison de la réglementation sur les dérivés

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'homme d'affaires égyptien Nassef Sawiris et les sociétés qu'il contrôle ont franchi en hausse le seuil de 15% du capital de Lafarge en raison d'un changement dans la réglementation des instruments dérivés, a indiqué l'Aut

PARIS (Dow Jones)--L'homme d'affaires égyptien Nassef Sawiris et les sociétés qu'il contrôle ont franchi en hausse le seuil de 15% du capital de Lafarge en raison d'un changement dans la réglementation des instruments dérivés, a indiqué l'Autorité des marchés financiers (AMF) dans un avis publié lundi.

Le deuxième actionnaire du cimentier français et PDG d'Orascom détient désormais 16,75% du capital et 22,04% des droits de vote de Lafarge, après prise en compte d'un contrat à terme à réglement en numéraire portant sur des actions Lafarge, précise l'avis de l'AMF. La date de dénouement de ce contrat est fixée au 19 mai 2014 au plus tard.

Nassef Sawiris et les sociétés qu'il contrôle ont affirmé à l'AMF ne pas avoir l'intention de prendre le contrôle du groupe français mais envisagent toutefois de procéder à des acquisitions supplémentaires d'actions Lafarge en fonction des opportunités et de l'évolution du marché.

Selon le document de référence 2011 de Lafarge, la participation de l'homme d'affaires égyptien était auparavant de 13,9% du capital et de 19,9% des droits de vote, derrière le Groupe Bruxelles Lambert (20,9% du capital et 27,4% des droits de vote).

-Thomas Varela, Dow Jones Newsires, +331 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

October 08, 2012 11:49 ET (15:49 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-