BFM Patrimoine

La Société générale introduit ALD Automotive en Bourse

La banque avait annoncé en février l'introduction prochaine de sa filiale de location de véhicules. (image d'illustration)

La banque avait annoncé en février l'introduction prochaine de sa filiale de location de véhicules. (image d'illustration) - Damien Meyer - AFP

La banque française a donné ce vendredi le coup d'envoi du processus d'entrée en Bourse de sa filiale de location longue durée de véhicules, appelée à devenir un champion mondial de la mobilité et de la gestion de flotte automobile.

L'Autorité des marchés financiers a validé la première étape du processus d'introduction en Bourse des actions d'ALD qui seront cotées sur le marché réglementé d'Euronext à Paris. Comme annoncé début février, la Société Générale, propriétaire d'ALD à 100%, compte céder une participation de 20 à 25% du capital de cette filiale, qui sera cotée à la Bourse de Paris. La banque, qui avait déjà indiqué qu'elle comptait conserver la majorité du capital de sa filiale, n'a toutefois dévoilé aucun détail sur le montant de la valorisation espérée de cette dernière.

"L'introduction en Bourse d'ALD envisagée nous offrira la flexibilité stratégique pour accélérer notre développement et atteindre notre objectif d'être un leader mondial des solutions de mobilité et des services de gestion de flotte automobile", souligne Mike Masterson, le directeur général de la filiale.

ALD Automotive ouvre ses services aux particuliers 

Basée en France, ALD Automotive est un gestionnaire de flotte automobile et fournisseur de services associés à la location d'un véhicule. Présente dans 41 pays, elle gère avec ses 6.000 salariés une flotte de 1,4 million de véhicules dans le monde.

Positionnée principalement sur le marché des flottes d'entreprises, la société regarde désormais également vers les particuliers, un marché en plein boom du fait d'un bouleversement ces dernières années des comportements des clients, pour qui la location d'un véhicule plutôt que l'achat n'est plus un tabou.

Pour la période 2016-2019, le groupe automobile espère une croissance annuelle moyenne de sa flotte de véhicules d'environ 8% à 10% ainsi qu'un résultat net en progression annuelle moyenne d'environ 7%.

A.M. avec AFP