BFM Patrimoine

La revue scientifique Nature met en avant l'approche de thérapie cellulaire de Cardio3 BioSciences pour la régénération cardiaque

BFM Patrimoine
L'étude considère C-Cure® comme un progrès substantiel dans les médecines régénératives Regulatory News: Cardio3 BioSciences SA (C3BS) (Paris:CARD) (Brussels:CARD) (NYSE Euronext Brussels et NYSE E

L'étude considère C-Cure® comme un progrès substantiel dans les médecines régénératives

Regulatory News:

Cardio3 BioSciences SA (C3BS) (Paris:CARD) (Brussels:CARD) (NYSE Euronext Brussels et NYSE Euronext Paris : CARD), leader dans la découverte et le développement de thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices dans le traitement de maladies cardiaques, annonce aujourd'hui que la revue scientifique Nature Reviews Cardiology positionne la technologie de différentiation cellulaire en cellules pro-génitrices cardiaques (cellules cardiopoïétiques) comme une approche avancée de nouvelle génération pour le traitement des maladies cardiaques1.

L'étude évalue et corrèle rétrospectivement les différentes approches envisagées dans les thérapies de régénération cardiaque au cours de la dernière décennie et souligne les progrès récents dans la purification et la spécification des lignées cellulaires.

L'étude souligne la sécurité et la faisabilité des thérapies cellulaires à travers le monde. Des milliers de patients ont été traités à ce jour en utilisant des approches autologues. Les auteurs affirment que les principaux facteurs limitant l'adoption de thérapies cellulaires consistent en la mauvaise définition des lignées cellulaires utilisées, de la diversité des procédures de manipulation des cellules et de la variabilité fonctionnelle intrinsèque des cellules autologues.

Les résultats des différents essais analysés dans l'étude suggèrent que les cellules pro-génitrices cardiaques confèrent un avantage thérapeutique. Les cellules pro-génitrices cardiaques peuvent être soit dérivées du cœur, soit être des cellules différentiées en cellules cardiaques. Cette dernière approche est celle utilisée pour C-Cure®. Ces cellules différentiées en cellules cardiaques sont programmées ex vivo pour se différencier en cellules cardio-réparatrices.

Dans l'essai C-Cure®, les patients souffrant d'insuffisance cardiaque ont été traités avec des cellules cardiopoiétiques (cellules pro-génitrices cardiaques). Les résultats de cette étude démontrent la faisabilité et la sécurité de l'utilisation de cellules pro-génitrices cardiaques (CP- hMSC) et montrent une amélioration statistiquement significative, pour le groupe de patients traités avec C-Cure®, de la fraction d'éjection du ventricule gauche, une mesure de la fonction cardiaque. Le groupe de contrôle de patients, traités avec des traitements standards, ne montre pas de changement de la fraction d'éjection. Fort de ces résultats, C-Cure® est testé dans une étude de Phase III en Europe et en Israël (CHART-1) et a été autorisé par la FDA pour être testé aux Etats-Unis (CHART-2). Ces études cliniques de Phase III mettent en évidence les progrès effectués en médecine régénérative.

Dr. Christian Homsy, CEO de Cardio3 BioSciences, commente: «La reconnaissance apportée par cette publication dans Nature Reviews Cardiology souligne la technologie et le leadership de Cardio3 BioSciences dans sa capacité à apporter de nouvelles options thérapeutiques aux patients. En choisissant la voie de la différentiation cellulaire, nous démontrons une fois de plus que nous sommes à la pointe de l'industrie de la médecine régénérative cardiaque ".

1 Behfar, A. et al. Nat. Rev. Cardiol. 11, 232–246 (2014) doi:10.1038/nrcardio.2014.9 Published online 04 March 2014

*** FIN ***

A propos de Cardio3 BioSciences

Cardio3 BioSciences est une société belge de biotechnologie de pointe spécialisée dans la mise au point de thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices pour le traitement des maladies cardiaques. La société, fondée en 2007, est basée en Région Wallonne.
Cardio3 BioSciences s'appuie sur des collaborations de recherche aux Etats-Unis et en Europe avec la Mayo Clinic (Rochester, MN) et le Centre Cardiovasculaire d'Alost en Belgique.

Le produit candidat phare de la société, C-Cure® est un produit pharmaceutique innovant qui consiste en cellules souches autologues pro-génitrices de cellules cardiaques. C-Cure® se fonde sur la recherche fondamentale menée à la Mayo Clinic qui a permis la découverte de la cardiopoièse, un processus de reproduction par imitation des signaux naturels déclenchés dans les premiers stades de la vie au cours du développement du tissu cardiaque mais appliqué cette fois à des cellules souches adultes de patients cardiaques.

Cardio3 BioSciences a également développé C-Cathez®, un cathéter d'injection de nouvelle génération, qui offre une performance supérieure dans l'administration d'agents bio-thérapeutiques dans le myocarde.

Les actions de Cardio3 BioSciences sont cotées sur Euronext Brussels et Euronext Paris sous le symbole CARD.

C3BS-CQR-1, C-Cure, C-Cath, Cardio3 BioSciences et les logos Cardio3 BioSciences et C-Cath sont des marques déposées de Cardio3 BioSciences SA en Belgique, dans d'autres pays, ou les deux. En plus des faits historiques ou des déclarations de condition actuelle, le présent communiqué de presse présente des déclarations prévisionnelles qui expriment les attentes et projections de la Société pour l'avenir et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des hypothèses pouvant déboucher sur des résultats ou événements réels sensiblement différents de ceux présentés ou suggérés par lesdites déclarations prévisionnelles. Ces risques, incertitudes et hypothèses pourraient influer négativement sur les résultats et les effets financiers des plans et évènements décrits dans le présent document. Ces déclarations prévisionnelles doivent par ailleurs être considérées à la lumière de facteurs importants pouvant déboucher sur des résultats ou événements réels sensiblement différents des prévisions : dépôt dans les temps et agrément de tous dossiers d'autorisation administrative, lancement et achèvement satisfaisants des essais de phase III obligatoires, résultats cliniques complémentaires validant le recours aux cellules souches autologues adultes pour le traitement de l'insuffisance cardiaque, conformité à tous types d'exigences, dont réglementaires, et enfin intervention d'organismes réglementaires et autres instances gouvernementales.

Cardio3 BioSciences
Christian Homsy, PDG
Anne Portzenheim, Responsable Communication
Tél. : +32 10 39 41 00
aportzenheim@c3bs.com
www.c3bs.com
ou
Citigate Dewe Rogerson
Laurence Bault / Lucie Larguier
Tel : +33(0) 1 53 32 84 78/84 75
laurence.bault@citigate.fr
lucie.larguier@citigate.fr

Business Wire