BFM Patrimoine

La prévention du diabète par les plantes, le pari du français Valbiotis

Valbiotis, société spécialisée dans les solutions nutritionnelles innovantes, entre en Bourse

Valbiotis, société spécialisée dans les solutions nutritionnelles innovantes, entre en Bourse - Philippe Huguen AFP

Cette société française a décidé de financer son développement en s'appuyant sur la Bourse. Elle compte lever 10 millions d'euros. La période de souscription s’achève jeudi pour une première cotation le 7 juin.

Créée en février 2014, Valbiotis intervient dans le domaine de la nutrition santé encore appelé "Nutrition Healthcare". La société développe deux types de produits à base d’extraits de plantes alimentaires: des "Compléments Santé" et des "Produits de Nutrition Médicale".

Les premiers sont destinés à la prévention, à réduire les facteurs de risque conduisant aux maladies cardio-métaboliques comme le diabète de type 2 par exemple.

Les seconds s’adressent à des patients déjà atteints de maladies cardio-métaboliques, qui nécessitent des besoins nutritionnels spécifiques auxquels répondent des produits de nutrition médicale obtenus le plus souvent sur prescription.

130 millions de prédiabétiques aux Etats-Unis et en Europe

Valedia, le produit le plus avancé de la société en termes de développement clinique est destiné aux prédiabétiques.

"Pour comprendre la notion de prédiabète, il faut savoir que le diabète de type de 2 se définit notamment par un taux de sucre dans le sang supérieur ou égal à 1,26 gramme/litre", explique Sébastien Peltier, président du directoire de Valbiotis.

Ainsi, "une personne dont le taux de sucre dans le sang est compris entre 1 et 1,25 gramme/litre est prédiabétique, avec la bonne nouvelle que cet état est réversible, c’est-à-dire que le taux de sucre dans le sang du prédiabétique peut redescendre sous 1 gramme/litre, sans basculer dans le diabète de type 2".

Allégation santé

Pour s’imposer sur ce nouveau marché. Valbiotis compte obtenir une "allégation santé" de la part de l’EFSA, l’autorité européenne de sécurité des aliments.

Cette allégation (qui pourrait être "Valedia diminue la glycémie à jeun, dont l’élévation est un facteur de risque du diabète de type 2 ") permettra de positionner Valedia comme le premier produit dans le monde bénéficiant d’une allégation santé destiné aux prédiabétiques dont le nombre atteint près de 130 millions pour les seuls marchés européens et américains.

Avec cette mention, la société pourra communiquer sur le bénéfice santé du produit et espère convaincre un acteur de l’industrie pharmaceutique ou agroalimentaire de signer un accord de licence avec une mise sur le marché attendue en 2020.

L’introduction en bourse doit permettre à Valbiotis d'accélérer son développement clinique. Les 10 millions d’euros qui seront levés par augmentation de capital serviront à financer les études d'efficacité sur Valedia et les autres produits du portefeuille.

François Berthon