BFM Patrimoine

La néobanque Revolut épaissit son offre de crypto-monnaies avec l'arrivée du Ripple et du Bitcoin Cash

Revolut va rajouter deux nouvelles crypto-monnaies à son offre

Revolut va rajouter deux nouvelles crypto-monnaies à son offre - Revolut

Après le Bitcoin, l'Ether et le Litecoin, les utilisateurs de Revolut vont pouvoir acheter, détenir et vendre du Ripple et du Bictoin Cash.

Les deux millions de clients de la néobanque Revolut vont pouvoir désormais acheter, détenir et vendre du Ripple (XRP) et du Bitcoin Cash, respectivement troisième et quatrième plus grosse crypto-monnaie en termes de capitalisation. Après le Bitcoin, l’Ether et le Litecoin, lancé en décembre dernier sur son application, Revolut rajoute donc deux nouvelles monnaies "digitales" à son offre, qui pourront être échangées instantanément contre 25 devises, celles-ci "réelles". Les utilisateurs pourront également "paramétrer des alertes de prix afin d’être prévenus lorsque la crypto-monnaie choisie atteint un certain palier", écrit la licorne britannique dans son communiqué.

Depuis le lancement de Revolut Crypto en décembre dernier, environ 20% des clients ont débloqué la fonctionnalité (soit 400 000 utilisateurs), pour 100.000 transactions en crypto effectuées quotidiennement. “La France est le second marché de Revolut en volume d’échanges cryptos. (..) Une grande partie des produits que nous lançons sont en réponse aux souhaits de notre communauté, et nous sommes donc très contents d’élargir notre offre crypto sur le marché français”, a déclaré Benjamin Belais, le directeur général de la start-up en France et en Suisse.

Une levée de fonds record

La banque mobile britannique a annoncé le mois dernier une levée de fonds record de 250 millions de dollars lors d'un nouveau tour de table, portant ainsi à 340 millions de dollars les sommes levées depuis sa création, il y a trois ans. Cette opération, qui valorise la fintech à 1,7 milliard de dollars (1,45 milliard d'euros), classe Revolut parmi les principales néobanques européennes, aux côtés de l'allemande N26 qui avait levé 160 millions de dollars en mars.

S.B.