BFM Patrimoine

La flambée inquiétante des prix agricoles

BFM Patrimoine

Les prix des denrées alimentaires sont repartis à la hausse : +6 % en juillet selon la FAO. Les causes sont multiples: sécheresses, inondations, mauvaises récoltes. De quoi faire planer la menace d’une crise alimentaire mondiale.

La tension grandissante sur les marchés agricoles, en raison de la sécheresse aux Etats-Unis, rend de plus en plus probable une réunion début septembre du Forum de réaction rapide. Cette instance, issue du G20 en 2011, et actuellement présidée par Paris.

Depuis plusieurs semaines, les cours des matières premières agricoles s'envolent en raison de la sécheresse qui sévit aux Etats-Unis depuis la mi-juin et dans d'autres pays producteurs comme la Russie.

Crainte d'émeutes

Au mois de juillet, les cours internationaux du blé ont gagné 19%, ceux du maïs 23%, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

La flambée des prix rappelle le scénario de l'année 2008, année où les pays importateurs les plus pauvres avaient été secoués par des émeutes de la faim.