BFM Patrimoine

La Bourse de Paris cartonne

La Bourse de Paris a connu un bel été 2013

La Bourse de Paris a connu un bel été 2013 - -

Depuis la fin du mois du juin, le CAC40 a progressé de plus de 8%. La reprise européenne, de bons résultats d'entreprises, et un certain appétit du risque manifesté par les investisseurs expliquent cette bonne performance.

Le CAC40 n'a pas revécu l'été meurtrier de 2011, lorsqu'il avait perdu près de 1.000 points entre début juillet et fin août. Au contraire l'actuelle période estivale a bien souri à l'indice parisien qui a progressé de 8,8% depuis le 28 juin. Même si la semaine qui s'est achevée vendredi 23 août a mis fin à une série de 8 semaines de hausse consécutives.

Le mois de juillet, durant lequel l'indice a bondi de 7,4%, avait été particulièrement bon pour le marché parisien. Globalement ce dernier est en hausse de 11,87% depuis le début de l'année. A l'exception de Bruxelles (+12,6%), aucune autre bourse européenne ne peut en dire autant. Le CAC40 navigue ainsi sur des niveaux inédits depuis le premier trimestre 2011.

> Le retour du goût pour le risque

Les raisons de ce succès sont multiples. Tout d'abord, les investisseurs sont plus confiants. "On cherche un peu plus de risque et de rendement sur les actions", note Philippe Legendre, vendeurs actions chez le courtier Aurel BGC. De fait, les investisseurs, ont déplacé leur argent de la dette vers les actions.

"On observe une inversion des flux de capitaux qui vont de l'obligataire vers les fonds actions" confirme Isabelle Enos, de B*Capital, interviewée sur BFM Business, le 22 août.

> De bonnes nouvelles macroéconomiques

Au-delà de cet effet technique, le marché parisien a été porté par les nouvelles provenant de l'économie mondiale. Pour le moment, les craintes portant sur le début du ralentissement du soutien de la Réserve fédérale américaine (Fed) à l'économie américaine se sont apaisées. "La communication de la Fed a été accommodante et n'a pas effrayé" les investisseurs, résume Philippe Legendre.

La Chine a laissé entrevoir de meilleurs signes économiques, que ce soit au niveau de ses exportations comme l'on montré les chiffres du commerce extérieur début août, ou de la production manufacturière, publiée jeudi 22 août.

Surtout, la reprise a donné des couleurs à la Bourse de Paris. La France est officiellement sortie de la récession le 14 août dernier, lorsque l'Insee a publié une croissance surprenante de 0,5% au deuxième trimestre.Cette reprise a gagné l'ensemble de la zone euro, dont le PIB a progressé de 0,3% au deuxième trimestre.

> Les entreprises du CAC40 en forme

Enfin, les entreprises composant l'indice CAC40 ont en très grande majorité enregistré de bons résultats au deuxième trimestre. EADS, par exemple, a annoncé un bénéfice d'exploitation en hausse de 23%. Les banques ne sont pas en reste: Société Générale a multiplié ses bénéfices par deux, Crédit Agricole par six. Ces deux valeurs ont respectivement pris plus de 30% et plus de 23% depuis le 28 juin.

Est-ce que pour autant que Paris peut poursuivre son ascension? Philippe Legendre pointe un risque qui viendrait d'outre-Atlantique: la hausse des taux longs américains. Cette dernière, si elle se poursuit "pénalise le coût du crédit, ce qui est problématique et n'est pas acceptable dans un contexte de reprise de l'économie américaine". Ce qui pourrait alors plomber l'indice parisien.

Julien Marion