BFM Patrimoine

La BCE présentera son nouveau billet de 20 euros fin février

La banque centrale européenne va dévoiler le remplaçant de l'actuel billet de 20 euros au mois de février.

La banque centrale européenne va dévoiler le remplaçant de l'actuel billet de 20 euros au mois de février. - BCE

Après avoir déjà mis en circulation les coupures de 5 et de 10 euros de la nouvelle série Europe, la Banque centrale européenne a annoncé, ce 19 décembre, qu'elle dévoilerait le billet de 20 euros, le 24 février.

La Banque Centrale Européenne (BCE) continue de dévoiler un à un les billets de la série Europe. Celui de 20 euros sera officiellement présenté le 24 février par la BCE et les banques nationales de la zone euro, a-t-elle annoncé ce 19 décembre. C’est également ce jour-là que sera annoncée la date d’émission de la nouvelle coupure.

La coupure de 20 euros est la 3ème de la série Europe à être mise en circulation, après le billet de 5 euros lancé en mai 2013, et celui de 10 euros en septembre. Le renouvellement des coupures est motivé par la nécessité de renforcer leur sécurité.

"La série ‘Europe’ est introduite en vue d'améliorer encore l'intégrité des billets en euros et de maintenir l'avance technologique sur la contrefaçon", rappelle la BCE, qui va désormais accompagner fabricants, fournisseurs et propriétaires de distributeurs automatiques afin qu’ils puissent tester et adapter leurs machines et automates à ces nouvelles coupures.

Des billets plus résistants

Comme tous les billets de la série Europe, son graphisme sera inspiré de la culture européenne. Pour le 20 euros, ce seront des éléments de l’architecture de la période gothique qui y figureront, le tout dans une couleur bleu.

Par rapport à la série actuellement en circulation, cette nouvelle coupure possède un revêtement de protection qui lui permet d’être plus résistant. Ainsi elles sont remplacées moins souvent, ce qui permet des économies et une meilleure protection de l’environnement.

Mais c’est surtout le nombre de signes de sécurité qui fait toute la différence. La BCE a tenu à ce qu’ils soient facilement visibles et identifiables par chacun, sans qu’il soit nécessaire d’avoir un quelconque équipement. Ainsi, certains éléments sont imprimés en relief, tels que le chiffre indiquant la valeur du billet, mais aussi des bandes verticales situées sur le côté des coupures. Ces signes permettent ainsi aux déficients visuels de reconnaître facilement quel billet ils ont en main.

Les coupures de cette nouvelle série sont également dotées du portrait du personnage de la mythologie grecque Europe en filigrane, d’un fil de sécurité métallisé. Il y a aussi sur le côté du billet une bande où figurent différents hologrammes. Sur le site de la BCE, il est possible de voir le détail de tous ces dispositifs et ainsi distinguer du premier coup d'oeil les fausses coupures.

C.C.