BFM Patrimoine

L'Oréal confirme ses prévisions pour 2012 et va procéder à des rachats d'actions

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'Oréal (OR.FR) a publié mardi un résultat net en hausse de 10,8% au premier semestre, soutenu par la solide croissance de son chiffre d'affaires et par l'amélioration de ses marges, et a réaffirmé son anticipation d'une nouv

PARIS (Dow Jones)--L'Oréal (OR.FR) a publié mardi un résultat net en hausse de 10,8% au premier semestre, soutenu par la solide croissance de son chiffre d'affaires et par l'amélioration de ses marges, et a réaffirmé son anticipation d'une nouvelle progression de ses ventes et de ses bénéfices sur l'ensemble de l'année 2012.

Le numéro un mondial des cosmétiques a par ailleurs annoncé qu'il procéderait, d'ici à la fin décembre 2012, à des rachats d'actions pour un montant maximum de 500 millions d'euros.

"Avec une forte croissance du chiffre d'affaires et des résultats, ce premier semestre 2012 confirme la bonne dynamique du groupe", a commenté Jean-Paul Agon, le président-directeur général de L'Oréal, dans un communiqué.

"Forts de ces résultats, et malgré les incertitudes de l'environnement économique, nous confirmons pour 2012 notre ambition de surperformer le marché, et de réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires, des résultats et de la rentabilité", a-t-il ajouté.

L'Oréal s'attend à faire mieux que l'ensemble du marché des cosmétiques, pour lequel il avait précédemment indiqué prévoir une croissance de 4% en 2012.

Au premier semestre, le bénéfice net du groupe a atteint 1,63 milliard d'euros, contre 1,47 milliard d'euros un an plus tôt, un résultat légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par FactSet, qui tablaient en moyenne sur 1,65 milliard d'euros.

Le résultat d'exploitation a augmenté de 11,4% à 1,9 milliard d'euros, malgré la détérioration de l'environnement économique, alors que les analystes tablaient sur 1,91 milliard d'euros.

La marge d'exploitation n'a que faiblement progressé, ayant atteint 16,9% contre 16,8% un an auparavant, en dépit de l'expansion de l'activité luxe du groupe, de mesures d'économies et de la baisse des dépenses publicitaires.

Déjà publié en juillet, le chiffre d'affaires a crû de 10,5% au premier semestre, à 11,21 milliards d'euros.

Comme certains de ses concurrents, L'Oréal s'est lancé à la conquête des pays émergents afin de réduire sa dépendance envers les marchés matures, notamment en Europe, confrontés à une baisse de la consommation.

Le titre L'Oréal a clôturé mardi en repli de 0,2% à 101 euros, ramenant sa hausse à 25,2% depuis le début de l'année.

-Nadya Masidlover, Dow Jones Newswires

(Martine Pauwels a contribué à cet article)

(END) Dow Jones Newswires

August 28, 2012 12:36 ET (16:36 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.