BFM Patrimoine

L'Oréal confiant pour 2014 après un maintien de sa croissance organique au T4

BFM Patrimoine
- Résultat net 2013 en hausse de 3,2% à 2,96 milliards d'euros - Résultat opérationnel 2013 de 3,87 milliards d'euros, +4,8% en publié et +7,8% en organique - Chiffre d'affaires 2013 de 22,98 milliards d'euros, +2,3% en publié et +5% en organiq

- Résultat net 2013 en hausse de 3,2% à 2,96 milliards d'euros

- Résultat opérationnel 2013 de 3,87 milliards d'euros, +4,8% en publié et +7,8% en organique

- Chiffre d'affaires 2013 de 22,98 milliards d'euros, +2,3% en publié et +5% en organique

- Chiffre d'affaires T4 de 5,76 milliards d'euros, +0,6% en publié et +5,4% en organique

- L'Oréal aborde 2014 "avec confiance"

- L'Oréal "confiant" dans sa capacité à faire mieux que son marché en 2014

- Le groupe vise "une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats"

Chiffre d'affaires de L'Oréal - Quatrième trimestre et exercice 2013 :

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Le géant des produits cosmétiques L'Oréal (OR.FR) a déclaré lundi aborder l'année 2014 "avec confiance" après un maintien de sa croissance organique au quatrième trimestre.

Dans son communiqué, le groupe n'est pas revenu sur l'éventualité d'une évolution de son tour de table en 2014. A partir d'avril, le géant suisse Nestlé (NESN.VX) pourra disposer comme il l'entend de sa participation de 29,5% environ dans L'Oréal.

Tout en mettant en exergue "un contexte toujours marqué par des incertitudes, notamment au plan monétaire", le groupe s'est déclaré "confiant dans sa capacité à surperformer de nouveau le marché en 2014 et à réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats".

En 2013, le groupe de cosmétiques a engrangé un bénéfice net en hausse de 3,2% à 2,96 milliards d'euros, et un résultat d'exploitation de 3,87 milliards d'euros, en progression de 4,8% en données publiées et en croissance organique de 7,8%. La marge d'exploitation est ressortie à 16,9% en 2013, contre 16,5% en 2012.

Le chiffre d'affaires de L'Oréal est ressorti à 22,98 milliards d'euros l'année dernière, en hausse de 2,3% en données publiées et de 5% à périmètre et changes constants. Pour le seul quatrième trimestre, L'Oréal a fait état d'un chiffre d'affaires de 5,76 milliards d'euros, ce qui représente une hausse de seulement 0,6% en données publiées mais de 5,4% à données comparables.

A la fin du mois d'octobre, L'Oréal avait réitéré sa confiance dans sa capacité à "réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires, des résultats et de la rentabilité", malgré une dégradation de ses performances financières au troisième trimestre en raison notamment d'une évolution défavorable des taux de change.

A la fin octobre, L'Oréal avait également confirmé son estimation d'une progression de 3,5% à 4% du marché mondial des cosmétiques en 2013.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

Jean-Paul Agon, le PDG de L'Oréal, a déclaré dans un communiqué: "La rentabilité a atteint en 2013 un niveau record, confirmant la pertinence de notre modèle économique. Ces résultats de qualité illustrent la capacité du Groupe à continuer à délivrer une croissance pérenne et rentable. Nous abordons l'année 2014 avec confiance, portés par la puissance de notre recherche et de nos innovations, la force de notre portefeuille de marques complémentaires et la mondialisation de nos grandes signatures".

LE CONTEXTE:

L'année 2014 pourrait marquer un tournant pour L'Oréal, alors que les accords de préemption qui lient le groupe d'agroalimentaire Nestlé à l'autre actionnaire de référence du groupe, la famille Bettencourt, arrivent à échéance en avril. Nestlé pourrait rapidement clarifier sa position, peut-être avant la prochaine assemblée générale de ses actionnaires en avril. Des multiples scénarios envisagés, un statu quo semble le plus probable aux yeux des analystes. Mais un autre scénario a soutenu l'action ces derniers mois: L'Oréal pourrait lui-même racheter tout ou partie des actions détenues par Nestlé pour les annuler. Cela permettrait une hausse mécanique du bénéfice par action de L'Oréal.

La perspective d'une éventuelle sortie de Nestlé du capital de L'Oréal n'a pas empêché le groupe de cosmétiques français de mener une politique active d'acquisitions en 2013. Entre Emporio Body Store, Nickel ou Magic, une opération qui devrait être finalisée au deuxième trimestre 2014, L'Oréal a consacré près d'un milliard d'euros à des acquisitions pour compléter ou renforcer son maillage du globe et sa gamme de produits.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE L'OREAL:

http://www.loreal-finance.com/fr/communiques-de-presse

(END) Dow Jones Newswires

February 10, 2014 12:43 ET (17:43 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-