BFM Patrimoine

L'Étude benchmark sur les prévisions montre que la complexité du réseau connaît une forte progression

BFM Patrimoine
Demand Sensing offre un avantage fiable malgré la volatilité créée par les promotions, l'innovation et les soldes saisonniers Récemment publiée, l'Étude benchmark sur les prévisions de Terra Technology a const

Demand Sensing offre un avantage fiable malgré la volatilité créée par les promotions, l'innovation et les soldes saisonniers

Récemment publiée, l'Étude benchmark sur les prévisions de Terra Technology a constaté que les chaînes logistiques d'Amérique du Nord étaient devenues de plus en plus complexes en 2012, tandis que la reprise de l'économie se poursuivait. Une innovation rapide, des soldes saisonniers plus importants et une dépendance accrue vis-à-vis des promotions ont contribué à rendre les prévisions plus difficiles. L'étude, qui en est maintenant à sa quatrième année, analyse les performances en termes de planification de la demande pour les activités en Amérique du Nord de 11 multinationales spécialisées dans les produits de consommation. C'est l'étude la plus complète en son genre, couvrant un chiffre d'affaires annuel de plus de 130 milliards de dollars, avec près de cinq millions d'unités physiques et près d'un demi-million de combinaisons produit-emplacement.

« La croissance constante des produits révèle que les fabricants continuent à introduire plus de complexité au lieu de la supprimer », a indiqué Robert F. Byrne, PDF de Terra Technology. « Alors que l'innovation et les activités promotionnelles sont censées jouer un rôle important dans la stimulation des ventes, on n'observe peu de preuves que cela soit effectivement le cas. Ces deux éléments rendent en revanche la planification et la mise en œuvre plus difficiles. Demand Sensing a systématiquement réalisé de bonnes performances, réduisant les erreurs de prévision de 38 % en moyenne. Cela met en valeur la valeur des nouveaux calculs mathématiques, qui s'adaptent automatiquement aux conditions changeantes des marchés, que ce soit lors d'une récession ou lors d'une reprise de l'économie. »

Les conclusions principales comprennent :

  • L'augmentation de la complexité a été alimentée par une augmentation annuelle des produits de 10 % depuis 2010.
  • Un redressement des produits saisonniers et éphémères a introduit une complexité supplémentaire, les combinaisons produit-emplacement ayant augmenté de près de 20 % en 2012, en comparaison avec une augmentation de seulement 5 % pour les produits non-saisonniers.
  • La valeur ajoutée des prévisions, qui mesure l'impact des efforts de planification de la demande en vue d'améliorer une prévision statistique, a diminué en 2012, inversant la tendance après l'augmentation de ces 3 dernières années. La valeur ajoutée des prévisions des entreprises les plus performantes était deux fois plus élevée que la moyenne, ce qui suggère qu'il existe des opportunités pour améliorer la planification de la demande dans tout le secteur.
  • Les prévisions pour les activités promotionnelles et l'introduction de nouveaux produits ont été trop optimistes, avec un niveau d'erreur quatre à cinq fois supérieur aux ventes régulières, créant un fardeau considérable sur l'industrie en termes d'inventaire. Les entreprises les plus performantes ont fait preuve d'une meilleure capacité à ne pas exagérer les prévisions de leurs promotions, avec un niveau d'erreur de seulement 2 % en comparaison avec une moyenne de 16 %.
  • Les produits à rotation très faible présentaient deux tiers d'erreurs en plus par rapport aux produits les plus vendus. Ces produits à faible rotation, qui représentent près de 80 % de tous les produits, nécessitent 60 % de plus en termes de stockage de sécurité pour garantir des taux de couverture constants.
  • Demand Sensing continue à fournir une valeur constante quelles que soient les activités commerciales et les vélocités, y compris pour les nouveaux produits, les promotions, les soldes saisonniers et les ventes régulières.

Lors de l'étude de l'an passé, Terra Technology a introduit un nouveau concept, intitulé « erreur extrême », pour mesurer les écarts dans l'exactitude des prévisions lorsque les ventes représentaient plus du double ou moins de la moitié des prévisions. Un tiers de l'ensemble du volume des prévisions présentait des cas d'erreur extrême pour la quatrième année consécutive, ce qui confirme que les techniques traditionnelles de planification de la demande ne sont pas précises. Demand Sensing a réduit le volume des erreurs extrêmes de plus de moitié. « L'erreur extrême est le problème le plus préjudiciable et le plus perturbateur affectant la chaîne logistique. Les niveaux élevés représentent une véritable opportunité d'améliorer l'efficacité des chaînes logistiques grâce à l'utilisation de meilleurs algorithmes de prévision », a déclaré Byrne.

Les résultats de l'étude ont entraîné un certain nombre d'initiatives concrètes chez les sociétés membres, comme la réduction de la complexité de la chaîne logistique, l'amélioration du service et la baisse des coûts. La version publique de l'étude benchmark est disponible afin de contribuer au développement de la planification des chaînes logistiques et d'encourager les sociétés de tous les secteurs à poursuivre l'excellence en matière de prévisions. Le rapport capture également l'état des performances en matière de planification de la demande, ce qui permet aux lecteurs de comparer la performance de leurs prévisions par rapport aux performances moyennes de l'industrie et à celles des sociétés les plus performantes.

Demandez une copie de l'Étude benchmark sur les prévisions de Terra Technology.

À propos de Terra Technology

Terra Technology utilise de meilleurs calculs mathématiques pour détecter la demande, optimiser les stocks et prévoir les besoins en transport et en entreposage pour certaines des entreprises les plus connues au monde, dont Shell, Procter & Gamble, Unilever, Mondelēz International, Kimberly-Clark, AkzoNobel, Kraft Foods, ConAgra Foods, General Mills, Kellogg et Campbell Soup. Terra a inventé Demand Sensing en 2002 et a proposé les toutes premières solutions utilisant systématiquement les données des détaillants pour accroître l'efficacité de la chaîne logistique, améliorer le service, réduire les stocks et diminuer le gaspillage. Vous pouvez vous renseigner sur la manière dont Terra met en place une chaîne logistique réellement intégrée sur terratechnology.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact presse
PAN Communications
Matthew McCarthy, 617-502-4358
PAN-Terra@pancomm.com
ou
Contact de la société
Terra Technology
Mary Fields, +1 203-847-4007 poste 127
mary.fields@terratechnology.com

Business Wire