BFM Patrimoine

L'assurance-vie toujours aussi attractive

L'assurance-vie profite d'un niveau de rémunération attractif.

L'assurance-vie profite d'un niveau de rémunération attractif. - Philippe Huguen - AFP

Ce placement a enregistré, en octobre, une collecte nette de 2,1 milliards d'euros, selon les chiffres de l'Association française de l'assurance. Depuis le début de l'année, la collecte est de 19,5 milliards d'euros.

Et de dix! L'assurance-vie vient de signer, en octobre, son dixième mois de collecte nette positive d'affilée, avec 2,1 milliards d'euros, selon des chiffres publiés ce 27 novembre par l'Association française de l'assurance (Afa).

Sa dernière collecte négative date de décembre 2013 avec -1,6 milliards d'euros. L'ensemble de l'année 2013 avait été marquée - sauf en janvier - par des collectes faibles.

Ce produit de placement a multiplié par quatre sa collecte sur un an, le mois d'octobre 2013 ayant enregistré un surplus de dépôts par rapport aux versements de 500 millions d'euros.

Sur les dix premiers mois de l'année, la collecte nette de l'assurance-vie s'élève à 19,5 milliards d'euros, soit nettement mieux que les 11,7 milliards récoltés sur la même période de 2013.

Par comparaison, l'autre placement préféré des Français, le Livret A, a connu depuis le début de l'année une décollecte, avec des retraits supérieurs aux dépôts de 4,59 milliards d'euros.

Vers une rémunération en baisse?

L'assurance-vie profite cette année d'un niveau de rémunération bien plus attractif que ce produit concurrent (autour de 2,8% pour les fonds euros en 2013 contre 1% pour le Livret A depuis août 2014) et d'un environnement fiscal stable.

En octobre, 11,6 milliards d'euros ont été déposés sur un contrat d'assurance-vie (+13% sur un an) tandis que 9,5 milliards ont été retirés (-3% par rapport à octobre 3013). Au total, 1.504,7 milliards d'euros étaient déposés sur des contrats d'assurance-vie en France fin octobre, selon l'Afa, qui regroupe les deux principales fédérations d'assureurs.

Reste une ombre au tableau pour ce placement, sa rémunération risque de baisser cette année, le régulateur du secteur ayant demandé aux assureurs de faire preuve de modération en raison des faibles taux d'intérêt sur les marchés.

Diane Lacaze avec AFP