BFM Patrimoine

L'ANR de Wendel se monte à 136,40 euros par action au 20 août

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--La société d'investissement Wendel (MF.FR) a annoncé mercredi que la valeur de son actif net réévalué atteignait 136,40 euros par action au 20 août, après la publication de résultats semestriels marqués de forte variation

PARIS (Dow Jones)--La société d'investissement Wendel (MF.FR) a annoncé mercredi que la valeur de son actif net réévalué atteignait 136,40 euros par action au 20 août, après la publication de résultats semestriels marqués de forte variations de périmètre comptable et une amélioration des performances en termes de rentabilité de ses filiale Stahl et Materis.

la valeur de l'actif net réévalué, telle que calculée par le groupe, était de 124,10 euros à la mi-mai et 116,2 euros à fin décembre.

"Pour Wendel, le premier semestre de l'année 2013 aura été marqué par l'évolution du portefeuille, avec notamment l'augmentation à 276 millions de dollars de notre investissement dans IHS, le leader des infrastructures de tours télécom pour les opérateurs de téléphonie mobile en Afrique et la sortie, après 11 ans d'accompagnement, de Legrand, avec un TRI total depuis 2002 de 19%" a déclaré le président du directoire, Frédérique Lemoine, cité dans un communiqué.

Le groupe précise que ces évolutions illustrent sa volonté d'investir 2 milliards d'euros au cours des quatre prochaines années, "qui pourraient être répartis en trois tiers entre l'Europe, l'Amérique du Nord et les zones émergentes, notamment l'Afrique, principalement dans des actifs non cotés".

Au cours du premier semestre, le bénéfice net de Wendel a cependant nettement reculé à 323,4 millions d'euros contre 724,8 millions d'euros enregistrés au premier semestre 2012. L'an dernier, le groupe avait notamment bénéficié d'une plus-value comptable de 689,2 millions d'euros, après la vente de sa filiale Deutsch. En 2013 le groupe a certes bénéficié de la vente d'un bloc d'actions Legrand pour 369 millions d'euros mais a en revanche été pénalisé par le paiement en action du dividende de Saint Gobain.

Compte tenu du variations de périmètre, le résultat net des activités part du groupe, qui ne prend pas en compte les écritures d'allocation des écarts d'acquisition et les éléments non récurrents, a lui reculé de 39%. A périmètre constant et en part totale, la variation est nettement moins marquée avec une baisse de 7,5%. Le chiffre d'affaires consolidé de Wendel, pour sa part, a progressé de 3%, à 3,36 milliards d'euros.

En termes d'endettement, le groupe a procédé au remboursement de 100 millions d'euros de dette liée à l'investissement dans Saint Gobain. En avril dernier, Standard & Poor's avait relevé la note de crédit du groupe d'un cran, de "BB" à "BB+", afin de prendre en compte les efforts réalisés par la société d'investissement pour réduire durablement le poids de son endettement. La dette de Wendel reste considérée comme spéculative, selon la classification de S&P, mais il suffirait désormais d'un nouveau relèvement pour qu'elle soit à nouveau en catégorie investissement.

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 29, 2013 02:23 ET (06:23 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-