BFM Patrimoine

Ipsen et le Salk Institute renouvellent leur accord de recherche en sciences médicales

BFM Patrimoine

La collaboration menée entre 2011 et 2014 s'est traduite par des avancées significatives dans la compréhension des mécanismes biologiques fondametaux Ipsen soutiendra le programme de recherche innovante d
  • La collaboration menée entre 2011 et 2014 s'est traduite par des avancées significatives dans la compréhension des mécanismes biologiques fondametaux
  • Ipsen soutiendra le programme de recherche innovante du Salk en biologie des maladies pendant trois années supplémentaires

Regulatory News:

Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) et le Salk Institute for Biological Studies (Salk Institute) annoncent aujourd'hui le renouvellement de leur collaboration en sciences médicales pour trois années supplémentaires. Ipsen et le Salk Institute ont pour objectif commun d'acquérir des connaissances essentielles pour la compréhension de maladies humaines, afin de développer de nouvelles options thérapeutiques destinées au traitement de patients atteints de maladies graves.

Au cours des trois prochaines années, le Professeur Inder Verma du Salk Institute (Irwin and John Jacobs Chair in Exemplary Science) poursuivra ses recherches au titre du renouvellement du Programme des Sciences de la vie Salk-Ipsen, avec le Professeur Fred Gage (Vi and John Adler Chair for Research on Age-Related Neurodegenerative Disease), et le Professeur Ron Evans (March of Dimes Chair in Molecular and Developmental Biology).

La collaboration menée entre 2011 et 2014 s'est traduite par un approfondissement des connaissances sur la façon dont les virus modifiés peuvent induire des modèles tumoraux de laboratoires et mieux comprendre les cancers humains. L’objectif est également de déterminer comment les neurones issus de cellules souches pluripotentes induites humaines peuvent être utilisés dans l'étude de maladies neurodégénératives et finalement comment les cellules tumorales interagissent avec leur microenvironnement tissulaire. La poursuite des recherches menées dans le cadre de chacun de ces programmes (financés par des subventions ciblées et en faveur de l'innovation dont bénéficie le Salk Institute) devrait permettre d'acquérir de nouvelles connaissances pour le développement de thérapies destinées à répondre aux besoins des patients en oncologie, en endocrinologie et pour les maladies neurodégénératives.

« Ipsen est très enthousiaste à l'idée de poursuivre sa collaboration de longue date avec le Salk Institute » a déclaré Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif, R&D, Chief Scientific Officer d'Ipsen « Notre approche collaborative d’innovation ouverte (ou open innovation) conduit à des découvertes biologiques susceptibles d’apporter un bénéfice aux patients atteints de maladies graves de pathogénie complexe. L’environnement de recherche créatif et les professeurs de renom impliqués dans les programmes de recherche du Salk Institute sont autant d’atouts pour offrir les meilleures opportunités de découvertes médicales de rupture ».

William R. Brody, Président du Salk Institute a ajouté : « La collaboration avec Ipsen, fondée sur la recherche fondamentale essentielle au développement de traitements médicaux, nous permet de poursuivre l'œuvre de Jonas Salk pour créer les conditions d’innovations de rupture, qui ont fait la réputation du Salk Institute ».

À propos du Salk Institute for Biological Studies

Le Salk Institute for Biological Studies est l’une des plus prestigieuses institutions de recherche fondamentale au monde, où le corps professoral de renommée internationale étudie des questions cruciales relatives aux sciences de la vie dans un environnement de collaboration et de création unique. Axée à la fois sur la découverte et le mentorat de futures générations de chercheurs, les scientifiques du Salk Institute participent à la réalisation d’innovation de rupture pour mieux comprendre le cancer, le vieillissement, la maladie d'Alzheimer, le diabète et les maladies infectieuses. Ils étudient les neurosciences, la génétique, la biologie cellulaire et végétale, et des disciplines connexes. Ces avancées ont été récompensées par de nombreuses distinctions, dont notamment à des lauréats du Prix Nobel et aux membres de la National Academy of Sciences. Fondée en 1960 par le découvreur du vaccin antipoliomyélitique le Docteur Jonas Salk, le Salk Institute est un organisme indépendant sans but lucratif.

A propos d’Ipsen

Ipsen est un groupe pharmaceutique de spécialité à vocation mondiale qui a affiché en 2013 des ventes supérieures à 1,2 milliard d’euros. L’ambition d’Ipsen est de devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Sa stratégie de développement s’appuie sur 3 franchises : neurologie, endocrinologie et urologie-oncologie. Par ailleurs, le Groupe a une politique active de partenariats. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes en peptides et en toxines. En 2013, les dépenses de R&D ont atteint près de 260 millions d’euros, soit plus de 21% du chiffre d’affaires. Par ailleurs, Ipsen bénéficie également d’une présence significative en médecine générale. Le Groupe rassemble près de 4 600 collaborateurs dans le monde. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de Règlement Différé »). Le Groupe fait partie du SBF 120. Ipsen a mis en place un programme d’American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Les ADR d’Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY. Le site Internet d'Ipsen est www.ipsen.com.

Avertissement Ipsen

Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour. L'utilisation des termes " croit ", " envisage " et " prévoit " ou d'expressions similaires a pour but d'identifier des déclarations prévisionnelles, notamment les attentes du Groupe quant aux événements futurs, y compris les soumissions et décisions réglementaires. De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché. En outre, le processus de recherche et développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais pré cliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Il ne saurait être garanti qu'un produit recevra les homologations nécessaires ou qu'il atteindra ses objectifs commerciaux. Les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux annoncés dans les déclarations prévisionnelles si les hypothèses sous-jacentes s'avèrent inexactes ou si certains risques ou incertitudes se matérialisent. Les autres risques et incertitudes comprennent, sans toutefois s'y limiter, la situation générale du secteur et la concurrence ; les facteurs économiques généraux, y compris les fluctuations du taux d'intérêt et du taux de change ; l'incidence de la réglementation de l'industrie pharmaceutique et de la législation en matière de soins de santé ; les tendances mondiales à l'égard de la maîtrise des coûts en matière de soins de santé ; les avancées technologiques, les nouveaux produits et les brevets obtenus par la concurrence ; les problèmes inhérents au développement de nouveaux produits, notamment l'obtention d'une homologation ; la capacité du Groupe à prévoir avec précision les futures conditions du marché ; les difficultés ou délais de production ; l'instabilité financière de l'économie internationale et le risque souverain ; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets du Groupe et autres protections concernant les produits novateurs ; et le risque de litiges, notamment des litiges en matière de brevets et/ou des recours réglementaires. Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. A ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa situation financière ou ses résultats. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Pour plus d’informations :
Médias
Didier Véron
Vice-Président Senior, Affaires Publiques et Communication
Tel.: +33 (0)1 58 33 51 16
Fax: +33 (0)1 58 33 50 58
E-mail: didier.veron@ipsen.com
ou
Communauté financière
Stéphane Durant des Aulnois
Directeur Relations Investisseurs
Tel.: +33 (0)1 58 33 60 09
Fax: +33 (0)1 58 33 50 63
E-mail: stephane.durant.des.aulnois@ipsen.com
ou
Brigitte Le Guennec
Responsable Communication Externe Groupe
Tel.: +33 (0)1 58 33 51 17
Fax: +33 (0)1 58 33 50 58
E-mail : brigitte.le.guennec@ipsen.com
ou
Thomas Peny-Coblentz, CFA
Directeur Adjoint Relations Investisseurs
Tel.: +33 (0)1 58 33 56 36
Fax: +33 (0)1 58 33 50 63
E-mail: thomas.peny-coblentz@ipsen.com

Business Wire