BFM Patrimoine

Industrie de la maintenance aéronautique — À la recherche de nouveaux débouchés

BFM Patrimoine

Les fournisseurs de services de maintenance, de réparation et de révision (MRR) devraient trouver des partenaires pour remporter des contrats de travail sur les nouveaux modèles d'aéronefs; une politique de rapatriemen

Les fournisseurs de services de maintenance, de réparation et de révision (MRR) devraient trouver des partenaires pour remporter des contrats de travail sur les nouveaux modèles d'aéronefs; une politique de rapatriement pourrait générer 5 000 emplois pour mécaniciens aux États-Unis

Le secteur de la maintenance aéronautique devient de plus en plus étroit pour les fournisseurs indépendants de services de MRR, les équipementiers s'immisçant sur ce marché.

Dans le cadre de son enquête annuelle sur les fournisseurs de services de maintenance, de réparation et de révision (MRO Survey), Oliver Wyman a confirmé que ce déséquilibre concurrentiel s'amplifie. Pour prospérer et non survivre, ces fournisseurs doivent soumissionner pour des contrats de maintenance à long terme lors de la sélection d'aéronefs. Ils pourraient le faire en créant des partenariats avec les entreprises de location d'aéronefs et les avionneurs.

« Les équipementiers de moteurs et composants aéronautiques ont empêché les fournisseurs de services de MRR de remporter des contrats sur les nouveaux modèles qui représentent la part du lion des flottes modernes. Résultat, ils se retrouvent avec une part du gâteau qui s'émiette - les aéronefs qui seront bientôt retirés de service -, et les partenariats de licence deviennent de moins en moins avantageux avec le temps », explique Chris Spafford, partenaire chez Oliver Wyman et coauteur de l'enquête MRO Survey 2013.

Les constatations et les analyses clés de l'enquête sont, notamment :

1) Compression de la part de marché des fournisseurs indépendants de services de MRR; ces derniers essayent de renverser la tendance avec des contrats de licence:

  • Les compagnies aériennes regagnent en influence en acquérant les services de maintenance au moment de l'achat d'aéronefs, facilitant le verrouillage du marché par les équipementiers au détriment des fournisseurs indépendants de services de MRR. Cependant, plus de 80 % des répondants de compagnies aériennes souhaitent que ces derniers soumissionnent pour des contrats de maintenance à long terme au moment de l'achat d'aéronefs.
  • Pour faire face à cette situation, les fournisseurs de services de MRR essaient de créer des partenariats avec les équipementiers. Plus de 70 % des répondants fournisseurs de services de MRR ont indiqué avoir conclu au moins un partenariat avec un équipementier au cours des trois dernières années. Cependant, plus de 80 % de ces répondants caractérisent ces partenariats de contrats de licence, une stratégie de survie à court terme de la part des fournisseurs de services de MRR.
  • Entretemps, la moitié des répondants ont fait état de tentatives de partenariat infructueuses avec des coentreprises plus ambitieuses et lors d'initiatives de partage et de développement de la propriété intellectuelle.

2) Émergence de possibilités de rapatriement de la maintenance lourde pour certaines régions :

  • Parmi les répondants de compagnies aériennes d'Amérique du Nord, 56 % envisageraient de rapatrier les travaux de maintenance aéronautique aux États-Unis, même à un coût plus élevé, offrant ainsi une nouvelle possibilité de croissance pour les fournisseurs de services de MRR américains.
  • Une vague de rapatriements d'avionneurs aux États-Unis d'ici à 2020 pourrait créer 5 000 nouveaux emplois.

3) Augmentation de l'utilisation du matériel utilisable afin de renforcer les marges :

  • Les deux tiers des répondants des compagnies aériennes ont indiqué que leurs organisations avaient accru l'utilisation des pièces réparables au cours des trois dernières années. Il s'agit d'une stratégie d'économie des compagnies aériennes dans le cadre de la domination du marché de la maintenance par les équipementiers.

Le rapport complet peut être consulté sur le site www.oliverwyman.com sous la rubrique 2013 MRO Survey.

À propos de l'enquête MRO Survey

Chaque année, Oliver Wyman enquête les sociétés de maintenance, de réparation et de révision (MRR), les compagnies aériennes et les équipementiers aéronautiques au sujet de l'industrie des services de MRR. Plus de 100 réponses de divers participants de l'industrie dans le monde ont été reçues dans le cadre de l'enquête 2013.

À propos d'Oliver Wyman

Oliver Wyman est un leader mondial en conseils de gestion. Avec des bureaux dans plus de 50 villes et 25 pays, Oliver Wyman allie une profonde connaissance de l'industrie avec une expertise spécialisée en stratégie, en exploitation, en gestion des risques et en transformation des organisations. Les 3 000 employés de la société aident leurs clients à améliorer leurs activités et leurs profils de risque ainsi qu'à accélérer leur performance organisationnelle pour tirer profit des meilleures opportunités. Oliver Wyman est une filiale à part entière de Marsh & McLennan Companies [NYSE : MMC]. Pour en savoir plus, consultez www.oliverwyman.com. Suivez Oliver Wyman sur Twitter @OliverWyman.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Oliver Wyman
Birgit Andersen, 214-758-1806
birgit.andersen@oliverwyman.com

Business Wire