BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 termine en baisse de 3,7%, tandis que Wall Street accentue son repli

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en fort repli jeudi, à l'instar de l'ensemble des grandes places européennes et des principaux marchés asiatiques cette nuit, pénalisée par les déclarations de la Réserve fédérale américaine

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris a clôturé en fort repli jeudi, à l'instar de l'ensemble des grandes places européennes et des principaux marchés asiatiques cette nuit, pénalisée par les déclarations de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a indiqué mercredi soir qu'elle était prête à prochainement réduire ses mesures d'assouplissement quantitatif, si la situation économique évolue conformément à ses prévisions.

L'indice CAC 40 a terminé la séance en baisse de 3,7% à 3.698,93 points, revenant sous la barre de 3.700 points, c'est-à-dire à son plus faible niveau depuis près de deux mois. Il s'agit de la plus forte baisse enregistrée en une séance depuis le 1er novembre 2011. L'indice SBF 120 s'est quant à lui replié de 3,4%, à 2.864,23 points.

Le retour de l'indice PMI du secteur manufacturier en Chine à son plus bas niveau depuis neuf mois en juin, a également pesé sur la tendance, cet indicateur nourrissant les craintes d'un ralentissement économique plus marqué dans le pays.

Aucune des valeurs qui composent l'indice CAC 40 n'est parvenue à s'affranchir du mouvement de baisse généralisé. Même l'action Legrand, après avoir passé presque toute la séance dans le vert, a terminé en léger repli de 0,01% à 36,24 euros. Le titre avait bénéficié en séance du relèvement de la recommandation d'Exane BNP Paribas, de "neutre" à "surperformance".

Les valeurs financières ont été particulièrement affectées par le discours de la Fed sur l'avenir de son programme d'assouplissement quantitatif. Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole ont chuté respectivement de 4,4%, 4,3% et 3,4%. Le titre de l'assureur Axa a reculé de 3,6%.

Le titre EADS a de son côté perdu 2,5% à 41,27 euros, malgré les 68,7 milliards de dollars de commandes engrangées au salon du Bourget par Airbus, filiale du groupe d'aéronautique et de défense européen.

En dehors de l'indice CAC 40, Alcatel-Lucent a fini la séance en repli de 0,6% à 1,49 euro, après avoir passé une bonne partie de la journée dans le vert, porté par plusieurs relèvements de recommandation, notamment de la part de Bank of America-Merrill Lynch et d'UBS, après la présentation mercredi par le groupe de son plan de réduction des coûts et de refinancement de sa dette.

Eurotunnel a quant à lui chuté de 12,3% à 5,49 euros, alors que la Commission européenne a sommé jeudi la France et le Royaume-Uni de faire baisser les tarifs imposés aux trains pour passer dans le tunnel sous la Manche, considérés comme un obstacle au développement du trafic ferroviaire, notamment pour le fret.

Pour son premier jour de cotation, l'action Fnac a abandonné 5,1% à 19 euros, après la scission de l'enseigne de distribution de produits culturels par son ancien propriétaire, le groupe du secteur du luxe Kering (ex-PPR).

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

June 20, 2013 12:14 ET (16:14 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-