BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 se replie de 0,2%, après l'important rebond de la veille

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises se replient légèrement vendredi à la mi-journée, au lendemain du fort rebond provoqué par les déclarations du président de la Banque centrale européenne, à l'issue de sa réunion mensuelle de politi

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises se replient légèrement vendredi à la mi-journée, au lendemain du fort rebond provoqué par les déclarations du président de la Banque centrale européenne, à l'issue de sa réunion mensuelle de politique monétaire. Les investisseurs restent dans l'attente de la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis cet après-midi, alors que Wall Street est restée fermée jeudi en raison des célébrations de la fête nationale.

A 12h30, l'indice CAC 40 perdait 0,2% à 3.801,45 points. L'indice SBF 120 reculait, lui, de 0,1% à 2.939,24 points.

En ce qui concerne les valeurs, celles du secteur financier continuent de profiter du discours rassurant de Mario Draghi sur les taux directeurs. Société Générale enregistre la plus forte hausse parmi les valeurs qui composent l'indice CAC 40, en s'adjugeant 2,1% à 27,79 euros. Les cours de BNP Paribas et Axa sont également bien orientés, avec des progressions respectives de 1,4% et 1%.

Le titre Bouygues, en revanche, est en baisse marquée de 1,8% à 19,55 euros. Les analystes d'Exane BNP Paribas ont abaissé leur recommandation sur le titre de "neutre" à "sous-performance".

L'action Alstom est également en repli de 2,1% à 24,65 euros. Ce sont cette fois les analystes de Deutsche Bank qui ont abaissé leur recommandation sur le titre, en la passant à "conserver".

En dehors de l'indice CAC 40, l'action PSA Peugeot Citroën poursuit l'important rebond entamé jeudi, après le relèvement de la recommandation des analyses de Goldman Sachs sur le titre, de "neutre" à "achat fort". PSA gagne 3,5% à 7,10 euros.

A l'inverse, l'action Saft plonge de 9,4% à 17,60 euros. Le fabricant de batteries de haute technologie a averti que sa marge d'exploitation (ou marge d'Ebitda) serait inférieure à ses prévisions en 2013, en raison d'une dégradation de sa rentabilité au premier semestre.

-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

July 05, 2013 06:45 ET (10:45 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-