BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 salue la possibilité d'un QE à l'européenne

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)-- Les valeurs françaises ont terminé jeudi en hausse, soutenues par la perspective que la Banque centrale européenne (BCE) adopte un programme d'assouplissement quantitatif, comme évoqué par son président, Mario Draghi. L'indi

PARIS (Dow Jones)-- Les valeurs françaises ont terminé jeudi en hausse, soutenues par la perspective que la Banque centrale européenne (BCE) adopte un programme d'assouplissement quantitatif, comme évoqué par son président, Mario Draghi.

L'indice CAC 40 a clôturé en progression de 0,4% à 4.449,33 points. L'indice SBF 120 a gagné 0,3%, à 3.484,13 points.

Conformément aux attentes, la BCE a maintenu jeudi son principal taux directeur à 0,25%. Mais les investisseurs ont surtout salué les propos de Mario Draghi. Le président de la BCE a averti que l'institution n'excluait pas d'employer de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire et se tenait prête à utiliser des outils non conventionnels dans le cadre de son mandat.

Sur le front des valeurs, Solvay a accusé le plus fort repli du CAC 40, avec une baisse de 2,5% à 111,25 euros. Le titre du chimiste a été pénalisé par l'abaissement de recommandation d'UBS de "achat" à "neutre".

Pernod Ricard a pour sa part souffert d'une dégradation du conseil de Credit Suisse de "neutre" à "sous-performance". L'action du groupe de spiriteux a reculé de 1,2% à 83,16 euros.

Rexel a perdu 2,3% à 18,95 euros. Le fonds d'investissement Ray Investment, détenu par Eurazeo, a cédé 26,9 millions d'actions du distributeur de matériel électrique, soit 9,5% du capital, au prix de 18,85 euros par action.

Numericable a reculé de 2,3% à 27,90 euros alors que l'offre du câblo-opérateur sur l'opérateur de télécoms SFR expire vendredi 4 avril. La filiale de Vivendi (+1,4% à 20,48 euros) est également convoitée par Bouygues (-0,03% à 30,64 euros).

Les investisseurs suivront avec attention vendredi la publication du rapport officiel sur l'emploi aux Etats-Unis. Les économistes tablent sur 200.000 emplois créés en mars et un taux de chômage de 6,6%. Les opérateurs de marché seront aussi attentifs à la publication de la revue de l'agence Moody's sur la Grèce. (blandine.henault@wsj.com)

(END) Dow Jones Newswires

April 03, 2014 11:57 ET (15:57 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-