BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 rebondit, espoir d'une sortie de l'impasse budgétaire aux USA

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises rebondissent jeudi à la mi-journée, soutenues par l'espoir d'une sortie de l'impasse budgétaire aux Etats-Unis. Le président Barack Obama doit recevoir dans la journée les chefs de file des parlementair

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises rebondissent jeudi à la mi-journée, soutenues par l'espoir d'une sortie de l'impasse budgétaire aux Etats-Unis. Le président Barack Obama doit recevoir dans la journée les chefs de file des parlementaires républicains, à une semaine de la date limite au-delà de laquelle le pays se retrouvera en défaut de paiement si le plafond de la dette de l'Etat fédéral n'est pas relevé.

A 12h30, l'indice CAC progressait de 1,5% à 4.189,22 points et SBF 120 gagnait 1,5% également, à 3.237,89 points.

Les opérateurs suivront, à 13h00, la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre puis, à 14h30, la publication des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.

Sur le front des valeurs, Axa s'adjuge 4% à 18,11 euros, signant la deuxième plus forte hausse du CAC 40 derrière Renault (+4,5% à 64,98 euros). L'assureur est prêt à prendre part à l'augmentation de capital de Banca Monte dei Paschi di Siena afin de maintenir le niveau de sa participation au capital de la banque italienne, a rapporté le quotidien italien Corriere della Sera en citant le PDG d'Axa, Henri de Castries.

Au sein du SBF 120, le titre CGG se reprend et gagne 5,9% à 16,41 euros après la publication, jugée rassurante par les analystes, du taux d'utilisation des navires du groupe parapétrolier au troisième trimestre. La valeur bénéficie aussi d'un rebond technique après avoir touché la veille un support important à 15,34 euros.

Arkema avance de 3,8% à 83,24 euros, porté par le relèvement de la recommandation d'UBS, qui est passé de "neutre" à "achat" sur la valeur.

A l'inverse, Rémy Cointreau réalise le plus fort repli du SBF 120, en baisse de 2,2% à 76 euros. Nomura a abaissé son objectif de cours de 82 à 76 euros, tandis que JPMorgan Cazenove prévient dans une note que le groupe devrait voir ses ventes du deuxième trimestre de l'exercice 2013-2014 affectées par le déstockage en Chine. (blandine.henault@dowjones.com)

(END) Dow Jones Newswires

October 10, 2013 06:32 ET (10:32 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-