BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 pénalisé par la crise ukrainienne

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris se replie vendredi à la mi-séance, pénalisée par les inquiétudes entourant la situation en Ukraine et par des publications d'entreprises mitigées en France. Le CAC 40 perd 0,2% à 4.470 points, tandis que l

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris se replie vendredi à la mi-séance, pénalisée par les inquiétudes entourant la situation en Ukraine et par des publications d'entreprises mitigées en France. Le CAC 40 perd 0,2% à 4.470 points, tandis que le SBF 120 recule de 0,2% à 3.492 points.

Déclassé "d'acheter" à "conserver" par Deutsche Bank après la publication de son chiffre d'affaires trimestriel, Gemalto signe le plus fort repli du CAC 40. Le titre abandonne 2,6% à 80,17 euros. Vivendi se replie pour sa part de 1,3% à 19,86 euros, après l'annonce d'un dividende exceptionnel jugé inférieur aux attentes par certains analystes.

La cotation de l'action Alstom est par ailleurs suspendue dans l'attente de la publication d'un communiqué, après la forte hausse du titre provoquée jeudi par l'intérêt supposé de l'américain General Electric pour les actifs du groupe français.

Parmi les valeurs en hausse, Kering bondit de 4,2% à 159,80 euros, au lendemain de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel. Bouygues, actionnaire de référence d'Alstom, gagne 2,6% à 31,12 euros.

En dehors du CAC 40, Seb plie de 3,1% à 64,55 euros, après avoir présenté des prévisions moroses pour le premier semestre. Après avoir pourtant ouvert en hausse à la suite de la publication de son chiffre d'affaires, le constructeur automobile PSA cède de son côté 2,2%, à 13,01 euros.

Dans l'après-midi, le marché sera attentif à la publication de l'indice de confiance Reuters-Michigan aux Etats-Unis.

(thomas.varela@wsj.com)

(END) Dow Jones Newswires

April 25, 2014 06:26 ET (10:26 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-