BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 en baisse avant une salve d'indicateurs américains

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris perd du terrain vendredi à la mi-séance, les investisseurs se montrant prudents après la progression de la veille et avant la parution d'une série de statistiques très suivies aux Etats-Unis. Le CAC 40 cède

PARIS (Dow Jones)--La Bourse de Paris perd du terrain vendredi à la mi-séance, les investisseurs se montrant prudents après la progression de la veille et avant la parution d'une série de statistiques très suivies aux Etats-Unis.

Le CAC 40 cède 0,7% à 3.846 points et le SBF 120 est en baisse de 0,6% à 2.969 points.

Plus forte hausse du CAC 40, le titre Bouygues gagne 5% à 23,41 euros. L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a autorisé jeudi Bouygues Telecom à utiliser à partir du 1er octobre 2013 sa bande de fréquences 2G pour y faire transiter des services de téléphonie mobile de quatrième génération (4G).

L'avantage compétitif dont pourrait bénéficier Bouygues en raison de cette décision pèse sur le cours de ses principaux concurrents. La maison mère de SFR, Vivendi, voit ainsi son action, lanterne rouge du CAC 40, reculer de 3,7% à 16,04 euros. France Telecom perd de son côté 0,5% à 8,43 euros.

Capgemini gagne également 1% à 38,74 euros après le relèvement de l'objectif de cours d'UBS sur le titre.

En dehors du CAC 40, Ingenico perd 3,1% à 44,56 euros, après l'annonce par Safran de la cession d'un bloc d'actions représentant 12,6% du capital du fabricant de terminaux de paiement, sur les 22,6% que le motoriste détient au total dans le groupe.

Rubis perd de son côté 2,8% à 50,09 euros, au lendemain de la publication de ses résultats annuels.

Les investisseurs attendent maintenant la publication des statistiques de février sur les prix à la consommation aux Etats-Unis, à 13h30, et surtout celles sur la production industrielle américaine pour la même période, à 14h15.

Par ailleurs, les ministres des Finances de la zone euro doivent se réunir à Bruxelles en fin d'après-midi pour étudier un éventuel plan de sauvetage en faveur de Chypre.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 15, 2013 07:36 ET (11:36 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-