BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 chute de 2% en raison des craintes sur l'Ukraine

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)-- Les valeurs françaises évoluent en forte baisse lundi à la mi-journée, les investisseurs redoutant une escalade du conflit entre l'Ukraine et la Russie. La tendance est également plombée par des indicateurs jugés décevants

PARIS (Dow Jones)-- Les valeurs françaises évoluent en forte baisse lundi à la mi-journée, les investisseurs redoutant une escalade du conflit entre l'Ukraine et la Russie. La tendance est également plombée par des indicateurs jugés décevants sur l'activité manufacturière en Chine, malgré des chiffres plus positifs en zone euro.

A 12h30, le CAC 40 reculait de 2,3% à 4.305,18 points. Le SBF 120 cédait aussi 2,3%, à 3.364,86 points.

L'Ukraine s'est déclarée dimanche "au bord de la catastrophe" à la suite de la "déclaration de guerre" de la Russie, alors que le pays semble avoir perdu le contrôle de la Crimée. Face à cette situation, les Occidentaux du G7 ont fait bloc contre Moscou. Les Etats-Unis ont réclamé lundi l'envoi "immédiat" en Ukraine d'observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

En Chine, l'activité manufacturière a de nouveau montré des signes de faiblesse en février, d'après les données publiées lundi par la banque britannique HSBC. L'indice des directeurs d'achat a glissé en février à 48,5, contre 49,5 en janvier. Dans la zone euro, l'expansion de l'activité manufacturière a légèrement ralenti au mois de février, mais moins qu'estimé initialement, selon les données définitives publiées lundi par Markit Economics.

A Paris, toutes les valeurs du CAC 40 évoluent dans le rouge. Les valeurs cycliques, industrielles et financières sont délaissées. Société Générale abandonne 6,3% à 45,31 euros, Renault se replie de 5% à 68,60 euros et Saint-Gobain perd 4,3% à 41,61 euros. Au sein du SBF 120, Soitec recule de 5,7% à 2,14 euros, après s'être envolé de 35,9% vendredi.

Les secteurs considérés commes les plus défensifs résistent. Orange ne cède que 0,7% à 9 euros, Safran perd 0,9% à 50,55 euros, et l'Oréal abandonne 1% à 121,50 euros.

Seules trois valeurs du SBF 120 tirent leur épingle du jeu. Eurofins Scientific gagne 0,7% à 213,30 euros, alors que le groupe d'analyse des produits pharmaceutiques et alimentaires a relevé son dividende annuel de 20% après avoir vu ses résultats progresser davantage que prévu en 2013. BioMérieux avance de 0,7% à 77,50 euros, et Teleperformance s'adjuge 0,3% à 46,24 euros.

Les investisseurs devraient rester attentifs aux événements en Ukraine. Ils suivront également lundi après-midi la publication des indices PMI d'activité manufacturière et des services aux Etats-Unis pour le mois de février. A Paris, Neopost publiera ses résultats annuels après la clôture. (blandine.henault@wsj.com)

(END) Dow Jones Newswires

March 03, 2014 06:41 ET (11:41 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-