BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 baisse, pénalisé par l'impasse budgétaire aux USA

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)-- Les valeurs françaises évoluent en légère baisse lundi à la mi-journée, les investisseurs optant pour la prudence en l'absence d'accord sur un relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis à trois jours de la date butoi

PARIS (Dow Jones)-- Les valeurs françaises évoluent en légère baisse lundi à la mi-journée, les investisseurs optant pour la prudence en l'absence d'accord sur un relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis à trois jours de la date butoir. Au delà du 17 octobre, si aucun compromis n'est trouvé, les Etats-Unis se déclareraient en défaut de paiement, une situation sans précédent.

Dans ce contexte, les opérateurs sont restés insensibles à l'annonce par Eurostat d'un rebond de la production industrielle dans la zone euro en août. Les initiatives sont d'autant plus limitées que lundi est un jour férié aux Etats-Unis.

A 12h30, le CAC 40 reculait de 0,1%, à 4.216,04 points, et le SBF 120 cédait 0,2%, à 3.256,37 points.

Sur le front des valeurs, Peugeot chute de 9,3% à 11,22 euros. Le conseil du constructeur automobile va se réunir ce mois-ci afin d'étudier une éventuelle injection de capital de la part de son partenaire chinois Dongfeng Motor (0489.HK), d'après une personne proche du dossier.

Dassault Systèmes abandonne 6,2% à 90,39 euros, après l'alerte sur les résultats lancée par l'éditeur de logiciels de gestion de la vie des produits.

A l'inverse, EDF gagne 2,4% à 25,10 euros. Selon la presse, l'Etat se prépare à autoriser l'électricien à prolonger de dix ans la durée de vie des 58 réacteurs nucléaires de la France. Par ailleurs, le groupe est près de conclure avec le gouvernement britannique un accord d'un montant de 14 milliards de livres sterling (16,5 milliards d'euros) portant sur la construction et l'exploitation de deux réacteurs nucléaires au Royaume-Uni, ont indiqué plusieurs sources proches du dossier.

De son côté, Eurazeo avance de 1,4% à 51,20 euros, porté par le relèvement de la recommandation d'Oddo à "achat".

-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

October 14, 2013 06:37 ET (10:37 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-