BFM Patrimoine

INDICES: Le CAC 40 à l'équilibre après les indices PMI européens

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises oscillent autour de l'équilibre lundi à la mi-séance, après l'annonce d'une contraction du secteur privé en France au mois de décembre, tandis que la croissance de l'activité se poursuit en zone euro.

PARIS (Dow Jones)--Les valeurs françaises oscillent autour de l'équilibre lundi à la mi-séance, après l'annonce d'une contraction du secteur privé en France au mois de décembre, tandis que la croissance de l'activité se poursuit en zone euro.

L'indice PMI composite de la France, qui regroupe les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 47,3 en décembre, un point bas en sept mois, contre 48 en novembre. Un chiffre inférieur à 50 traduit un recul de l'activité. La situation est plus rassurante à l'échelle de la zone euro, où l'indice est ressorti à 52,1 en décembre contre 51,7 en novembre, ce qui reflète une accélération de l'activité du secteur privé.

A la mi-séance, le CAC 40 et le SBF 120 sont stables, à 4.248,79 et 3.307,42 points respectivement.

Du côté des valeurs, Capgemini et Safran sont en tête de l'indice phare de la Bourse de Paris, avec des progressions respectives de 1,8% à 49,99 euros et de 1,7% à 52,05 euros.

En hausse de 1,4% à 69,76 euros, Technip s'inscrit à la troisième place après avoir signé deux contrats au Brésil.

Les valeurs financières bénéficient d'une diminution des tensions au sein de la zone euro en ce début d'année. Crédit Agricole gagne 1% à 9,26 euros, Axa s'apprécie de 0,7% à 19,91 euros, Société Générale progresse de 0,7% à 41,63 euros et BNP Paribas avance de 0,6% à 56,01 euros.

Sanofi grappille 0,1% à 76,32 euros. Les investisseurs prêtent peu d'attention à l'abaissement de la recommandation de JPMorgan sur le titre de "surpondérer" à "neutre".

Lanterne rouge du SBF 120, Edenred chute de 4,2% à 23,27 euros. UBS a abaissé ses prévisions et son objectif de cours sur le fournisseur de titres de services prépayés afin de prendre en compte l'évolution défavorable des taux de change.

Rémy Cointreau poursuit son recul après la démission inattendue de son directeur général jeudi soir. Le titre perd 3,3% à 56,99 euros. (marie.testard@wsj.com)

(END) Dow Jones Newswires

January 06, 2014 06:29 ET (11:29 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-