BFM Patrimoine

Hyundai rejette les accusations de dumping du gouvernement français

BFM Patrimoine
MILAN (Dow Jones)--Le constructeur automobile coréen Hyundai (005380.SE) a rejeté mardi les accusations de dumping du gouvernement français à son encontre, arguant du fait qu'il a importé moins de voitures de son pays d'origine au premier semest

MILAN (Dow Jones)--Le constructeur automobile coréen Hyundai (005380.SE) a rejeté mardi les accusations de dumping du gouvernement français à son encontre, arguant du fait qu'il a importé moins de voitures de son pays d'origine au premier semestre 2012 que son rival français Renault (RNO.FR), qui possède une usine en Corée du Sud.

Hyundai, qui produit la plupart de ses voitures vendues en Europe en République tchèque et en Turquie, a indiqué avoir importé 1.777 véhicules de Corée du Sud durant la première moitié de l'année, contre plus de 4.000 pour Renault, dont les véhicules Koleos et Latitude sont fabriqués dans son usine en Corée du Sud. Renault a confirmé ce chiffre.

-Gilles Castonguay, Dow Jones Newswires

(Version française Céline Fabre)

(END) Dow Jones Newswires

September 04, 2012 13:00 ET (17:00 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-