BFM Patrimoine

Havas: AlphaValue conseille toujours de réduire la position.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - A son tour, le bureau d'études AlphaValue revient sur le dossier Havas après l'impromptu jeu de chaises musicales intervenu hier à la tête du groupe publicitaire au profit d'un fils de Vincent Bolloré, Yannick. Pour les ana

(CercleFinance.com) - A son tour, le bureau d'études AlphaValue revient sur le dossier Havas après l'impromptu jeu de chaises musicales intervenu hier à la tête du groupe publicitaire au profit d'un fils de Vincent Bolloré, Yannick. Pour les analystes, l'ascendant des Bolloré sur Havas se renforce, ce qui ajoute à l'intérêt spéculatif du titre. Mais cela ne suffit pas à remettre en cause leur conseil négatif sur la valeur de 'réduire' la position, avec une cible de 5,96 euros.

En Bourse de Paris où l'indice CAC 40 prend 0,3%, l'action Havas cède 2,5% à 5,9 euros.

AlphaValue rappelle que le directeur financier du groupe, Hervé Philippe, est en décembre parti pour Vivendi. Avec le départ de David Jones de la direction opérationnelle du groupe et son remplacement par Yannick Bolloré, 33 ans, la famille Bolloré resserre son étau sur Havas.

En effet, Vincent Bolloré (son père) et son holding, Bolloré SA, détiennent près de 37% du capital de Havas.

Rappelant que Vincent Bolloré est aussi actionnaire et vice-président de Vivendi, les analystes pronostiquent que

Cercle Finance