BFM Patrimoine

Groupe Casino : Résultats Annuels 2013

BFM Patrimoine

RESULTATS ANNUELS 2013Progression de l'activité en France Forte croissance à l'internationalForte croissance du résultat net normalisé part du Groupe Forte progression de l'activité et des résultats du Groupe : Chiffre d'affaires annuel : 48

RESULTATS ANNUELS 2013

Progression de l'activité en France

Forte croissance à l'international

Forte croissance du résultat net normalisé part du Groupe

Forte progression de l'activité et des résultats du Groupe :

  • Chiffre d'affaires annuel : 48,6 MdsEUR, en hausse de +15,9 %
  • Résultat opérationnel courant de 2 363 MEUR, en hausse de +18,1 %
  • Forte croissance du résultat net normalisé part du Groupe : +9,7 %, à 618 MEUR

Progression de l'activité en France : ventes totales en hausse de +5,7 %

  • Redressement des ventes des hypermarchés Géant et forte amélioration de la compétitivité 
  • Fort dynamisme de Cdiscount 
  • Expansion soutenue dans les formats de proximité 

Excellentes performances à l'international

  • Croissance organique très soutenue (+11,9 % ), notamment au Brésil, (hors essence et calendaire) 
  • Très bons résultats opérationnels de l'ensemble des filiales 

Structure financière solide et progression du dividende

  • Ratio dette nette/EBITDA abaissé à 1,62 x
  • Dividende proposé à l'Assemblée Générale de 3,12 EUR en progression de +4 %

Jean-Charles Naouri, Président-directeur g

énéral du Groupe Casino a déclaré

 :

« En 2013,

avec la prise de contrôle effective de GPA au Brésil et de Monoprix en France, deux grands actifs structurants, le Groupe a poursuivi son mouvement stratégique dans d'excellentes conditions et

il

a,

par ailleurs,

renforcé sa structure financière. Les enseignes du Groupe ont amélioré leurs positions en France et à l'international. En 2014, la poursuite de la stratégie qui favorise les pays et les formats porteurs, couplée à la rigueur de gestion du Groupe, nous rendent confiants dans les perspectives de croissance et de rentabilité.»

Le Conseil d'administration s'est réuni le 17 février 2014 pour arrêter les comptes consolidés de l'exercice 2013. Les commissaires aux comptes ont effectué leurs procédures d'audit sur ces comptes et le rapport relatif à la certification des comptes consolidés est en cours d'émission.

CHIFFRES CLÉS

Activités poursuivies (en MEUR)
2012
2013
Variation
CHIFFRE D'AFFAIRES
41 971
48 645
+15,9 %
EBITDA
2 853
3 337
+17 %
Marge EBITDA
6,8 %
6,9 %
+6 bp
ROC
2 002
2 363
+18,1 %
Marge ROC
4,8 %
4,9 %
+9 bp
Résultat net, Part du Groupe
1 065
853
n.s.
Résultat net normalisé, Part du Groupe
564
618
+9,7 %
Capacité d'autofinancement
1 639
1 956*
+19,4 %
Dette financière nette
5 451
5 416
-36 MEUR
DFN / EBITDA
1,91 x
1,62 x
n.a.

*hors Mercialys

En France, l'année a été marquée par le redressement de l'activité, avec un retour à un trafic et des volumes positifs dans les hypermarchés Géant et dans les supermarchés Casino. L'expansion du réseau de magasins discount s'est accélérée avec la reprise de certains masterfranchisés de Franprix - Leader Price et l'acquisition des magasins Norma et Le Mutant. Enfin, le développement a été très rapide dans le e-commerce, soutenu par le succès de la marketplace de Cdiscount.

A l'international, les enseignes du Groupe ont connu d'excellents résultats. Au Brésil, la croissance de l'activité et des résultats a été bonne dans les trois métiers exercés - alimentaire, électronique et e-commerce -, avec une expansion soutenue et des gains de parts de marché. Les autres filiales ont maintenu des marges élevées. Enfin, les filiales du Groupe ont gagné des parts de marché grâce à une expansion dynamique.

La croissance organique du Groupe a été solide en 2013 (+5,7 % hors essence hors calendaire), tirée par un environnement toujours porteur à l'International, le redressement des hypermarchés Géant et la croissance du e-commerce en France.

Le résultat opérationnel courant progresse de +18,1 %.

A l'international, le ROC du Groupe est en progression de +32,6 % et a bénéficié des très bonnes performances opérationnelles des filiales, notamment au Brésil.

En France, Monoprix a été consolidé par intégration globale depuis le 5 avril 2013 et Mercialys a été mis en équivalence depuis le 21 juin 2013. Hors contribution de Mercialys, le résultat opérationnel courant de la France est légèrement supérieur à celui de 2012.

La marge opérationnelle du Groupe ressort à 4,9 %, en progression de +9 bp.

Sous l'effet de moindres produits non récurrents, le résultat net part du Groupe publié s'établit à 853 MEUR (vs. 1 065 MEUR en 2012).

Le Résultat Net normalisé, qui mesure la profitabilité récurrente, progresse de +9,7 % à 618 MEUR.

PROGRESSION DE L'ACTIVITÉ EN FRANCE

En France, les ventes totales sont en hausse en 2013 (+5,7 %), favorisées par l'amélioration sensible de la tendance en fin d'année dans les hypermarchés Géant et en Supermarchés Casino, par la consolidation en intégration globale de Monoprix, l'expansion en proximité et le fort dynamisme du e-commerce.

  • Les ventes annuelles des hypermarchés Géant sont en retrait en 2013 (-6,3 % en organique hors essence et calendaire) sous l'effet des baisses de prix significatives. Le nouveau positionnement tarifaire est désormais très compétitif. En alimentaire*, les ventes à magasins comparables hors calendaire sont en forte amélioration séquentielle (+0,8 % au T4 2013 vs. -7 % au T4 2012) sous l'effet de l'amélioration du trafic et des volumes (+1,9 % et +8,1 % au T4 2013). Les activités non-alimentaires s'améliorent également. 
  • Les ventes de Casino Supermarchés (-4,4 % en organique hors essence et calendaire) affichent une tendance satisfaisante sur la fin de l'année 2013 avec un passage en positif des volumes et du trafic clients au cours du S2, consécutif aux baisses tarifaires. L'enseigne poursuit des plans d'action visant à accroître son attractivité : qualité en produits frais, choix en alimentaire et service en magasins. 
  • Les ventes de la Proximité reculent de -2,3 % en organique (hors essence et calendaire) par rapport à 2012. Les enseignes ont poursuivi l'ouverture de nouveaux points de vente en 2013 dans les zones dites « de flux » (gares, aéroports, autoroutes...) et le déploiement des actions de relance commerciale. 
  • Le e-commerce (Cdiscount et Monshowroom) maintient une croissance très soutenue avec un volume d'affaires total de Cdiscount en progression de +16,1 % sur l'année en incluant la marketplace (qui représente 16 % du volume d'affaires du site à fin décembre 2013, avec 5,5 millions d'offres et 2 800 vendeurs).
  • Les ventes de Leader Price sont en hausse de +5,3 %, notamment portées par l'acquisition de 38 magasins Norma. A magasins comparables (hors calendaire), les ventes de l'enseigne sont en recul de -3,7 %, du fait de baisses de prix et d'une réduction des activités promotionnelles en fin d'année. Après ce repositionnement tarifaire significatif, l'enseigne est désormais la moins chère du marché tant en marque propre qu'en marque nationale, selon un panéliste indépendant. 
  • La performance de Franprix est en léger recul en 2013 (-1,8 % de ses ventes en organique hors calendaire). En 2013, l'enseigne a poursuivi l'expansion sur des formats variés et la transformation des magasins au nouveau concept.
  • Les ventes de Monoprix sont robustes en 2013, avec une progression de +1,4 % en organique (hors essence et calendaire), grâce à une amélioration des ventes comparables en alimentaire, une accélération du e-commerce, et à la poursuite de l'expansion sur tous les formats, notamment Naturalia. La rentabilité de Monoprix progresse également. 

* PGC-FI : Produits de Grande Consommation - Frais Industriels

FORTE CROISSANCE ORGANIQUE

À L'INTERNATIONAL

Les activités à l'International ont enregistré une année de très forte croissance (+11,9 % en organique hors essence et calendaire) portée par un rythme de développement organique soutenu et régulier sur l'ensemble des marchés. Le Groupe a également bénéficié des effets de périmètre liés à la consolidation en intégration globale de GPA au Brésil en juillet 2012.

  • En Amérique Latine, les ventes progressent de +13,1 % en organique (hors essence et calendaire, vs. +9,4 % en 2012).

  • L'Asie affiche une bonne croissance de ses ventes en organique (+7,5 % hors essence et calendaire), grâce à une performance robuste de la Thaïlande et du Vietnam. La marge opérationnelle, toujours très élevée, s'établit à 7,4 % contre 7,1 % en 2012. 

STRUCTURE FINANCIÈRE RENFORCÉE

Au cours d'une année marquée par des investissements importants, incluant le rachat de 50 % de Monoprix, la structure financière du Groupe Casino s'est améliorée en 2013, grâce à la poursuite d'une bonne génération de free cashflow et à la réalisation d'opérations financières renforçant les fonds propres (notamment l'émission d'une dette perpétuelle hybride et l'émission d'obligations remboursables en actions Monoprix).

La dette financière nette s'est établie à 5 416 millions d'euros, en légère baisse par rapport à 2012. Le ratio de Dette Financière Nette / EBITDA a été abaissé à 1,62 x, contre 1,91 x à fin 2012. Le groupe Casino est noté BBB- perspective stable par S&P et Fitch Ratings.

Casino proposera à l'Assemblée Générale du 6 mai 2014 un dividende de 3,12 EUR par action. Le paiement du dividende interviendra le 14 mai 2014, avec une date de détachement au 9 mai 2014.

PERSPECTIVES 2014

A fin 2013, le profil du Groupe a été profondément transformé, avec un portefeuille d'enseignes renforcé et un excellent mix géographique. Au fil du temps, le groupe Casino s'est développé prioritairement sur les secteurs et formats qui répondent aux tendances actuelles de consommation.

En 2014, le groupe Casino poursuivra et accélérera cette stratégie sur l'ensemble de ses marchés, et compte ainsi déployer ses enseignes discount, renforcer son positionnement sur les formats premium, poursuivre son expansion en proximité et développer son e-commerce non-alimentaire.

En 2014, le Groupe se fixe pour objectifs :

  • le retour à une croissance organique positive du chiffre d'affaires en France
  • la poursuite d'une forte croissance organique du chiffre d'affaires à l'international 
  • une nouvelle progression organique du ROC
  • la poursuite de l'amélioration de la structure financière 

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS

Régine GAGGIOLI - Tél : +33 (0)1 53 65 64 17

rgaggioli@groupe-casino.fr

ou

+33 (0)1 53 65 64 18

IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE

Aziza BOUSTER

Tél : +33 (0)1 53 65 24 78

Mob : +33 (0)6 08 54 28 75

abouster@groupe-casino.fr

Calendrier financier 

14 avril 2014

(après Bourse) : Chiffre d'Affaires du 1er trimestre 2014

Mardi 6 mai 2014

Assemblée Générale

DISCLAIMER

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d'investissement. Il n'a aucun égard aux objectifs de placement, à la situation financière ou à des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n'est fournie par rapport à l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

BILAN 2013 SIMPLIFIÉ

en MEUR
2012*
2013
Actifs non courants
27 081
27 704
Actifs courants
15 990
13 464
TOTAL ACTIFS
43 071
41 168
Capitaux propres
15 201
15 426
Passifs financiers non courants
9 394
8 516
Autres passifs non courants
3 239
2 976
Passifs courants
15 237
14 250
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS
43 071
41 168
*Comptes retraités de l'ajustement du PPA de GPA


RÉSULTATS 2013

Activités poursuivies (en MEUR)
2012
2013
Variation
Variation
organique (1)
CHIFFRE D'AFFAIRES
41 971
48 645
+15,9 %
+4,5 %
dont France
18 447
19 492
+5,7 %

dont International
23 524
29 153
+23,9 %

EBITDA(2)
2 853
3 337
+17 %

dont France
1 062
1 055
-0,7 %

dont International
1 790
2 282
+27,4 %

ROC
2 002
2 363
+18,1 %

dont France
685
618
-9,8 %

dont International
1 316
1745
+32,6 %

Autres produits et charges opérationnels
377
261
-30,7 %

Résultat opérationnel
2 379
2 625
+10,3 %

Coût de l'endettement financier net
(519)
(635)
-22,4 %

Autres produits et charges financiers
20
(84)
n.s.

Impôt sur les bénéfices
(323)
(401)
-24,2 %

Quote-part de résultats des MEE
(21)
21
n.s.

Résultat net des activités poursuivies,
Part du Groupe
1 065
853
-19,9 %

Résultat net activités abandonnées,
Part du Groupe
(2)
(2)
+20,6 %

Résultat net, part du Groupe (RNPG)
1 062
851
-19,9 %

RÉSULTAT NET NORMALISÉ,
PART DU GROUPE(3)
564
618
+9,7 %

(1) A périmètre comparable, taux de change constants et hors impact des cessions immobilières

(2) EBITDA : ROC + dotations aux amortissements opérationnels courants.

(3) Cf détails page suivante.

RÉSULTAT NET NORMALISÉ

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges opérationnels, tels que définis dans la partie Principes Comptables de l'annexe annuelle aux comptes consolidés, et des effets des éléments financiers non récurrents, ainsi que des produits et charges d'impôts non récurrents.

Les éléments financiers non récurrents regroupent certains instruments financiers constatés en résultat dont la juste valeur peut être très volatile. A titre d'exemple, les variations de juste valeur des instruments financiers non qualifiés de couverture et des dérivés incorporés sur le cours de l'action Casino sont ainsi retraitées du Résultat net normalisé.

Les produits et charges d'impôts non récurrents correspondent aux effets d'impôt directement liés aux retraitements précédents ainsi que les effets directs d'impôt non récurrents. Ainsi la charge d'impôt rapportée au résultat normalisé avant impôt correspond au taux d'impôt moyen normatif du Groupe.

Cet agrégat permet de mesurer l'évolution du résultat récurrent des activités.

en millions d'euros
2012
Eléments
retraités
2012
normalisé
2013
Eléments
retraités
2013
normalisé
RÉSULTAT OPERATIONNEL COURANT
2 002

2 002
2 363

2 363
Autres produits et charges opérationnels
377
(377)
0
261
(261)
0
RÉSULTAT OPERATIONNEL
2 379
(377)
2 002
2 625
(261)
2 363
Coût de l'endettement financier net
(519)
0
(519)
(635)
0
(635)
Autres produits et charges financiers(1)
20
(24)
(4)
(84)
88
4
Charge d'impôt(2)
(323)
(155)
(478)
(401)
(97)
(499)
Quote-part de résultat des entreprises associées
(21)
0
(21)
21
0
21
RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES
1 535
(556)
979
1 524
(270)
1 254
dont intérêts minoritaires(3)
470
(55)
415
672
(36)
636
DONT PART DU GROUPE
1 065
(501)
564
853
(234)
618

(1) Sont retraités des autres produits et charges financiers, les effets d'actualisation monétaire des passifs fiscaux au Brésil (-22 MEUR en 2012 et -25 MEUR en 2013), les pertes de change sur les créances détenues sur l'Etat vénézuélien en USD (-2 MEUR en 2012 uniquement), les variations de juste valeur des Total Return Swap portant sur les actions GPA, Big C et des forwards et calls (+48 MEUR en 2012 et -63MEUR en 2013)

(2) Sont retraités de la charge d'impôt, les effets d'impôt correspondant aux éléments retraités ci-dessus, ainsi que les produits et charges d'impôts non récurrents

(3) Sont retraités des intérêts minoritaires les montants associés aux éléments retraités ci-dessus.

Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/148097/R/1762650/597117.pdf

Information réglementaire

Ce communiqué de presse est diffusé par NASDAQ OMX Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1762650]

2014-02-18 - CP FY 2013

Thomson Reuters ONE