BFM Patrimoine

Gilead Sciences annonce ses résultats financiers pour le premier trimestre 2013

BFM Patrimoine

- Ventes de produits de 2,39 milliards de dollars, en progression de 8 % par rapport au premier trimestre 2012 - - Chiffre d'affaires total de 2,53 milliards de dollars, en progression de 11 % par rapport au premi

- Ventes de produits de 2,39 milliards de dollars, en progression de 8 % par rapport au premier trimestre 2012 -

- Chiffre d'affaires total de 2,53 milliards de dollars, en progression de 11 % par rapport au premier trimestre 2012 -

- La société réitère ses prévisions pour l'exercice 2013 -

Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé aujourd'hui ses résultats d'exploitation pour le trimestre clos au 31 mars 2013. Le chiffre d'affaires total pour le premier trimestre 2013 a progressé de 11 % et atteint 2,53 milliards de dollars, comparé à 2,28 milliards de dollars au premier trimestre 2012. Les ventes de produits ont augmenté de 8 % et atteint 2,39 milliards de dollars au premier trimestre 2013, comparé à 2,21 milliards de dollars au premier trimestre 2012. Le résultat net au premier trimestre 2013 a atteint 722,2 millions de dollars, soit 0,43 dollar par action diluée, comparé à 442,0 millions de dollars, soit 0,28 dollar par action diluée pour le premier trimestre 2012. Le résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables généralement reconnus) pour le premier trimestre 2013, lequel exclut des charges liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges de rémunération à base d'actions, était de 801,9 millions de dollars, soit 0,48 dollar par action diluée, comparé à 704,4 millions de dollars, soit 0,45 dollar par action diluée pour le premier trimestre 2012.

Trois mois clos au 31 mars 2013 2012 Ventes de produits $ 2 393 568 $ 2 208 342 Redevances, revenus de contrats et autres revenus 138 067 74 107 Chiffre d'affaires total $ 2 531 635 $ 2 282 449 Résultat net imputable à Gilead $ 722 186 $ 441 956 Résultat net non PCGR imputable à Gilead $ 801 943 $ 704 389 BPA dilué $ 0,43 $ 0,28 BPA dilué non PCGR $ 0,48 $ 0,45

Ventes de produits

La hausse des ventes de produits au premier trimestre 2013 était principalement due à la franchise antivirale de Gilead, résultant de l'augmentation des ventes de Complera®/Eviplera® (emtricitabine 200 mg/rilpivirine 25 mg/ténofovir disoproxil fumarate 300 mg) et du lancement du Stribild® (elvitégravir 150 mg/cobicistat 150 mg/emtricitabine 200 mg/ténofovir disoproxil fumarate 300 mg) au troisième trimestre 2012.

Ventes de produits antiviraux

Au premier trimestre 2013, les ventes de produits antiviraux ont augmenté de 7 % à 2,06 milliards de dollars, en hausse par rapport au 1,93 milliard de dollars enregistré au premier trimestre 2012, reflétant une croissance des ventes de 8 % en Europe et de 7 % aux États-Unis. Cette hausse reflète la solide demande sous-jacente, en particulier pour le Complera/Eviplera et le Stribild, partiellement contrebalancée par une baisse des ventes de Truvada® (emtricitabine et ténofovir disoproxil fumarate).

Trois mois clos au 31 mars 2013 2012 Variation en % Ventes de produits antiviraux $ 2 061 078 $ 1 925 806 7 % Atripla 877 073 887 596 (1 )% Truvada 700 242 758 263 (8 )% Viread 210 332 191 693 10 % Complera/Eviplera 148 189 52 180 184 % Stribild 92 148 — —

Ventes de produits cardiovasculaires

Au premier trimestre 2013, les ventes de produits cardiovasculaires ont augmenté de 26 % et atteint 214,4 millions de dollars, en hausse par rapport aux 170,5 millions de dollars enregistrés au premier trimestre 2012, grâce surtout à de fortes ventes de Letairis®(ambrisentan).

Trois mois clos au 31 mars 2013 2012 Variation en % Ventes de produits cardiovasculaires $ 214 393 $ 170 489 26 % Letairis 118 107 87 288 35 %

Ranexa

96 286 83 201 16 %

Charges d'exploitation et autres

Les frais de recherche et développement (R&D) non PCGR ont augmenté en raison des investissements continus dans le pipeline de produits de Gilead, en particulier dans les maladies du foie et en cancérologie. Les frais de vente, généraux et administratifs (SG&A) non PCGR ont augmenté essentiellement en raison des frais encourus pour soutenir la croissance continue des activités de Gilead.

Les intérêts débiteurs ont baissé essentiellement du fait du remboursement d'un prêt bancaire émis en relation au rachat de Pharmasset Inc. Gilead a remboursé cette dette bancaire totalisant 1,40 milliard de dollars en 2012. Le changement de Autres produits (charges), nets était essentiellement dû à une perte de 40,1 millions de dollars durant le premier trimestre 2012 résultant de la restructuration de la dette du gouvernement grec.

Trois mois clos au 31 mars 2013 2012 Frais de recherche et développement non PCGR (1) $ 459 976 $ 331 338 Frais de vente, généraux et administratifs non PCGR (1) $ 333 064 $ 307 741 Intérêts débiteurs $ (81 787 ) $ (97 270 ) Autres produits (charges), nets $ (3 324 ) $ (34 085 )

(1) Les frais de R&D et SG&A non PCGR n'incluent pas l'impact des charges liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges de rémunération à base d'actions, le cas échéant.

Impact net du change de devises

L'impact net du change de devises sur les ventes de produits et sur les bénéfices avant impôts du premier trimestre 2013 a atteint les chiffres défavorables de 7,3 millions de dollars et 6,3 millions de dollars, respectivement, comparé au premier trimestre 2012.

Trésorerie, équivalents de trésorerie et titres négociables

Au 31 mars 2013, Gilead disposait de trésorerie, d'équivalents de trésorerie et de titres négociables d'un montant de 2,63 milliards de dollars, contre 2,58 milliards de dollars au 31 décembre 2012. Au premier trimestre 2013, nous avons généré 672,1 millions de dollars en capacité d'autofinancement, utilisé 378,6 millions de dollars pour le rachat de YM BioSciences Inc. (YM) et remboursé 247,1 millions de dollars de prêts.

- Les prévisions pour l'exercice 2013 sont réitérées -

Gilead a réitéré ses prévisions du 4 février 2013 pour l'exercice complet 2013 :

(en millions de dollars, sauf pourcentages et montants par action)

Ventes de produits nettes 10 000 $ - 10 200 $ Non PCGR * Marge brute sur les produits 74 % - 76 % R&D 1 800 $ - 1 900 $ SG&A 1 550 $ - 1 650 $ Taux d'imposition effectif 26 % - 28 % Impact des charges liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges de rémunération à base d'actions sur le BPA dilué 0,21 $ - 0,24 $

* La marge brute sur les produits, les charges et le taux d'imposition effectif non PCGR n'incluent pas l'impact des charges liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges de rémunération à base d'actions, le cas échéant.

Faits marquants de l'entreprise

En février, Gilead a annoncé avoir clôturé son rachat de YM, une entreprise de développement de médicaments cotée en Bourse dont les activités visaient principalement à faire progresser sa substance pharmaceutique candidate phare, le momélotinib (ex-CYT387), un inhibiteur sélectif administré par voie orale une fois par jour et appartenant à la famille des kinases Janus (JAK). Le rachat de YM représente pour la société une occasion d'ajouter à son portefeuille de cancérologie grandissant un programme clinique complémentaire dans le domaine des cancers du sang.

En février également, Gilead a annoncé être parvenue à un accord de principe avec Teva Pharmaceuticals en vue de régler le litige en cours concernant les brevets protégeant le Viread® (ténofovir disoproxil fumarate), un traitement contre l'infection au VIH et à l'hépatite B chronique. En vertu des termes du règlement, Teva sera autorisée à lancer une version générique du Viread le 15 décembre 2017.

Le point sur les produits et le pipeline

Programme antiviral

Au mois de janvier, Gilead a annoncé :

Les résultats complets des essais cliniques sur une cohorte de l'étude de Phase 2 ELECTRON en cours étudiant un cycle de traitement entièrement par voie orale de 12 semaines à base de sofosbuvir (ex-GS-7977), de ledipasvir (ex-GS-5885) et de ribavirine (RBV) chez des patients porteurs du génotype 1 du virus de l'hépatite C (VHC) et qui n'avaient pas répondu auparavant à un schéma posologique à base d'interféron (IFN), à savoir les « non-répondants ». Les données ont confirmé que tous les patients dans cette cohorte avaient atteint une réponse virologique soutenue quatre semaines (RVS4) après avoir arrêté le traitement.

Le démarrage de l'étude de Phase 3 ION-1 évaluant la combinaison à dose fixe de sofosbuvir/ledipasvir avec et sans RBV pendant 12 ou 24 semaines chez des patients porteurs du génotype 1 naïfs de traitement.

La présélection de patients pour la deuxième étude de Phase 3 ION-2, évaluant la combinaison à dose fixe de sofosbuvir/ledipasvir avec RBV pendant 12 semaines et avec et sans RBV pendant 24 semaines de traitement chez des patients porteurs du génotype 1 du VHC non naïfs de traitement.

Le recrutement de patients dans LONESTAR, une étude de Phase 2 évaluant la combinaison sofosbuvir/ledipasvir pendant 12 semaines et la combinaison sofosbuvir/ledipasvir avec et sans RBV pendant 8 semaines chez des patients porteurs du génotype 1 naïfs de traitement. Deux bras supplémentaires de cet essai vont évaluer cette combinaison avec et sans RBV pendant 12 semaines chez des patients porteurs du génotype 1 non naïfs de traitement et ayant reçu précédemment un schéma posologique contenant un inhibiteur de la protéase.

Le démarrage de deux essais cliniques de Phase 3 (études 104 et 111), évaluant un schéma posologique à comprimé unique à base de ténofovir alafénamide (TAF), pour le traitement de l'infection au VIH-1 chez les adultes naïfs de traitements.

Au mois de février, Gilead a annoncé :

Les premiers résultats de l'étude de Phase 3 FISSION, évaluant une thérapie impliquant soit un cycle de 12 semaines de sofosbuvir plus RBV, soit le protocole standard de 24 semaines de traitement à l'interféron pégylé (peg-IFN) plus RBV, chez des patients porteurs du génotype 2 ou 3 du VHC. L'étude a répondu à son critère d'efficacité primaire de non-infériorité du sofosbuvir plus RBV par rapport au peg-IFN plus RBV, avec 67 % des patients atteignant une RVS dans le groupe de traitement sofosbuvir plus RBV, contre 67 % dans le groupe de traitement peg-IFN plus RBV.

Les premiers résultats de l'étude de Phase 3 NEUTRINO, évaluant un cycle de 12 semaines de traitement au sofosbuvir, à la RBV et au peg-IFN chez des patients porteurs du génotype 1, 4, 5 ou 6 du VHC. Cette étude a répondu à son critère d'efficacité primaire de supériorité comparé à un taux de contrôle de RVS historique prédéfini de 60 %, avec 90 % des patients atteignant une réponse virologique soutenue 12 semaines après avoir terminé le traitement.

Les premiers résultats de l'étude de Phase 3 FUSION évaluant des cycles de 12 et 16 semaines de traitement au sofosbuvir plus RBV en dose unique journalière, chez des patients souffrant d'une infection chronique au VHC de génotype 2 ou 3 non naïfs de traitement. Cette étude a répondu à son critère d'efficacité primaire de supériorité comparé à un taux de contrôle de RVS historique prédéfini de 25 %.

Au mois de mars, Gilead a annoncé :

Des résultats d'une étude de Phase 2 (étude 102) de 24 semaines évaluant un schéma posologique à base de TAF sous forme de comprimé unique à prise uniquotidienne pour le traitement de l'infection au VIH-1. Un schéma posologique à base de TAF 10 mg/elvitégravir 150 mg/cobicistat 150 mg/emtricitabine 200 mg s'est avéré être similaire au Stribild® sur la base du pourcentage de patients dont les taux d'ARN du VIH étaient inférieurs à 50 copies/ml à 24 semaines de traitement.

Le comité des médicaments à usage humain, le comité scientifique de l'Agence européenne des médicaments, a émis un avis favorable sur la demande d'autorisation de mise sur le marché du Stribild®, schéma posologique d'un seul comprimé à prise uniquotidienne pour le traitement du VIH-1 chez des patients adultes qui sont naïfs de traitement antirétroviral ou qui sont infectés au VIH-1 sans mutations connues associées à une résistance à l'un des trois agents antirétroviraux du Stribild.

Une mise à jour sur l'étude de Phase 3 ION-1 évaluant la combinaison à dose fixe à prise uniquotidienne de sofosbuvir/ledipasvir avec et sans RBV pendant 12 ou 24 semaines chez des patients porteurs du génotype 1 du VHC naïfs de traitement. Un examen prévu par le comité de surveillance et de suivi (DSMB) de l'étude, portant sur les données d'innocuité de patients inscrits dans l'ensemble des quatre bras et sur les taux SVR4 de patients inscrits dans les deux bras d'une durée de traitement de 12 semaines a conclu que l'essai devait continuer sans modification. Cette recommandation était basée sur les taux SVR4 observés qui dépassaient le seuil prédéfini et sur l'absence de problèmes d'innocuité significatifs. Le recrutement du reste des patients dans ION-1 est en cours.

L'achèvement du recrutement dans la deuxième étude de Phase 3 ION-2, évaluant la combinaison à dose fixe de sofosbuvir/ledipasvir avec RBV pendant 12 semaines et avec et sans RBV pendant 24 semaines chez des patients porteurs du génotype 1 du VHC non naïfs de traitement.

Programme cardiovasculaire

En mars, Gilead a annoncé des données de l'étude de Phase 4 TERISA (Type 2 Diabetes Evaluation of Ranolazine In Subjects With Chronic Stable Angina), qui a démontré que l'ajout de ranolazine à un traitement de fond contre l'angine de poitrine chez des patients souffrant d'une angine de poitrine chronique et de diabète de type 2 avait réduit de manière non négligeable la fréquence des épisodes hebdomadaires d'angine de poitrine comparé à un traitement de fond contre l'angine seul.

Conférence téléphonique

À 16 h 30, heure de New York aujourd'hui, la direction de Gilead va tenir une conférence téléphonique avec diffusion simultanée sur le Web pour discuter des résultats concernant le premier trimestre 2013 et faire le point sur ses activités. Pour accéder à la diffusion sur le Web en direct, veuillez vous connecter au site Web de la société à l'adresse www.gilead.com 15 minutes avant la conférence téléphonique afin d'avoir le temps de télécharger le logiciel qui pourrait s'avérer nécessaire pour l'entendre. Vous pouvez également appeler le 1-866-318-8617 (depuis les États-Unis) ou le 1-617-399-5136 (depuis l'étranger) et composer le code de participant 81259571 pour accéder à la conférence téléphonique.

Une retransmission de la diffusion Web sera archivée sur le site Web de la société pendant un an et une retransmission téléphonique différée sera disponible environ deux heures après la conférence, et ce, jusqu'au 5 mai 2013. Pour y accéder, veuillez appeler le 1-888-286-8010 (depuis les États-Unis) ou le 1-617-801-6888 (depuis l'étranger) et composer le code de participant 57408121.

À propos de Gilead

Gilead Sciences est une entreprise biopharmaceutique, spécialisé dans la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments innovants dans des aires thérapeutiques insuffisamment pourvues en traitement. L'objectif de la société est de faire progresser à travers le monde le traitement des patients souffrant de maladies engageant le pronostic vital. La société Gilead, dont le siège est installé à Foster City, en Californie, est présente en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique.

Informations financières non PCGR

Gilead a présenté certaines informations financières conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis et également sur une base non PCGR. La direction estime que, prises conjointement avec les états financiers PCGR de Gilead, ces informations non PCGR sont utiles aux investisseurs, car la direction les utilise en interne à des fins d'exploitation, de budgétisation et de planification financière. Les informations non PCGR ne sont pas préparées selon un ensemble détaillé de normes comptables et ne devraient être utilisées que comme supplément afin de mieux comprendre les résultats d'exploitation de Gilead tels que publiés conformément aux PCGR. Un rapprochement entre les informations financières PCGR et non PCGR figure au tableau en page 8 et 9.

Déclarations prévisionnelles

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse ne revêtant pas un caractère historique sont des déclarations prévisionnelles au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Gilead avertit le lecteur que les déclarations prévisionnelles sont soumises à certains risques et certaines incertitudes susceptibles de faire varier les résultats réels de façon substantielle. Ces risques et incertitudes incluent : La capacité de Gilead à atteindre ses résultats financiers prévus pour l'exercice 2013 ; la capacité de Gilead à maintenir la croissance du chiffre d'affaires de ses franchises antivirale, cardiovasculaire et respiratoire ; la disponibilité de financement pour les programmes d'assistance aux médicaments contre le SIDA (ADAP) d'état ; les fluctuations des achats par les ADAP qui se poursuivent du fait des cycles des subventions fédérales et d'état qui peuvent ne pas correspondre à la demande des patients et sont susceptibles d'entraîner des fluctuations des bénéfices de Gilead ; la possibilité de résultats défavorables d'essais cliniques impliquant le sofosbuvir, la combinaison à dose fixe de sofosbuvir/ledipasvir et les schémas posologiques d'un comprimé par jour à base de TAF pour le traitement contre l'infection au VIH-1 ; le niveau des stocks des grossistes et des détaillants susceptibles de donner lieu à des fluctuations des bénéfices de Gilead ; la capacité de Gilead à déposer des demandes de nouveaux médicaments pour de nouveaux produits candidats selon les calendriers prévus à l'heure actuelle, notamment pour le sofosbuvir et la combinaison sofosbuvir/ ledipasvir contre le VHC ; la capacité de Gilead à obtenir les autorisations réglementaires en temps voulu, ou à les obtenir, pour les produits actuels et les nouveaux produits, notamment pour le Stribild de la part de L'Agence européenne des médicaments ; la capacité de Gilead à commercialiser avec succès ses produits, notamment le Stribild ; la capacité de Gilead à développer avec succès ses franchises respiratoire, cardiovasculaire et de cancérologie/inflammation ; l'éventualité que les données concernant l'innocuité et l'efficacité des études cliniques ne justifient pas la poursuite du développement des produits candidats de Gilead, notamment du sofosbuvir ; le potentiel que des mesures d'austérité supplémentaires dans les pays européens fassent augmenter le montant des rabais nécessaires sur les produits de Gilead ; l'éventualité que des fluctuations au niveau des taux de change du dollar américain aient un impact défavorable du change de devises sur le chiffre d'affaires et sur les bénéfices avant impôts futurs de Gilead ; la capacité de Gilead à faire avancer le pipeline des produits YM ; ainsi que d'autres risques identifiés de temps à autre dans les rapports déposés par Gilead auprès de la commission des valeurs mobilières des États-Unis). En outre, Gilead fait des estimations et émet des opinions qui ont un impact sur les montants déclarés des actifs, du passif, du chiffre d'affaires ainsi que des charges et des informations connexes. En ce qui concerne les estimations, Gilead se fonde sur son expérience passée et sur diverses autres présuppositions qu'elle estime plausibles et pertinentes pour le marché étant donné les circonstances, dont les résultats forment la base sur laquelle reposent les opinions émises par la société concernant les valeurs comptables des actifs et du passif, valeurs qui ne sont pas apparentes de prime abord quand on considère les autres sources. Les résultats réels pourront varier de façon substantielle par rapport à ces estimations. Nous vous conseillons vivement de considérer toutes les déclarations comprenant les termes peut, va, ferait, pourrait, devrait, peut-être, pense, estime, projette, potentiel, s'attend à, envisage, anticipe, a l'intention de, continue, prévoit, conçu, objectif ou leurs formes négatives, ou autres termes similaires comme des termes incertains et à caractère prévisionnel. Gilead renvoie le lecteur à ses communiqués de presse, à son rapport annuel sur formulaire 10-K pour l'exercice clos au 31 décembre 2012 et aux autres documents d'informations à fournir subséquents déposés auprès de la commission des valeurs mobilières. Gilead revendique la protection de la « règle refuge » prévue par la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant les déclarations prévisionnelles. Toutes les déclarations prévisionnelles sont fondées sur des informations dont Gilead dispose actuellement, et la société rejette toute obligation de mise à jour de ces déclarations prévisionnelles, quelles qu'elles soient.

Gilead détient ou a des droits sur diverses marques de commerce, copyrights et dénominations commerciales utilisés dans ses activités, notamment : GILEAD®, GILEAD SCIENCES®, TRUVADA®, VIREAD®, HEPSERA®, AMBISOME®, EMTRIVA®, COMPLERA®, EVIPLERA®, STRIBILD®, VISTIDE®, LETAIRIS®, RANEXA® et CAYSTON®.
ATRIPLA® est une marque déposée appartenant à Bristol-Myers Squibb & Gilead Sciences, LLC.

Pour de plus amples informations sur Gilead Sciences, Inc., veuillez consulter le site www.gilead.com ou appeler le service des relations publiques de Gilead au 1-800-GILEAD-5 (1-800-445-3235).

GILEAD SCIENCES, INC.

COMPTES DE RÉSULTATS CONSOLIDÉS

(non audités)

(en milliers, sauf montants par action)

Trois mois clos au 31 mars 2013 2012 Chiffre d'affaires : Ventes de produits $ 2 393 568 $ 2 208 342 Redevances, revenus de contrats et autres revenus 138 067 74 107 Chiffre d'affaires total 2 531 635 2 282 449 Coûts et charges : Coût des biens vendus 634 448 580 931 Recherche et développement 497 632 458 211 Frais de vente, généraux et administratifs 374 296 443 121 Total coûts et charges 1 506 376 1 482 263 Résultat d'exploitation 1 025 259 800 186 Intérêts débiteurs (81 787 ) (97 270 ) Autres produits (charges), nets (3 324 ) (34 085 ) Résultat avant provision pour impôts sur les bénéfices 940 148 668 831 Provision pour impôts sur les bénéfices 222 438 231 300 Résultat net 717 710 437 531 Perte nette imputable aux participations minoritaires 4 476 4 425 Résultat net imputable à Gilead $ 722 186 $ 441 956 Résultat net par action imputable aux détenteurs d'actions ordinaires de Gilead - de base (1) $ 0,47 $ 0,29 Résultat net par action imputable aux détenteurs d'actions ordinaires de Gilead - dilué (1) $ 0,43 $ 0,28 Nombre d'actions utilisées pour le calcul par action - de base (1) 1 521 372 1 512 572 Nombre d'actions utilisées pour le calcul par action - dilué (1) 1 665 060 1 554 776 (1) Le résultat net par action et le nombre d'actions utilisées dans les calculs par action pour toutes les périodes présentées reflètent le fractionnement d'actions 2 pour 1 sous forme de dividende en actions déclaré le 10 décembre 2012 et ayant pris effet le 25 janvier 2013.

GILEAD SCIENCES, INC.

RAPPROCHEMENT DES INFORMATIONS FINANCIÈRES PCGR ET NON PCGR

(non audité)

(en milliers de dollars, sauf pourcentages et montants par action)

Trois mois clos au 31 mars 2013 2012 Rapprochement du coût des biens vendus : Coût des biens vendus PCGR $ 634 448 $ 580 931 Charges de rémunération à base d'actions (1 841 ) (2 101 ) Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises acquises (21 264 ) (15 836 ) Coût des biens vendus non PCGR $ 611 343 $ 562 994 Rapprochement de la marge brute sur les produits : Marge brute sur les produits PCGR 73,5 % 73,7 % Charges de rémunération à base d'actions 0,1 % 0,1 % Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises acquises 0,9 % 0,7 % Marge brute sur les produits non PCGR(1) 74,5 % 74,5 % Rapprochement des frais de recherche et développement : Frais de recherche et développement PCGR $ 497 632 $ 458 211 Charges de rémunération à base d'actions (26 875 ) (118 623 ) Frais de restructuration (4 757 ) (5 514 ) Réévaluation de la contrepartie conditionnelle liée aux acquisitions (6 024 ) (2 736 ) Frais de recherche et développement non PCGR $ 459 976 $ 331 338 Rapprochement des frais de vente, généraux et administratifs : Frais de vente, généraux et administratifs PCGR $ 374 296 $ 443 121 Charges de rémunération à base d'actions (33 051 ) (121 944 ) Frais de restructuration (744 ) (3 156 ) Coûts de transaction liés aux acquisitions (7 156 ) (10 280 ) Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises acquises (281 ) — Frais de vente, généraux et administratifs non PCGR $ 333 064 $ 307 741 Rapprochement de la marge d'exploitation : Marge d'exploitation PCGR 40,5 % 35,1 % Charges de rémunération à base d'actions 2,4 % 10,6 % Frais de restructuration 0,2 % 0,4 % Coûts de transaction liés aux acquisitions 0,3 % 0,5 % Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises acquises 0,9 % 0,7 % Réévaluation de la contrepartie conditionnelle liée aux acquisitions 0,2 % 0,1 % Marge d'exploitation non PCGR(1) 44,5 % 47,3 % Rapprochement des intérêts débiteurs : Intérêts débiteurs PCGR $ (81 787 ) $ (97 270 ) Coûts de transaction liés aux acquisitions — 7 333 Intérêts débiteurs non PCGR $ (81 787 ) $ (89 937 ) Rapprochement du résultat net imputable à Gilead : Résultat net imputable à Gilead PCGR, net d'impôts $ 722 186 $ 441 956 Charges de rémunération à base d'actions 45 380 229 604 Frais de restructuration 5 368 6 346 Coûts de transaction liés aux acquisitions 7 156 12 891 Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises acquises 15 829 11 590 Réévaluation de la contrepartie conditionnelle liée aux acquisitions 6 024 2 002 Résultat net imputable à Gilead non PCGR, net d'impôts $ 801 943 $ 704 389

Rapprochement du bénéfice par action dilué(2) :

Bénéfice par action dilué PCGR $ 0,43 $ 0,28 Charges de rémunération à base d'actions 0,03 0,15 Frais de restructuration 0,00 0,00 Coûts de transaction liés aux acquisitions 0,00 0,01 Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises acquises 0,01 0,01 Réévaluation de la contrepartie conditionnelle liée aux acquisitions 0,00 0,00 Bénéfice par action dilué non PCGR(1) $ 0,48 $ 0,45 Rapprochement du nombre d'actions utilisées pour le calcul par action (dilué)(2) : Nombre d'actions utilisées pour le calcul par action (dilué) PCGR 1 665 060 1 554 776 Impact des règles actuelles en matière de rémunération à base d'actions sur le nombre d'actions (1 716 ) (4 076 ) Nombre d'actions utilisées pour le calcul par action (dilué) non PCGR 1 663 344 1 550 700 Résumé des ajustements non PCGR : Ajustements au coût des biens vendus $ 23 105 $ 17 937 Ajustements aux frais de recherche et développement 37 656 126 873 Ajustements aux frais de vente, généraux et administratifs 41 232 135 380 Ajustements aux intérêts débiteurs — 7 333 Total des ajustements non PCGR avant impôts 101 993 287 523 Effet des impôts sur les bénéfices (22 236 ) (25 090 ) Total des ajustements non PCGR après impôts $ 79 757 $ 262 433 (1) Les totaux peuvent ne pas correspondre, les montants ayant été arrondis. (2) Le calcul du bénéfice par action et le nombre d'actions utilisées dans le calcul par action reflètent le fractionnement d'actions 2 pour 1 sous forme de dividende en actions déclaré le 10 décembre 2012 et ayant pris effet le 25 janvier 2013.

GILEAD SCIENCES, INC.

BILANS CONSOLIDÉS CONDENSÉS

(en milliers)

31 mars

31 décembre

2013 2012(1) (non audités) Trésorerie, équivalents de trésorerie et titres négociables $ 2 631 030 $ 2 582 086 Comptes débiteurs, nets 1 945 189 1 751 388 Stocks 1 799 618 1 744 982 Immobilisations corporelles, nettes 1 125 794 1 100 259 Immobilisations incorporelles, nettes 12 077 548 11 736 393 Écarts d'acquisition 1 188 157 1 060 919 Autres actifs 1 444 332 1 263 811 Total actifs $ 22 211 668 $ 21 239 838 Passif à court terme $ 4 290 215 $ 4 270 020 Passif à long terme 7 528 980 7 418 949 Capitaux propres(2) 10 392 473 9 550 869 Total passif et capitaux propres $ 22 211 668 $ 21 239 838 (1) Dérivé des états financiers consolidés audités au 31 décembre 2012. (2) Au 31 mars 2013, le nombre d'actions ordinaires émises et en circulation était de 1 524 383.

GILEAD SCIENCES, INC.

RÉSUMÉ DES VENTES DE PRODUITS

(non audité)

(en milliers)

Trois mois clos au 31 mars 2013 2012 Produits antiviraux : Atripla – États-Unis $ 553 826 $ 562 044 Atripla – Europe 278 215 270 696 Atripla – Autres pays 45 032 54 856 877 073 887 596 Truvada – États-Unis 307 861 373 326 Truvada – Europe 332 027 321 876 Truvada – Autres pays 60 354 63 061 700 242 758 263 Viread – États-Unis 82 628 81 656 Viread – Europe 88 206 84 885 Viread – Autres pays 39 498 25 152 210 332 191 693 Complera / Eviplera – États-Unis 103 297 48 639 Complera / Eviplera – Europe 38 962 3 267 Complera / Eviplera – Autres pays 5 930 274 148 189 52 180 Stribild – États-Unis 91 978 — Stribild – Autres pays 170 — 92 148 — Hepsera – États-Unis 12 950 12 809 Hepsera – Europe 11 223 13 965 Hepsera – Autres pays 2 250 2 523 26 423 29 297 Emtriva – États-Unis 4 529 4 093 Emtriva – Europe 1 751 1 811 Emtriva – Autres pays 391 873 6 671 6 777 Total produits antiviraux – États-Unis 1 157 069 1 082 567 Total produits antiviraux – Europe 750 384 696 500 Total produits antiviraux – Autres pays 153 625 146 739 2 061 078 1 925 806 Letairis 118 107 87 288 Ranexa 96 286 83 201 AmBisome 85 275 84 764 Autres produits 32 822 27 283 332 490 282 536 Total des ventes de produits $ 2 393 568 $ 2 208 342

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Gilead Sciences, Inc.
Robin Washington, 650-522-5688 (Investisseurs)
Patrick O'Brien, 650-522-1936 (Investisseurs)
Amy Flood, 650-522-5643 (Médias)

Business Wire