BFM Patrimoine

General Cable annonce ses résultats pour le premier trimestre 2015

BFM Patrimoine
General Cable Corporation (NYSE : BGC) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le premier trimestre clos au 3 avril 2015. Au cours du trimestre, la société a enregistré un bénéfice ajusté de 0,35 $ par action et u

General Cable Corporation (NYSE : BGC) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le premier trimestre clos au 3 avril 2015. Au cours du trimestre, la société a enregistré un bénéfice ajusté de 0,35 $ par action et un bénéfice d'exploitation ajusté de 48 millions de dollars. Une perte de 0,78 $ par action et un bénéfice d'exploitation de 8 millions de dollars ont été déclarés pour le trimestre. Voir le rapprochement des résultats ajustés et des résultats déclarés ainsi que des renseignements connexes en page 3 du présent communiqué de presse.

Faits marquants

  • Le bénéfice d'exploitation ajusté de 48 millions de dollars et le BPA ajusté de 0,35 $ pour le premier trimestre reflètent le solide rendement des projets clés en main de câbles sous-marins de la société en Europe et de ses activités dans les secteurs des services publics d'électricité et des télécommunications en Amérique du Nord
  • La dette nette a été réduite de 108 millions de dollars et la société a conservé des liquidités de 391 millions de dollars en vertu des facilités de crédit dont elle dispose en Amérique du Nord et en Europe après le remboursement de 125 millions de dollars sur des obligations de premier rang à taux variable
  • Une gestion serrée du fonds de roulement dans les principaux marchés de la société en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Europe a permis de dégager 80 millions de dollars
  • La société a mené à bien la vente de ses participations dans les coentreprises Dominion Wire and Cable (Fidji) et Keystone Electric Wire and Cable (Chine) en contrepartie de 21 millions de dollars, poursuivant sur la lancée amorcée à la fin de 2014 avec la vente précédemment annoncée de sa participation dans une entreprise aux Philippines en contrepartie de 67 millions de dollars, poursuivant l'exécution du plan de simplification de son portefeuille mondial
  • De nouvelles mesures de restructuration, notamment la réduction des frais de vente, des frais généraux et des dépenses administratives et de nouveaux plans d’optimisation des actifs en Amérique du Nord et en Europe, ont été annoncées au cours du premier trimestre

Gregory B. Kenny, président-directeur général, a déclaré : « Nous exécutons notre plan stratégique, lequel consiste à simplifier notre portefeuille au plan géographique, à réduire la complexité et à abaisser les coûts associés à nos principales activités. Nos progrès dans la poursuite de ces objectifs sont illustrés par la vente de participations dans des coentreprises à Fidji et en Chine et de nouvelles mesures de restructuration qui devraient entraîner des dépenses uniques de l'ordre de 25 millions de dollars avant impôt et engendrer des économies annuelles supplémentaires d'environ 15 millions de dollars en 2016. Par ailleurs, la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé en juillet 2014, lequel devrait nous permettre de réaliser des économies annuelles de 75 millions de dollars, progresse rapidement. Dans leur ensemble, les initiatives de restructuration en cours devraient générer des économies annuelles de 90 millions de dollars. La recherche de candidats à la succession du PDG et au nouveau poste d'administrateur indépendant axé sur les opérations se déroule sous la supervision de nos administrateurs extérieurs. »

Brian J. Robinson, vice-président directeur et directeur financier, a affirmé : « Ce bon début d’année témoigne de la capacité de la société à mener des projets dans plusieurs entreprises clés en Europe et en Amérique du Nord. Nos résultats du premier trimestre profitent d'une production meilleure que prévue et de l’activité de services sous contrat en relation avec nos projets clés en main de câbles sous-marins en Europe ainsi que de l'augmentation du nombre de projets dans les secteurs de la distribution de services d'électricité et des télécommunications en Amérique du Nord. L'incidence de la vente de stocks au coût plus élevé que la moyenne dans un environnement où les prix sont bas a été moindre que prévu étant donné que le prix du cuivre a augmenté vers la fin du premier trimestre. Dans l'ensemble, ces résultats ont été partiellement compensés par l'impact de la faiblesse générale de l'économie en Amérique latine et des facteurs saisonniers habituels. Les mesures que nous avons prises, notamment une gestion serrée du fonds de roulement, l'affectation des sommes obtenues contre la cession d'actifs à la réduction de la dette et le maintien de liquidités suffisantes, nous permettent de continuer de financer nos activités, y compris le fonds de roulement nécessaire, les activités de restructuration et les dividendes trimestriels. »

Les comparaisons suivantes se rapportent aux principaux marchés de la société en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Europe (excluant le Venezuela, l’Asie-Pacifique et l'Afrique) :

T1 2015 comparativement à T1 2014

À l'exclusion des livraisons de câbles de transmission aérienne en Amérique du Nord et au Brésil et de l'incidence des mesures de restructuration en Europe, le volume unitaire dans les principaux marchés de la société affiche une hausse de 3 % d'une année à l'autre, principalement attribuable à la demande en câbles de distribution pour les services d'électricité et en tiges et bandes de métal en Amérique du Nord. Le bénéfice d'exploitation ajusté de 48 millions de dollars pour le premier trimestre de 2015 est en hausse de 27 millions de dollars par rapport au premier trimestre de 2014. L'amélioration du bénéfice d'exploitation ajusté d'une année à l'autre témoigne principalement du solide rendement des projets clés en main de câbles sous-marins de la société en Europe et du succès des projets de restructuration, lesquels font plus que compenser l'incidence de la vente de stocks au coût plus élevé que la moyenne dans un environnement où les prix des métaux sont bas.

T1 2015 comparativement à T4 2014

À l'exclusion des livraisons de câbles de transmission aérienne en Amérique du Nord et au Brésil et de l'incidence des mesures de restructuration en Europe, le volume unitaire au premier trimestre de 2015 était en baisse de 6 % comparativement au quatrième trimestre. Séquentiellement, le bénéfice d'exploitation ajusté était en hausse de 8 millions de dollars au premier trimestre, principalement du fait du rendement des secteurs de la distribution de services d'électricité et des communications de la société en Amérique du Nord et des initiatives de restructuration. Ces éléments font plus que compenser de faibles résultats saisonniers en Amérique latine et l'impact de livraisons réduites de câbles spécialisés en Amérique du Nord ainsi que l'impact de la vente de stocks à un coût plus élevé que la moyenne dans un environnement où les prix des métaux sont bas.

Autres dépenses

La somme de 25 millions de dollars découle principalement de l'adoption du régime de change SIMADI au Venezuela et de la réévaluation du bilan des activités locales au taux de 193 bolivars par dollar américain, lesquelles ont entraîné une dépense de 22 millions de dollars au premier trimestre. En excluant l'impact des activités au Venezuela, les autres dépenses comprennent des pertes de 4 millions de dollars sur les opérations conclues en monnaies étrangères sur les marchés secondaires de la société dans la zone Asie-Pacifique et en Afrique, des pertes de 1 million de dollars évaluées à la valeur du marché sur les instruments dérivés utilisés à titre de couverture des risques économiques et des gains de 2 millions de dollars sur les opérations conclues en monnaies étrangères dans les principaux marchés.

Liquidités – à l'exclusion du Venezuela

La dette nette s'élevait à 1 054 millions de dollars à la fin du premier trimestre de 2015, en baisse de 108 millions de dollars par rapport à la fin du quatrième trimestre de 2014. La diminution de la dette nette est principalement attribuable à la réduction du fonds de roulement et à l'affectation du produit de la vente de participations de la société dans des coentreprises à Fidji et en Chine à la réduction de la dette. Poursuivant sur la lancée amorcée à la fin de 2014, la société continue de gérer de manière efficace son investissement dans le fonds de roulement et les stocks, en particulier.

Perspectives pour le deuxième trimestre 2015 dans les principaux marchés de la société en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Europe (excluant le Venezuela, l'Asie-Pacifique et l'Afrique)

Les revenus du deuxième trimestre devraient atteindre entre 1,12 et 1,17 milliard de dollars. Le volume unitaire dans les principaux marchés de la société devrait être en hausse de quelques points de pourcentage au prochain trimestre, principalement à cause des variations de la demande saisonnière. La société prévoit un bénéfice d'exploitation ajusté de l'ordre de 40 à 55 millions de dollars au deuxième trimestre. Les gains ajustés devraient se situer dans la fourchette de 0,20 à 0,40 $ par action au deuxième trimestre. Les perspectives de la société pour le deuxième trimestre se fondent sur des prix de 2,94 $ pour le cuivre (COMEX) et de 0,87 $ pour l'aluminium (LME) et des taux de change constants. Les perspectives pour le deuxième trimestre ne prennent pas en compte les résultats d'exploitation pour le Venezuela, l'Asie-Pacifique et l'Afrique.

« Nos perspectives pour le deuxième trimestre prennent en compte la fluctuation saisonnière normale de la demande, de nouvelles économies issues des mesures de restructuration et un affaiblissement des vents contraires quant au prix des métaux, des facteurs qui devraient être compensés par la baisse des activités opérationnelles dans nos projets clés en main de câbles sous-marins en Europe et dans nos secteurs de la distribution de services d'électricité et des télécommunications en Amérique du Nord après les solides résultats obtenus au premier trimestre. Nous demeurons déterminés à mener à bien nos initiatives stratégiques qui, croyons-nous, contribuent à l'amélioration de nos résultats dans nos principaux marchés. À cette fin, nos initiatives nous ont permis de connaître un essor rapide et compte tenu de l'instabilité persistante et de la grande mixité du macroenvironnement opérationnel, nous continuons d'évaluer les possibilités de davantage optimiser la gestion de nos activités, réduire les coûts et accroître l'efficacité », a conclu M. Kenny.

Mesures financières non PCGR

Le bénéfice d'exploitation ajusté (correspondant au bénéfice d'exploitation avant les dépenses extraordinaires, non récurrentes ou exceptionnelles et certains autres éléments), les gains ajustés par action (correspondant aux gains dilués par action avant les dépenses extraordinaires, non récurrentes ou exceptionnelles et certains autres éléments) et la dette nette (correspondant à la dette à long terme plus la partie à court terme de la dette à long terme moins les liquidités et les quasi-liquidités) sont des « mesures financières non PCGR » selon les termes des règles de la Securities and Exchange Commission.

Les mesures financières non PCGR définies par la société sont indiquées aux présentes parce que la direction pense qu'elles sont utiles pour analyser les résultats d'exploitation de l'entreprise et qu'elles sont conformes avec la manière dont la direction examine les tendances économiques sous-jacentes. Les revenus ajustés en fonction des métaux, une mesure financière non PCGR, sont également indiqués afin d'éliminer une estimation de la volatilité du prix des métaux de la comparaison des revenus d'une période par rapport à une autre. Il se peut que l'utilisation de ces mesures non PCGR ne concorde pas avec des mesures similaires présentées par d'autres sociétés, aussi ne doivent-elles être utilisées que conjointement aux résultats de la société rapportés selon les PCGR. Les résultats et les perspectives ajustés reflètent l’élimination de l'impact de nos activités au Venezuela sur une base autonome étant donné l'incertitude économique et politique persistante dans ce pays, principalement alimentée par le régime de change, les réglementations imposées par le gouvernement, les contrôles des prix et l'accès limité aux dollars américains nécessaires à l'importation des matières premières. Cependant, nous prévoyons de poursuivre nos activités au Venezuela, mais nous ne pouvons pas faire de prédictions concernant les revenus ou dépenses futurs de notre société dans ce pays. Certains résultats de nos activités au Venezuela, en Asie-Pacifique et en Afrique figurent dans la présentation à l'intention des investisseurs relative au premier trimestre 2015, laquelle est publiée sur le site Web de la société. Certains résultats ajustés ainsi que les perspectives pour le deuxième trimestre 2015 reflètent la soustraction des résultats d'exploitation en Asie-Pacifique et en Afrique étant donné que nous sommes en train de nous départir de ces activités et que par conséquent nous ne pouvons pas faire de prédictions au titre du bénéfice d'exploitation ou des dépenses encourues à l’avenir. Aux fins comptables, on ne peut pas présenter ces opérations à titre d'activités abandonnées.

Un rapprochement entre le bénéfice d'exploitation ajusté et le bénéfice d'exploitation PCGR ainsi qu’entre le bénéfice par action ajusté et le bénéfice par action PCGR pour le premier trimestre de 2015 et de 2014 et le quatrième trimestre de 2014 est présenté dans le tableau ci-dessous. En ce qui concerne les prévisions de la société quant aux revenus dans ses principaux marchés et quant au bénéfice d'exploitation ajusté et au bénéfice par action ajusté au deuxième trimestre 2015, la société n'est pas en mesure de fournir un rapprochement des mesures financières non PCGR et PCGR car cela ne donne pas d'indications précises concernant les diverses dépenses extraordinaires, non récurrentes ou exceptionnelles, et certains autres éléments. Ces éléments ne se sont pas encore présentés, sont hors du contrôle de la société et/ou ne peuvent être raisonnablement prévus. Par conséquent, un rapprochement des mesures non PCGR prévues et des mesures PCGR est d’un point de vue pratique difficile à fournir sans des efforts déraisonnables et la société n’est pas en mesure de traiter de l'importance possible des informations non disponibles.

Un rapprochement entre le bénéfice d'exploitation et le bénéfice par action PCGR ainsi qu’entre le bénéfice d'exploitation et le bénéfice par action ajustés est présenté ci-dessous :

1er trimestre 4e trimestre 2015 2014 2014 Bénéfice Bénéfice Bénéfice En millions, sauf pour les montants par action d'exploitation BPA d'exploitation BPA d'exploitation BPA Montants déclarés 7,9 $ (0,78 ) $ (237,1 ) $ (6,42 ) $ (9,8 ) $ (3,35 ) $ Ajustements pour rapprocher le bénéfice d'exploitation/BPA Charge d'intérêt de la dette hors caisse convertible - 0,01 - 0,01 - 0,01 (Gains) pertes évalué(e)s à la valeur du marché sur les instruments dérivés - 0,01 - 0,13 - 0,04 Frais de restructuration et de licenciement 17,2 0,23 2,1 0,02 25,5 0,36 Frais de retraitement et frais juridiques 7,4 0,10 2,9 0,04 3,9 0,05 Clôture de projets et règlements d'assurance - - - - (17,2 ) (0,21 ) Commission européenne - - 2,5 0,03 - - Bénéfice sur la vente de biens cédés (0,9 ) (0,01 ) - - (17,6 ) (0,22 ) Charge relative à la Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) - - - - 24,0 0,49 Dépréciation du fonds commercial/des actifs incorporels - - 248,5 4,29 - - (Bénéfice) perte attribuable aux activités au Venezuela(1) (2) 5,1 0,59 4,2 1,80 37,6 2,98 (Bénéfice) perte attribuable aux activités secondaires – Asie-Pacifique et Afrique 11,7 0,20 (2,0 ) 0,05 (6,0 ) (0,02 ) Total des ajustements 40,5 1,13 258,2 6,37 50,2 3,48 Montants ajustés 48,4 $ 0,35 $ 21,1 $ (0,05 ) $ 40,4 $ 0,13 $ REMARQUE : Le tableau ci-dessus reflète un taux d'imposition effectif ajusté de 40 % pour toutes les périodes présentées. (1) Le BPA du premier trimestre 2015 reflète une perte de 22 millions de dollars attribuable à l'adoption du régime de change SIMADI et à la réévaluation du bilan des activités locales au taux de 193 bolivars par dollar américain. (2) Le bénéfice d'exploitation du quatrième trimestre 2014 reflète l'incidence d'une baisse de valeur hors caisse de 43 millions de dollars au Venezuela ; le BPA négatif s'explique par l'adoption du système de change de devises SICAD II et la réévaluation du bilan des activités locales au taux de 50 bolivars par dollar américain qui s'est traduite par une perte de 90 millions de dollars.

Conférence téléphonique et présentation à l'intention des investisseurs

General Cable commentera ses résultats du premier trimestre lors d'une conférence téléphonique qui sera diffusée en direct à 8 h 30, heure de l'Est des États-Unis, le 7 mai 2015. La diffusion Web en direct de la conférence téléphonique de la société sera disponible en mode audio uniquement et accessible à la page « Investor Relations » (Relations avec les investisseurs) de notre site Web à l'adresse www.generalcable.com. Une présentation destinée aux investisseurs figure également sur notre site Web et il y sera fait référence tout au long de la conférence téléphonique.

General Cable Corporation (NYSE : BGC), une société figurant au classement Fortune 500, est un leader mondial dans le développement, la conception, la fabrication, la commercialisation et la distribution de produits et systèmes de fils et câbles en cuivre, en aluminium et en fibre optique pour les marchés de l’énergie, de l’industrie, des produits spécialisés, de la construction et des communications. Consultez notre site Web à l'adresse www.generalcable.com.

Note de mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certaines déclarations figurant dans le présent communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs impliquant des risques et des incertitudes, prédisant ou décrivant des tendances ou événements futurs et ne se rapportant pas uniquement à des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent notamment les attentes exprimées contenant les expressions suivantes : « penser », « s’attendre à », « anticiper », « envisager », « estimer », « projeter », « planifier », « supposer », « chercher à » ou d’autres expressions similaires ou des verbes au conditionnel ou au futur, bien que tous les énoncés prospectifs ne contiennent pas ces termes. Les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux qui sont présentés dans les énoncés prospectifs, compte tenu de facteurs, risques et incertitudes, dont beaucoup échappent à notre contrôle. Ces facteurs incluent, sans toutefois s’y limiter : la solidité économique et la nature concurrentielle des marchés géographiques desservis par la société ; notre habilité à accroître la capacité de fabrication et la productivité ; notre capacité à augmenter nos prix de vente au cours de périodes de hausse des prix des matières premières ; notre capacité à servir et répondre à toutes les exigences dans le cadre de notre dette et à maintenir des facilités de crédit et lignes de crédit adéquates aux plans national et international ; notre capacité à établir et à maintenir des contrôles internes ; l'impact de jugements ou de résolutions de poursuites et de litiges inattendus à l'avenir ; l'impact des fluctuations du taux de change des devises étrangères ; l'impact des dépréciations à venir ; la conformité aux lois américaines et étrangères, y compris la Foreign Corrupt Practices Act ; notre capacité à réaliser les économies de coûts et les gains d’efficacité prévus ainsi qu'à générer les autres retombées prévues dans le cadre de notre programme de restructuration et de nos autres initiatives stratégiques, y compris notre plan de mettre fin à toutes nos activités en Asie-Pacifique et en Afrique, et les autres risques énoncés en détail à l’occasion dans les documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), y compris notamment son rapport annuel sur le formulaire 10-K déposé auprès de la SEC le 2 mars 2015 et les documents déposés ultérieurement auprès de cet organisme. En conséquence, il est recommandé au lecteur de ne pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. General Cable n'est tenue à aucune obligation, et, par la présente, décline toute obligation, sauf exigence des lois en vigueur relatives aux valeurs mobilières, de mise à jour d'énoncés prospectifs suite à de nouvelles informations, des événements futurs ou d'autres facteurs.

TABLEAUX

GENERAL CABLE CORPORATION ET FILIALES Comptes d'exploitation consolidés (en millions, sauf pour les données par action) (non vérifiés) Trimestre fiscal clos au 3 avril 28 mars 2015 2014 Ventes nettes 1 262,3 $ 1 430,1 $ Coût des biens vendus 1 141,6 1 298,0 Bénéfice brut 120,7 132,1

Frais de vente, généraux et administratifs

109,6 120,7 Dépréciation du fonds commercial 3,2 155,1 Dépréciation des actifs incorporels - 93,4 Bénéfice (perte) d'exploitation 7,9 (237,1 ) Autres revenus (dépenses) (24,9 ) (97,7 ) Revenus (dépenses) d'intérêts : Frais d'intérêts (25,2 ) (27,4 ) Revenus d'intérêts 0,9 1,2 (24,3 ) (26,2 ) Revenu (perte) avant impôt sur les bénéfices (41,3 ) (361,0 ) (Charge) crédit d'impôt sur les bénéfices 0,2 21,4 Quote-part des bénéfices (pertes) net(tes) des sociétés affiliées 0,2 0,2 Bénéfice (perte) net(te), y compris participations minoritaires (40,9 ) (339,4 ) Moins : bénéfice (perte) net(te) attribuable aux participations minoritaires (2,8 ) (24,0 ) Bénéfice (perte) net(te) attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de la société (38,1 ) $ (315,4 ) $ Bénéfice (perte) par action Bénéfice (perte) par action ordinaire – résultat de base (0,78 ) $ (6,42 ) $ Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires - résultat de base 48,8 49,1

Gain (perte) par action ordinaire – après dilution

(0,78 ) $ (6,42 ) $

Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires - après dilution

48,8 49,1 GENERAL CABLE CORPORATION ET FILIALES Comptes d'exploitation consolidés Informations sectorielles (en millions) (non vérifiés) Trimestre fiscal clos au 3 avril 28 mars 2015 2014 Chiffre d'affaires déclaré Amérique du Nord 638,2 $ 594,7 $ Europe 261,8 323,1 Amérique latine 205,3 288,7 Asie-Pacifique et Afrique 157,0 223,6 Total 1 262,3 $ 1 430,1 $ CA (sur base ajustée sur le prix des métaux) (1) Amérique du Nord 638,2 $ 568,4 $ Europe 261,8 306,8 Amérique latine 205,3 265,0 Asie-Pacifique et Afrique 157,0 204,8 Total 1 262,3 $ 1 345,0 $ Livres de métal vendues Amérique du Nord 146,1 134,7 Europe 41,7 51,4 Amérique latine 68,4 76,0 Asie-Pacifique et Afrique 38,4 46,7 Total 294,6 308,8 Bénéfice (perte) d'exploitation Amérique du Nord 29,6 $ 32,7 $ Europe 5,9 (10,3 ) Amérique latine (15,9 ) (165,0 ) Asie-Pacifique et Afrique (11,7 ) (94,5 ) Total 7,9 $ (237,1 ) $ Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté(e) (2) Amérique du Nord 38,9 $ 36,6 $ Europe 15,0 (6,7 ) Amérique latine (5,5 ) (8,8 ) Total 48,4 $ 21,1 $ Rendement sur les ventes sur base ajustée sur le prix des métaux (3) Amérique du Nord 6,1 % 6,4 % Europe 5,7 % -2,2 % Amérique latine -2,6 % -3,3 % Total 4,4 % 1,9 % Dépenses d'investissement Amérique du Nord 6,6 $ 9,3 $ Europe 3,0 2,9 Amérique latine 5,6 10,9 Asie-Pacifique et Afrique 5,3 3,9 Total 20,5 $ 27,0 $ Dépréciation et amortissement Amérique du Nord 10,3 $ 11,2 $ Europe 8,0 9,0 Amérique latine 5,2 7,1 Asie-Pacifique et Afrique 4,1 5,0 Total 27,6 $ 32,3 $ CA par principales lignes de produits Services publics d'électricité 446,0 $ 452,8 $ Infrastructures électriques 345,1 399,4 Construction 246,1 350,1 Communications 143,1 126,9 Produits de laminage 82,0 100,9 Total 1 262,3 $ 1 430,1 $ (1) Les revenus ajustés en fonction des métaux, une mesure financière non PCGR, sont indiqués afin d'éliminer une estimation de la volatilité du prix des métaux de la comparaison des revenus d'une période par rapport à une autre. (2) Le bénéfice d'exploitation ajusté est une mesure financière non PCGR. La société présente le bénéfice d'exploitation ajusté par secteur parce que la direction pense cette mesure est utile pour analyser les résultats d'exploitation de l'entreprise et qu'elle est conforme avec la manière dont la direction examine les tendances économiques sous-jacentes. La présentation à l'intention des investisseurs affichée sur le site Web de la société comprend en annexe un rapprochement du bénéfice d'exploitation déclaré par segment et du bénéfice d'exploitation ajusté par segment pour le premier trimestre de 2015. (3) Le rendement des ventes sur base ajustée sur le prix des métaux est calculé sur le bénéfice/la perte d'exploitation ajusté(e). GENERAL CABLE CORPORATION ET FILIALES Bilans consolidés (en millions, sauf pour les données par action)

Actif

Au 3 avril 2015 Au 31 décembre 2014 Actif à court terme : (non vérifiés) Encaisse et équivalents de trésorerie 167,6 $ 205,8 $

Comptes clients, moins provisions de 29,2 millions de dollars au 3 avril 2015 et de 32,0 millions de dollars au 31 décembre 2014

969,4 1.007,0 Stocks 978,1 1 018,8 Charge d'impôt différée 31,7 32,4 Dépenses prépayées et autres 79,8 106,4 Actifs destinés à la vente 13,1 25,7 Total des actifs à court terme 2 239,7 2 396,1 Immobilisations corporelles, montant net 704,6 758,4 Charge d'impôt différée 34,8 24,8 Fonds commercial 22,4 26,1 Actifs incorporels, montant net 61,2 65,1 Sociétés affiliées non consolidées 9,1 17,5 Autres actifs à long terme 71,2 78,7 Total de l'actif 3 143,0 3 366,7 $

Passif et capitaux propres

Passif à court terme Comptes créditeurs 730,1 $ 672,1 $ Charges à payer 366,6 407,2 Tranche de la dette à long terme échéant à moins d'un an 221,4 403,5 Total du passif à court terme 1 318,1 1 482,8 Dette à long terme 991,9 933,9 Charge d'impôt différée 184,0 183,0 Autres éléments de passif 220,9 240,0 Total du passif 2 714,9 2 839,7 Engagements et éventualités Participations minoritaires rachetables 12,8 13,8 Total des capitaux propres : Actions ordinaires, valeur nominale de 0,01 $, actions émises et en circulation : Au 3 avril 2015 – 48 882 616 (déduction faite des 9 927 350 actions détenues en propre) Au 31 décembre 2014 – 48 683 493 (déduction faite des 10 126 473 actions détenues en propre) 0,6 0,6 Autre capital d'apport 711,3 714,8 Actions rachetées (180,4 ) (184,3 ) Bénéfices non répartis 137,4 184,4 Autres pertes totales accumulées (301,4 ) (263,4 ) Total des capitaux propres de la société 367,5 452,1 Participations minoritaires 47,8 61,1 Total des fonds propres 415,3 513,2 Total du passif, participations minoritaires rachetables et fonds propres 3 143,0 $ 3 366,7 $

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

General Cable Corporation
Len Texter, 859-572-8684
Vice-président, Finances et Relations avec les investisseurs

Business Wire