BFM Patrimoine

General Cable annonce des résultats du premier trimestre conformes aux attentes de la direction grâce aux acquisitions et aux activités de base en Amérique du Nord

BFM Patrimoine

General Cable Corporation (NYSE : BGC), une des sociétés industrielles les plus diversifiées à l'échelle mondiale, a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le premier trimestre clos le 29 mars 2013. Chacun des trois

General Cable Corporation (NYSE : BGC), une des sociétés industrielles les plus diversifiées à l'échelle mondiale, a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le premier trimestre clos le 29 mars 2013. Chacun des trois secteurs isolables de la société a satisfait aux attentes en commençant l'année par des acquisitions et de solides résultats pour les activités fondamentales en Amérique du Nord. À l'exclusion de certains éléments, les gains rajustés de 0,23 $ par action et le bénéfice d'exploitation rajusté de 46,2 millions de dollars se situent au niveau des attentes de la direction pour le premier trimestre de 2013. Pour le premier trimestre, le bénéfice d'exploitation déclaré atteignait 32,0 millions de dollars et une perte de 0,94 $ par action a été déclarée, laquelle reflète principalement un débit de 0,80 $ par action lié à la dévaluation du bolivar vénézuélien au premier trimestre. Un rapprochement des gains rajustés par action et de la perte par action déclarée, d'une part, et du bénéfice d'exploitation rajusté et du bénéfice d'exploitation déclaré, d'autre part, est fourni à la page 4 du présent communiqué.

Points saillants

  • Les gains rajustés de 0,23 $ par action et le bénéfice d'exploitation rajusté de 46,2 millions de dollars se situent au niveau des attentes de la direction pour le premier trimestre
  • Le bénéfice d'exploitation rajusté en Amérique du Nord, y compris les acquisitions, a augmenté de 25 % par rapport au trimestre précédent et de 45 % en glissement annuel
  • En Amérique du Nord, la demande pour les produits de transmission aérienne, mesurée en livres de métal vendues, a augmenté de 8 % au premier trimestre de 2013 comparativement au premier trimestre de 2012

Résultats du premier trimestre

Les ventes nettes au premier trimestre de 2013 se sont élevées à 1 533,1 millions de dollars, en hausse de 135,2 millions de dollars, ou 10 %, par rapport au premier trimestre de 2012, sur une base rajustée en fonction du métal. Le volume mesuré en livres de métal vendues a augmenté de 20 % au premier trimestre de 2013, par rapport au premier trimestre de 2012, essentiellement en raison de l'impact des acquisitions, de la croissance des ventes de produits de construction et de la robustesse actuelle des expéditions de produits de transmission aérienne en Amérique du Nord. Le bénéfice d'exploitation rajusté pour le premier trimestre de 2013 a atteint 46,2 millions de dollars, en baisse de 5,7 millions de dollars, ou 11 %, comparativement à 51,9 millions de dollars au premier trimestre de 2012. Les gains réalisés grâce aux acquisitions sont plus qu'effacés par la faiblesse des activités européennes de l'entreprise et les résultats au Venezuela et au Brésil. Au Venezuela, l'incertitude politique et économique de même que les longs congés légaux ont ralenti l'activité dans l'ensemble du pays au premier trimestre de 2013. Au Brésil, la force des expéditions liées aux projets de transmission aérienne au cours du premier trimestre de 2012 a dopé les résultats de l'an dernier. Les résultats des activités fondamentales de la société en Amérique du Nord sont restés stables en glissement annuel malgré l'impact de la baisse des prix des métaux vers la fin du premier trimestre de 2013, laquelle contraste fortement avec l'augmentation des prix des métaux qui a eu cours au premier trimestre de 2012.

Les ventes nettes ont diminué de 5 % sur une base rajustée en fonction des métaux principalement à cause des baisses saisonnières habituelles du volume unitaire global, en baisse de 4 % par rapport au quatrième trimestre de 2012. Aussi, bien qu'un fort volume ait été enregistré en Amérique du Nord pour les produits de transmission aérienne au premier trimestre de 2013, il s'affiche à la baisse par rapport au trimestre précédent à cause de la force record des expéditions au quatrième trimestre de 2012. Par rapport au trimestre précédent, le bénéfice d'exploitation rajusté au premier trimestre de 2013 a diminué de 2,0 millions de dollars, ou 4 %, comparativement aux 48,2 millions de dollars du quatrième trimestre de 2012. Au premier trimestre, les baisses saisonnières habituelles en Amérique latine ont été exacerbées par l'impact des incertitudes politiques et économiques et les longs congés légaux au Venezuela où les résultats ont affiché une baisse de 9 millions de dollars par rapport au trimestre précédent. Ces baisses sont partiellement compensées par les résultats d'exploitation rajustés des activités de la société en Amérique du Nord, y compris les acquisitions, et en Europe et Méditerranée, qui sont en hausse de 25 % et 27 %, respectivement, par rapport au trimestre précédent.

Gregory B. Kenny, président-directeur général de General Cable, a déclaré : « Les résultats d'exploitation rajustés et les livres de métal vendues au premier trimestre de 2013 sont généralement conformes à nos attentes pour chacun de nos trois secteurs isolables malgré la baisse des prix des métaux que nous avons connue vers la fin du trimestre. Nos récentes acquisitions continuent d'afficher de bons résultats au premier trimestre de 2013, dépassant nos attentes pour un deuxième trimestre consécutif. Nous continuons de faire d'excellents progrès dans l'intégration de ces acquisitions et nous resterons axés sur la concrétisation des synergies dans la fabrication, la logistique et l'approvisionnement d'ici la fin de l'exercice 2013. Nous avons fait l'acquisition d'Alcan Cable China à la fin de l'an dernier et son exploitation est rentable. Elle dispose non seulement d'une usine ultramoderne, mais aussi d'un réseau de vente et de distribution très solide. Nous sommes actuellement à la recherche de façons de tirer parti de notre nouvel accès à ce réseau pour la commercialisation d'autres produits, qu'ils soient produits localement ou ailleurs dans le monde. »

Les comparaisons qui suivent se rapportent au volume mesuré en livres de métal vendues au moyen des activités fondamentales de la société (à l'exclusion des acquisitions réalisées en 2012) :

  • En Amérique du Nord, le volume a diminué de 4 % au premier trimestre de 2013 comparativement au premier trimestre de 2012, et de 6 % par rapport au quatrième trimestre de 2012. La baisse du volume en glissement annuel découle principalement de la demande relativement forte en câbles de la part des services publics enregistrée au premier trimestre de 2012, une demande accrue à cause d'un hiver relativement doux et de nombreux projets de parc d'éoliennes. Si on exclut le volume attribuable aux ventes auprès des services publics, le volume a augmenté de 12 % en glissement annuel, principalement à cause de la croissance des ventes dans le secteur de la construction. La demande de câbles industriels, réseau et spécialisés, en particulier les câbles spécialisés liés à l'extraction des ressources naturelles, est restée stable en glissement annuel. À l'exclusion des expéditions de produits à forte intensité d'utilisation de métal destinés à la transmission aérienne, lesquelles ont atteint un sommet sans précédent au quatrième trimestre de 2012, le volume a affiché une augmentation de 3 % comparativement au trimestre précédent, entraînée principalement par la demande en produits de construction et d'infrastructure électrique.
  • Dans le reste du monde, le volume a diminué de 22 % au premier trimestre de 2013 par rapport au premier trimestre de 2012 et de 13 % par rapport au quatrième trimestre de 2012. En glissement annuel, la forte demande dans la région de l'Asie-Pacifique entraînée par les activités de construction en Thaïlande et aux Philippines a été plus qu'effacée par la baisse du volume unitaire global en Amérique latine. Les résultats du premier trimestre de 2012 reflètent la force des expéditions de produits à forte intensité d'utilisation de métal au Brésil, ainsi que la force des exportations de fil machine au Chili et de la demande au Venezuela. Au Venezuela, le premier trimestre de 2013 a été affecté négativement par les incertitudes politiques et économiques et les longs congés légaux, lesquels ont ralenti l'activité dans l'ensemble du pays. Par rapport au trimestre précédent, le volume reflète la fluctuation saisonnière habituelle pour de nombreux pays de l'Amérique latine et la faiblesse de la demande dans le marché du Venezuela durant le premier trimestre de 2013.
  • En Europe et Méditerranée, le volume a diminué de 5 % au premier trimestre de 2013 par rapport au premier trimestre de 2012 et a augmenté de 2 % par rapport au quatrième trimestre de 2012. En glissement annuel, la faiblesse de la demande dans la plupart des principaux marchés européens a été partiellement compensée par la force des expéditions de produits liés aux services publics d'électricité en Méditerranée. L'augmentation du volume par rapport au trimestre précédent est principalement attribuable à la hausse des exportations à partir des établissements de la société en Espagne et à la force des expéditions de produits liés aux services publics d'électricité en Méditerranée. Le carnet de projets était évalué à quelque 630 millions de dollars à la fin du premier trimestre, soit essentiellement au même montant qu'à la fin de l'année étant donné le peu d'activités d'installation et de projets durant les mois d'hiver. Il s'agit de projets clés en main répartis également entre les câbles terrestres et les câbles sous-marins à la fin du premier trimestre.

Les autres frais s'élèvent à 52,7 millions de dollars au premier trimestre de 2013, consistant principalement d'une somme de 40,9 millions de dollars correspondant à la dévaluation de la monnaie vénézuélienne qui est passée de 4,30 à 6,30 bolivars pour un dollar américain à compter du 13 février 2013. Ce montant correspond à la réévaluation du bilan de l'activité locale de la société à la date de la dévaluation comme l'a annoncé la société le 14 février 2013. Le reste des autres frais consiste essentiellement des pertes de 9,2 millions de dollars évaluées à la valeur du marché sur les instruments dérivés utilisés à titre de couverture des risques économiques servant à gérer les risques de change et les risques liés aux matières premières pour les projets de la société à l'échelle internationale et de pertes de 2,6 millions de dollars sur les opérations conclues en monnaie étrangère.

Liquidités

La dette nette à la fin du premier trimestre de 2013 s'élevait à 1 048,2 millions de dollars, en hausse de 236,3 millions de dollars par rapport à la fin du quatrième trimestre de 2012. L'accroissement de la dette nette est principalement attribuable à la nécessité d'augmenter le fonds de roulement en raison de la fluctuation saisonnière normale et du financement des achats de cuivre au Venezuela à la hauteur de 37,2 millions de dollars en vertu de l'autorisation préalable de la société pour l'importation de cuivre. La dévaluation de la monnaie vénézuélienne a aussi contribué à l'augmentation de la dette nette puisque la valeur des espèces en bolivars détenues par la société au Venezuela a diminué de 45,1 millions de dollars au premier trimestre de 2013. La société continue de maintenir des liquidités suffisantes pour financer les opérations et la croissance interne et poursuivre l'élargissement géographique et de la gamme de produits ainsi que son programme de rachat d'actions.

La société n'a pas racheté d'actions ordinaires au cours du premier trimestre au titre de son programme autorisant le rachat d'actions ordinaires d'une valeur maximale de 125 millions de dollars, lequel expire à la fin d'octobre 2013. La société utilisera cette autorisation de rachat en fonction de la conjoncture économique ainsi que du prix courant sur le marché des actions ordinaires de la société, des exigences réglementaires et de diverses autres possibilités d'investissement en capital.

Impôts

Le taux d'imposition effectif rajusté de la société au premier trimestre était d'environ 36,5 %. Le taux d'imposition effectif rajusté était plus élevé que prévu principalement en raison de la représentation relativement plus forte des revenus acquis dans des pays où l'impôt est plus élevé et d'autres éléments propres au trimestre.

Dividende sur actions privilégiées

Conformément aux conditions des actions privilégiées convertibles rachetables de série A à 5,75 % de la société, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel régulier sur actions privilégiées d'environ 0,72 $ par action. Le dividende sera payable le 24 mai 2013 aux détenteurs d'actions privilégiées inscrits à la fermeture des bureaux le 30 avril 2013. La société prévoit que le paiement du dividende trimestriel sera inférieur à 0,1 million de dollars.

Perspectives pour l'exercice 2013 et le deuxième trimestre de 2013

Alors que l'environnement d'exploitation reste difficile dans certains marchés et pour certaines gammes de produits dans le monde entier, les moteurs de croissance de la demande à court et à moyen terme dans les marchés finaux principaux de l'Amérique du Nord et du reste du monde opèrent toujours. Les perspectives pour 2013 sont également encourageantes en ce qui concerne les récentes acquisitions dont les résultats continuent de s'améliorer depuis le début de l'année. Elles devraient continuer sur cette lancée pendant la saison de construction et au cours du deuxième semestre. Cependant, les cours au comptant du cuivre et de l'aluminium ont baissé d'environ 11 % et 5 %, respectivement, par rapport aux prévisions de la société quant aux prix des métaux. Principalement à cause de ces vents contraires à court terme, la société prévoit maintenant un bénéfice d'exploitation rajusté de l'ordre de 285 à 315 millions de dollars en 2013 pour de 1,375 à 1,45 milliard de livres de métal vendues. « Le volume unitaire global a été révisé à la baisse principalement à cause du démarrage plus lent que prévu des activités concernant les câbles spécialisés au Brésil et de la faiblesse de la demande en Afrique subsaharienne. Sous la nouvelle direction régionale en Amérique latine, nous nous employons à accélérer le transfert de technologie et à promouvoir l'innovation et les meilleures pratiques alors que nous augmentons la production et commençons à saisir les occasions. Le marché du Brésil est prometteur pour les prochaines années. La Coupe du Monde s'y tiendra en 2014 et les Olympiques en 2016. Les activités de construction sous le parrainage du gouvernement et les programmes d'investissement dans les infrastructures devraient stimuler la demande pour nos produits. Mondialement, à l'exclusion des acquisitions, la croissance du volume unitaire global en glissement annuel devrait se situer en deçà de 5 % en 2013 », a déclaré M. Kenny.

Le chiffre d'affaires de la société au deuxième trimestre devrait être de l'ordre de 1,7 à 1,75 milliard de dollars, en supposant la stabilité des prix des métaux et une augmentation du volume de 10 % à 15 %. Grâce au cuivre, la société table sur un résultat d'exploitation rajusté de l'ordre de 70 à 80 millions de dollars. Le bénéfice net rajusté par action devrait être de l'ordre de 0,50 à 0,60 $ par action, avant l'impact de la charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles et des gains ou pertes évaluées à la valeur du marché sur les instruments dérivés. Au plan mondial, la hausse saisonnière des résultats au deuxième trimestre devrait être tempérée par l'impact de la vente de stocks au coût moyen relativement élevé dans un contexte où les prix des métaux sont bas. La société estime que l'impact qu'aura la baisse du prix des métaux sur le bénéfice d'exploitation rajusté se chiffrera aux environs de 15 à 20 millions de dollars au deuxième trimestre.

« Il est prévu que les activités d'installation de la société dans le cadre de projets de câbles sous-marins clés en main en Europe et en Méditerranée augmentent au deuxième trimestre en raison des conditions météorologiques favorables qui permettront de terminer les travaux dans la mer Baltique et la mer du Nord. Une amélioration des résultats d'exploitation dans le reste du monde est aussi prévue après le ralentissement saisonnier au début de l'année dans de nombreux pays de l'Amérique latine grâce aux investissements dans l'énergie et les infrastructures et la hausse des activités de construction, en particulier au Venezuela. En Amérique du Nord, la demande liée aux activités de construction résidentielle et non résidentielle devrait être solide au deuxième trimestre, ce qui sera bénéfique pour l'ensemble de notre portefeuille de produits. Nous prévoyons également une forte amélioration de la demande en câbles de la part des services publics d'électricité, alimentée par les conditions météorologiques fiables, les travaux de consolidation et les projets de transmission en cours. Dans l'ensemble, nous sommes bien placés pour tirer parti des tendances de la croissance mondiale, des investissements liés à l'énergie et à l'infrastructure et de l'amélioration de l'activité de construction. Le levier d'exploitation de notre activité demeure intact et a été encore renforcé grâce à nos efforts continus de réduction des coûts et de l'acquisition d'Alcan Cable North America, qui partage avec les activités de General Cable un profil de bénéfices historiquement similaire fondé sur les activités de construction », a conclu Gregory B. Kenny.

Un rapprochement des bénéfices par action PCGR et du résultat d'exploitation se présente comme suit :

Perspectives T2 2013 Réel T2 2012 En millions, sauf pour les montants par action

Bénéfice d'exploitation

BPA

Bénéfice d'exploitation

BPA Comme publié, PCGR

70,0 – 80,0 $

0,39 - 0,49 $

69,1 $ 0,37 $ Charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles - 0,11 - 0,10 (Gains)/pertes évaluées à la valeur du marché sur les instruments dérivés - - - 0,13 Coûts des acquisitions - - 1,8 0,02 Charge hors caisse sur pension avant impôt - - 6,1 0,08 Rajusté, non-PGCR

70,0 – 80,0 $

0,50 – 0,60 $

77,0 $ 0,70 $

Rapprochement des mesures non PCGR

Outre la présentation des résultats financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis, nous présentons dans le tableau ci-dessous le bénéfice par action et le résultat d'exploitation pour le premier trimestre de 2013 et de 2012 et le quatrième trimestre de 2012, rajustés pour certains éléments. Ces mesures ajustées définies par la société sont indiquées parce que la direction pense qu'elles sont utiles pour analyser les résultats d'exploitation de l'entreprise et qu'elles sont conformes avec la manière dont la direction examine les tendances économiques sous-jacentes. Il se peut que l'utilisation de ces mesures non PCGR ne concorde pas avec des mesures similaires présentées par d'autres sociétés, aussi ne doivent-elles être utilisées que conjointement à nos résultats rapportés selon les PCGR. Un rapprochement entre le revenu d'exploitation et les bénéfices par action enregistrés et entre le revenu d'exploitation et les bénéfices par action rajustés non PCGR est présenté ci-dessous :

1er trimestre 4e trimestre 2013 2012 2012

Bénéfice d'exploitation

BPA

Bénéfice d'exploitation

BPA

Bénéfice d'exploitation

BPA Comme publié, PCGR 32,0 $

(0,94)

$ 50,7 $ 0,45 $ 5,5 $

(0,35)$

Câbles sous-marins Défaillance d'équipements et retards/reports de projets - - - - 15,6 0,31 Câbles endommagés et frais d'établissement des projets/produits 3,5 0,07 - - - - Rectifications de fin d'année pour le reste du monde Comptes clients litigieux - - - - 8,9 0,14 Autres rectifications de fin d'année - - - - 9,9 0,15 Coûts de réévaluation et d'enquête juricomptable, frais d'acquisition et de licenciements en Espagne 8,1 0,10 1,2 0,01 8,3 0,14 Fermeture d'établissements en Amérique du Nord 2,6 0,03 - - - - Dévaluation de la monnaie du Venezuela - 0,80 - - - - Gains)/pertes évaluées à la valeur du marché sur les instruments dérivés - 0,12 - (0,11) - 0,06 Charge des intérêts débiteurs hors caisse sur les titres de créance convertibles - 0,11 - 0,10 - 0,11 Remboursement de 200 $ millions de billets de premier rang à taux fixe de 7.125 % et amortissement des frais associés - - - - - 0,11 Charge fiscale exceptionnelle relative à la restructuration d'entités juridiques pour intégrer l'activité d'Alcan Cable Canada - - - - - 0,20 Rajustement du taux d'imposition effectif (1) - (0,06) - - - (0,59) Rajusté, non-PGCR 46,2 $ 0,23 $ 51,9 $ 0,45 $ 48,2 $ 0,28 $

(1) En raison du calendrier de certaines charges et des mécanismes de calcul trimestriel, conformément aux règles fiscales applicables, un avantage fiscal a été comptabilisé au quatrième trimestre de 2012 et au premier trimestre de 2013. Cet ajustement supprime cet avantage afin de présenter les résultats du quatrième trimestre de 2012 au taux d'imposition effectif rajusté de 38,5 % et les résultats du premier trimestre de 2013 au taux d'imposition effectif rajusté de 36,5 %.

General Cable présentera les résultats du premier trimestre lors d'une conférence téléphonique qui sera diffusée en direct à 8 h 30, heure de l'est des États-Unis, le 1er mai 2013. La diffusion Web en direct de la conférence téléphonique de la société sera disponible en mode écoute uniquement et elle est accessible à la page « Investor Relations » (Relations avec les investisseurs) de notre site Web à l'adresse www.generalcable.com. Un exemplaire de présentation aux investisseurs figure également sur notre site Web et il y sera fait référence tout au long de la conférence téléphonique.

General Cable Corporation (NYSE : BGC), une société figurant au classement Fortune 500, est un leader mondial dans le développement, la conception, la fabrication, la commercialisation et la distribution de produits et systèmes de fils et câbles en cuivre, aluminium et fibre optique pour les marchés de l'énergie, de l'industrie, des produits spécialisés, de la construction et des communications. Consultez notre site Web à l'adresse www.generalcable.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs qui comportent des risques et des incertitudes, prédisent ou décrivent des événements ou des tendances et ne se limitent pas uniquement à des faits historiques. Les énoncés prospectifs peuvent généralement être identifiés par l'utilisation de termes prospectifs, comme « penser », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « envisager », « estimer », « projeter », « planifier », « supposer », « chercher à » ou d'autres expressions similaires ou verbes conjugués au futur ou au conditionnel, bien que tous les énoncés prospectifs ne contiennent pas ces termes. Les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux qui sont présentés dans les énoncés prospectifs, compte tenu des facteurs, risques et incertitudes, dont beaucoup échappent à notre contrôle. Ces facteurs incluent, mais ne se limitent pas à la solidité économique et la nature concurrentielle des marchés géographiques desservis par la société ; notre habileté à accroître la capacité de fabrication et la productivité ; notre capacité à augmenter nos prix de vente au cours de périodes de hausse des prix des matières premières ; notre capacité à servir et répondre à toutes les exigences dans le cadre de notre dette et à maintenir des facilités de crédit et lignes de crédit adéquates aux niveaux national et international ; l'impact de jugements ou de résolutions de poursuites et de litiges inattendus à l'avenir ; l'impact des fluctuations des devises étrangères, la conformité aux lois américaines et étrangères, la capacité de la société à mettre en œuvre et à prendre des décisions appropriées et bénéfiques et en temps opportun pour déterminer le moment, la manière et l'opportunité d'acheter des actions en vertu du programme de rachat et d'autres risques détaillés en temps utile dans les dépôts de la société auprès de la SEC, y compris notamment son rapport annuel sur le formulaire 10-K déposé auprès de la SEC le 1er mars 2013 et les dépôts subséquents auprès de la SEC. Il vous incombe de ne pas vous fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. General Cable n'est tenue à aucune obligation, et, par la présente, décline toute obligation, sauf exigence des lois en vigueur relatives aux valeurs mobilières, de mise à jour d'énoncés prospectifs suite à de nouvelles informations, des événements futurs ou d'autres facteurs.

TABLEAUX À SUIVRE

GENERAL CABLE CORPORATION ET FILIALES États consolidés des résultats d'exploitation (en millions, sauf pour les données par action) non vérifiés Exercice de trois mois clos le 29 mars 30 mars 2013 2012 Ventes nettes 1.533,1 $ 1.432,5 $ Coût des ventes 1.378,1 1.288,0 Marge bénéficiaire brute 155,0 144,5 Frais de vente, généraux et administratifs 123,0 93,8 Bénéfice d'exploitation 32,0 50,7 Autres revenus (dépenses) (52,7 ) 6,8 Revenus d'intérêts (dépenses) : Charges d'intérêts (29,5 ) (24,7 ) Revenus d'intérêts 1,5 1,7 (28,0 ) (23,0 ) Revenu (perte) avant impôt sur les bénéfices (48,7 ) 34,5 Avantage (réserve) d'impôt 4,1 (10,4 ) Fonds propres dans les bénéfices nets des sociétés apparentées 0,2 - Bénéfice net (perte), y compris participations minoritaires (44,4 ) 24,1 Moins : dividendes sur actions privilégiées 0,1 0,1 Moins : bénéfice net attribuable aux participations minoritaires 2,0 1,3 Bénéfice net (perte) attribuable aux détenteurs d'actions ordinaires de la société (46,5 ) $ 22,7 $ Bénéfice total (perte) (44,1 ) $ 72,4 $ Bénéfice (perte) par action Bénéfice (perte) par action ordinaire – résultat de base (0,94 ) $ 0,46 $ Moyenne pondérée des actions ordinaires – résultat de base 49,7 49,7 Bénéfice (perte) par action ordinaire – compte tenu d'une dilution (0,94 ) $ 0,45 $ Moyenne pondérée des actions ordinaires compte tenu d'une dilution 49,7 51,1 GENERAL CABLE CORPORATION ET FILIALES États consolidés des résultats d'exploitation Information sectorielle (en millions) non vérifiée Exercice de trois mois clos le 29 mars 30 mars 2013 2012 % de changement Chiffre d'affaires (comme publié) Amérique du Nord 705,0 $ 541,2

$

30,3 % Europe et Méditerranée 373,5 415,1 (10,0 %) Reste du monde 454,6 476,2 (4,5 %) Total 1.533,1 $ 1.432,5 $ 7,0 % Revenus (rajustés en fonction des métaux) Amérique du Nord 705,0 $ 530,3 $ 32,9 % Europe et Méditerranée 373,5 405,3 (7,8 %) Reste du monde 454,6 462,3 (1,7 %) Total 1.533,1 $ 1.397,9 $ 9,7 % Livres de métal vendues Amérique du Nord 152,6 84,6 80,4 % Europe et Méditerranée 69,7 73,1 (4,7 %) Reste du monde 88,8 101,9 (12,9 %) Total 311,1 259,6 19,8 % Résultat (perte) d'exploitation Amérique du Nord 37,7 $ 30,4 $ 24,0 % Europe et Méditerranée (16,2 ) 4,5 (460,0 %) Reste du monde 10,5 15,8 (33,5 %) Total 32,0 $ 50,7 $ (36,9 %) Bénéfice d'exploitation rajusté (perte) (1) Amérique du Nord 45,7 $ 31,6 $ 44,6 % Europe et Méditerranée (10,0 ) 4,5 (322,2 %) Reste du monde 10,5 15,8 (33,5 %) Total 46,2 $ 51,9 $ (11,0 %) Rendement sur les ventes de métaux rajustées (2) Amérique du Nord 6,5 % 6,0 % 8,3 % Europe et Méditerranée -2,7 % 1,1 % (345,5 %) Reste du monde 2,3 % 3,4 % (32,4 %) Total pour la société 3,0 % 3,7 % (18,9 %) Dépenses d'investissement Amérique du Nord 8,5 $ 7,1 $ 19,7 % Europe et Méditerranée 5,6 8,8 (36,4 %) Reste du monde 13,3 20,0 (33,5 %) Total 27,4 $ 35,9 $ (23,7 %) Dépréciation et amortissement Amérique du Nord 11,3 $ 7,7 $ 46,8 % Europe et Méditerranée 9,9 9,2 7,6 % Reste du monde 12,1 10,7 13,1 % Total 33,3

$

27,6 $ 20,7 % Revenus par principales gammes de produits Électricité pour services publics 464,5

$

454,0 $ 2,3 % Infrastructure électrique 423,3 392,1 8,0 % Construction 388,0 351,5 10,4 % Communications 183,3 173,6 5,6 % Produits de laminoirs à fil machine 74,0 61,3 20,7 % Total 1.533,1 $ 1.432,5 $ 7,0 % (1) Le bénéfice d'exploitation rajusté exclut certains éléments. (2) Le rendement sur les ventes de métaux rajustées est calculé sur le bénéfice d'exploitation rajusté. GENERAL CABLE CORPORATION ET FILIALES Bilans consolidés (en millions, sauf pour les données par action)

Actif

29 mars 2013 31 décembre 2012 Actifs à court terme : (non vérifiés) Liquidités 499,8 $ 638,2 $ Comptes clients, moins réserve de 36,6 $ millions au 29 mars 2013 et 34,3 $ millions au 31 décembre 2012 1.219,8 1.189,7 Stocks 1.350,7 1.251,6 Impôt reporté 39,5 39,1 Dépenses prépayées et autres 113,3 116,0 Total des actifs à court terme 3.223,1 3.234,6 Immobilisations, usines et équipement, net 1.167,8 1.199,8 Impôt reporté 15,9 12,8 Survaleur 193,9 184,4 Actifs incorporels, net 201,9 203,1 Filiales non consolidées 19,1 19,2 Autres actifs à long terme 65,4 66,0 Total de l'actif 4.887,1 $ 4.919,9 $

Passif et capitaux propres

Passifs à court terme : Comptes fournisseurs 968,3 $ 1.003,0

$

Charges à payer 432,9 463,4 Tranche de la dette à long terme échéant à moins d'un an 611,3 511,2 Total du passif à court terme 2.012,5 1.977,6 Dette à long terme 936,7 938,9 Impôt reporté 215,3 221,5 Autre passif 279,3 292,6 Passif total 3.443,8 3.430,6 Engagements et éventualités Participations minoritaires rachetables 18,0 18,6 Total des capitaux propres : Actions privilégiées convertibles rachetables, à la valeur de rachat (préférence en matière de liquidation de 50 $ par action) Au 29 mars 2013 - 76.002 actions en circulation Au 31 décembre 2012 - 76.002 actions en circulation 3,8 3,8 Actions ordinaires, valeur nominale de 0,01 $, actions émises et en circulation : Au 29 mars 2013 - 49.732.932 (après défalcation des 8.680.253 actions remboursées) Au 31 décembre 2012 - 49.693.532 (après défalcation des 8.738.094 actions remboursées) 0,6 0,6 Autre capital d'apport 677,0 676,7 Actions de trésorerie (136,4 ) (137,0 ) Bénéfices non répartis 870,0 916,5 Perte totale accumulée (107,6 ) (107,3 ) Total des capitaux propres de la société 1.307,4 1.353,3 Participations minoritaires 117,9 117,4 Total des capitaux propres 1.425,3 1.470,7 Total des dettes et des capitaux propres 4.887,1 $ 4.919,9 $

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

General Cable Corporation Len Texter, directeur, Relations avec les investisseurs, 859-572-8684

Business Wire