BFM Patrimoine

Gemalto : résultats du premier semestre 2013

BFM Patrimoine

Chiffre d'affaires record de 1,13 milliard d'euros au premier semestre, en hausse de +13 % Chiffre d'affaires des Plateformes logicielles et Services en progression de +25 %, à 208 millions d'euros
  • Chiffre d'affaires record de 1,13 milliard d'euros au premier semestre, en hausse de +13 %
  • Chiffre d'affaires des Plateformes logicielles et Services en progression de +25 %, à 208 millions d'euros
  • Progression de +14 % du résultat des activités opérationnelles en cours

Pour permettre de mieux apprécier les performances financières passées et futures, le compte de résultat est présenté sur une base ajustée (cf. page 2 « Base de préparation de l'information financière »). Les agrégats non-GAAP ne sont pas destinés à être utilisés isolément ou à remplacer les agrégats IFRS correspondants et doivent être analysés conjointement avec les états financiers consolidés. L'Annexe 2 présente le tableau de passage vers l'information financière IFRS. L'état de la situation financière est établi selon les normes IFRS et le tableau de variation de la position de trésorerie est dérivé du tableau de financement établi selon les normes IFRS. Tous les chiffres figurant dans le présent communiqué de presse sont non audités.

Regulatory News:

Gemalto (Euronext NL0000400653 - GTO), leader mondial de la sécurité numérique, publie aujourd'hui ses résultats pour le premier semestre 2013.

Principaux composants du compte de résultat ajusté

Variations en glissement annuel

Activités en cours1
(en millions d'euros)

Premier semestre 2013

Premier semestre 2012

à taux de change
courants

à taux de change
constants

Chiffre d'affaires 1 129 1 016 +11 % +13 % Marge brute 428 386 +11 % Charges d'exploitation (297) (271) +9 % Résultat des activités opérationnelles 131 115 +14 % Marge opérationnelle 11,6 % 11,3 % +0,3 pt

Déclaration d'Olivier Piou, Directeur général : « Gemalto a enregistré un nouveau semestre solide de croissance rentable, et a plus que compensé l'augmentation des investissements dans les activités opérationnelles effectuée au second semestre de l'an dernier. Sur la période, nos équipes ont poursuivi le déploiement de programmes phares et nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs de 2013. L'annonce, la semaine prochaine, de notre nouvelle phase de développement, présentera aux parties prenantes de la Société le plan de Gemalto pour tirer parti des opportunités en croissance qui s'offrent à nous. »

1 - Voir la base de préparation page 2, et l'annexe 1 du présent document pour plus d'informations sur les activités en cours.

Base de préparation de l'information financière

Sauf disposition contraire, les informations relatives aux premiers semestres 2013 et 2012 sont présentées pour les Activités en cours et selon le format de présentation de l'information sectorielle adopté en 2013.

Compte de résultat ajusté et résultat des activités opérationnelles non-GAAP

Les états financiers semestriels consolidés résumés ont été établis selon les normes comptables internationales (IFRS).

Pour permettre de mieux apprécier ses performances financières passées et futures, la Société établit également un compte de résultat ajusté dont le principal agrégat utilisé pour évaluer l'activité et prendre des décisions opérationnelles sur la période 2010 - 2013 est le résultat des activités opérationnelles.

Le Résultat des activités opérationnelles est un indicateur non-GAAP correspondant au résultat d'exploitation IFRS ajusté de l'amortissement et de la dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions, des éléments de rémunération fondés sur des actions et des coûts liés aux restructurations et acquisitions. Ces éléments sont définis respectivement comme suit :

  • Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions : charges d'amortissement et de dépréciation liées aux immobilisations incorporelles reconnues dans le cadre de l'allocation de l'excédent de la contrepartie transférée par rapport à la valeur de l'actif net acquis.
  • Éléments de rémunération fondés sur des actions : (i) décote accordée aux salariés se portant acquéreurs d'actions Gemalto dans le cadre des plans Gemalto de souscription d'actions ; et (ii) amortissement de la juste valeur des options d'actions et des unités d'actions restreintes accordées par le Conseil d'administration aux salariés, ainsi que les coûts afférents.
  • Coûts liés aux restructurations et acquisitions : (i) coûts encourus dans le cadre d'une opération de restructuration telle que définie par la norme IAS 37 (cession ou cessation d'activité, fermeture d'usine...) et coûts afférents ; (ii) charges de réorganisation correspondant aux coûts encourus au titre de la réduction des effectifs, de la consolidation de sites de production ou administratifs, de la rationalisation et de l'harmonisation du portefeuille de produits et services, ainsi que de l'intégration des systèmes informatiques, suite à un regroupement d'entreprises ; (iii) coûts de transaction (comme les honoraires versés dans le cadre des processus d'acquisition).

Ces agrégats non-GAAP ne sont pas destinés à être utilisés isolément ni à remplacer les agrégats IFRS correspondants, ils doivent être analysés parallèlement à nos états financiers consolidés, établis conformément aux normes comptables internationales (IFRS).

Dans le compte de résultat ajusté, les charges d'exploitation correspondent à la somme des frais d'étude et recherche, des frais commerciaux et de marketing, des frais généraux et administratifs, et des autres produits (ou charges) nets.

L'EBITDA est égal au résultat des activités opérationnelles retraité des dotations aux amortissements. Il n'inclut pas les dotations aux amortissements ci-dessus relatifs aux actifs incorporels résultant des acquisitions.

L'Annexe 2 présente le tableau de passage du compte de résultat ajusté vers le compte de résultat IFRS.

Activités en cours

Afin de mieux comprendre les évolutions présentes et futures de ses activités, la Société présente également un compte de résultat ajusté au titre des « Activités en cours » pour les deux premiers semestres 2013 et 2012.

Le compte de résultat ajusté au titre des « Activités en cours » exclut à la fois la contribution de l'activité abandonnée au compte de résultat, comme dans le compte de résultat IFRS, et celle des actifs comptabilisés dans les actifs détenus en vue de la vente ainsi que la contribution d'autres postes non liés aux activités en cours.

En ce qui concerne le premier semestre 2013, le résultat publié pour les « Activités en cours » ne diffère du résultat de toutes les opérations qu'à hauteur de la contribution des actifs détenus en vue de la vente, considérés comme non stratégiques et actuellement en cours de cession.

L'Annexe 1 comporte le tableau de passage du compte de résultat ajusté pour les activités en cours vers le compte de résultat ajusté pour toutes les opérations.

Taux de change courants et taux de change constants

Les variations du chiffre d'affaires sont à taux de change constants, sauf indication contraire.

Tous les autres chiffres figurant dans le présent communiqué de presse sont à taux de change courants, sauf indication contraire.

La Société vend ses produits et services dans un très grand nombre de pays et les règlements sont en général effectués dans d'autres devises que l'euro. Les fluctuations monétaires de ces autres devises ont en particulier un impact sur la valeur en euros du chiffre d'affaires publié de la Société. Les comparaisons exprimées à taux de change constants visent à neutraliser les effets de ces fluctuations sur les résultats de la Société, en réévaluant le chiffre d'affaires de l'année précédente au taux de change moyen de l'année courante.

Résultats IFRS

Les états financiers semestriels consolidés résumés ont été établis selon les normes comptables internationales (IFRS). Pour mieux apprécier ses performances financières passées et futures, la Société établit également un compte de résultat ajusté. L'Annexe 2 présente le tableau de passage entre les comptes de résultat IFRS et ajusté.

Le compte de résultat IFRS de Gemalto pour le premier semestre 2013 fait ressortir un résultat d'exploitation (EBIT) de 104 millions d'euros, soit une progression de +38 % par rapport au premier semestre 2012.

Les coûts liés aux restructurations et acquisitions se sont élevés à 0,7 million d'euros (2,4 millions d'euros au premier semestre 2012). La charge associée aux éléments de rémunération fondés sur des actions était de 13 millions d'euros (25 millions d'euros au premier semestre 2012), tandis que l'amortissement et la dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions atteignait 13 millions d'euros (10 millions d'euros pour la même période de 2012).

En conséquence, le résultat net IFRS enregistre une forte augmentation, de +38 % par rapport au premier semestre 2012, à 81 millions d'euros.

Le résultat par action avant dilution et le résultat par action après dilution, selon les normes IFRS, font apparaître une même augmentation notable en glissement annuel. À respectivement 0,96 euro et 0,94 euro au titre du premier semestre 2013, le résultat IFRS par action avant dilution a progressé de +36 % et le résultat IFRS par action après dilution, de +39 % par rapport aux chiffres correspondants du premier semestre 2012.

Information financière ajustée pour toutes les opérations

L'information financière présentée dans cette section est relative à toutes les opérations.

Par rapport au compte de résultat ajusté pour les activités en cours, le compte de résultat ajusté pour toutes les opérations comprend également la contribution des actifs détenus en vue de la vente. Pour les exercices 2012 et 2013, les actifs détenus en vue de la vente correspondent à des actifs non stratégiques mineurs actuellement en cours de cession.

Premier semestre 2013 Premier semestre 2012 Extrait du compte de résultat ajusté pour toutes les opérations

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

Variation annuelle
à taux de change
courants

Chiffre d'affaires 1 134,0 1 020,5 +11 % Marge brute 427,0 37,7 % 387,5 38,0 % (0,3 pt) Charges d'exploitation (296,9) (26,2 %) (275,1) (27,0 %) +0,8 pt EBITDA 172,4 15,2 % 145,8 14,3 % +0,9 pt Résultat des activités opérationnelles 130,1 11,5 % 112,4 11,0 % +0,5 pt Résultat net 105,0 9,3 % 94,9 9,3 % +0,0 pt Résultat par action avant dilution (€) 1,24 1,14 +9 % Résultat par action après dilution (€) 1,21 1,09 +11 %

Au premier semestre, le chiffre d'affaires de toutes les opérations est ressorti à 1 134 millions d'euros, en hausse de +13 % à taux de change constants, et de +11 % à taux de change courants, avec une progression de tous les segments. Le rythme de croissance s'est accéléré au fur et à mesure du semestre, puisque le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a enregistré une augmentation de +16 %, suite aux +9 % du premier trimestre. Le segment des Transactions sécurisées a particulièrement bien progressé au premier semestre, avec une croissance de son chiffre d'affaires de +18 %, tandis que le segment Sécurité enregistrait de nouveau une progression à deux chiffres de son chiffre d'affaires. Le chiffre d'affaires des Plateformes logicielles et Services s'est inscrit en hausse de +25 % pour l'ensemble de la Société, contribuant à 36 % de la progression totale du chiffre d'affaires, pour atteindre 208 millions d'euros au premier semestre2.

La marge brute affiche une hausse de +10 %, soit une progression de 40 millions d'euros, pour ressortir à 427 millions d'euros, correspondant à un taux de marge brute de 38 % globalement stable en glissement annuel. La progression de la marge brute des segments Téléphonie mobile et Machine-to-Machine, qui provient d'un mix produit plus favorable, et du segment Brevets, qui a bénéficié d'un retour partiel des activités de licence, a compensé le recul de la marge brute des segments Transactions sécurisées et Sécurité. Ces deux segments ont fait l'objet au cours du semestre de coûts d'exploitation supplémentaires, nécessaires pour soutenir la forte croissance de leurs activités, et n'ont enregistré une progression de leur marge brute que vers la fin du deuxième trimestre, lorsque les gains d'efficacité opérationnelle ont commencé à se matérialiser.

Les charges d'exploitation pour toutes les opérations sont ressorties à 297 millions d'euros, soit un niveau stable par rapport au semestre précédent et une augmentation de +8 % en glissement annuel. Cette hausse prévue qui accentue le caractère saisonnier du résultat, provient essentiellement des investissements supplémentaires réalisés en recherche et développement (+10 %), ainsi que dans la vente et le marketing (+11 %), hors effet des actifs détenus en vue de la vente.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles pour toutes les opérations est ressorti à 130 millions d'euros au premier semestre 2013, soit 11,5 % du chiffre d'affaires, ce qui correspond à une progression de +16 % par rapport au premier semestre 2012. Cette progression est due à la hausse de la contribution des activités en cours sur tous les segments autre que Sécurité.

Le résultat financier pour toutes les opérations de Gemalto se solde par une charge de 3,1 millions d'euros, contre une charge de 6 millions d'euros au premier semestre 2012, la charge nette d'intérêts ressortant à 0,5 million d'euros et les transactions de change et autres éléments financiers aboutissant à une charge de 2,6 millions d'euros.

Compte tenu d'une quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence de (2) millions d'euros, le résultat ajusté avant impôt de toutes les opérations est ressorti à 125 millions d'euros, soit une progression de +16 % par rapport à l'année précédente.

La charge d'impôt ajustée s'élève à 20 millions d'euros, avec un taux d'imposition annuel IFRS estimé de 18 % pour l'année 2013.

En conséquence, le résultat net ajusté au titre de toutes les opérations de la Société s'élève à 105 millions d'euros, en hausse de +11 % par rapport à la même période de l'exercice précédent (95 millions d'euros).

Le résultat par action ajusté avant dilution pour toutes les opérations s'établit à 1,24 euro, et le résultat par action ajusté après dilution pour toutes les opérations à 1,21 euro, en progression de respectivement +9 % et +11 % par rapport au résultat par action ajusté avant dilution pour toutes les opérations (1,14 euro) et au résultat par action ajusté après dilution pour toutes les opérations (1,09 euro) du premier semestre 2012.

2 - La croissance de +25 % du chiffre d'affaires est calculée à partir de la différence entre le chiffre d'affaires du premier semestre 2013 et celui du premier semestre 2012, étant entendu que le chiffre d'affaires des Plateformes logicielles et Services dans le segment Sécurité répond à la même définition que pour les autres segments, à savoir qu'il inclut non seulement les services de personnalisation, mais également les serveurs, les applications logicielles et les services. Par rapport au chiffre d'affaires de 140 millions d'euros publié au premier semestre 2012, la hausse de ce chiffre d'affaires ressort à +48 %.

État de la situation financière et tableau de variation de la position de trésorerie

Au premier semestre 2013, les opérations d'exploitation ont dégagé 127 millions d'euros de trésorerie avant variation des besoins en fonds de roulement, soit une hausse de +17 % par rapport aux 109 millions d'euros du premier semestre 2012. La variation des besoins en fonds de roulement a réduit la trésorerie de 83 millions d'euros, contre 19 millions d'euros au premier semestre 2012. Cette variation s'explique principalement par la forte progression de +16 % du chiffre d'affaires observée au deuxième trimestre, par les effets temporaires du rallongement du cycle des flux de trésorerie entrants lié à certaines activités en phase d'accélération en Asie et à un effet saisonnier divergent d'un trimestre à l'autre.

Les acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles se sont élevées à 56 millions d'euros, soit 5,0 % du chiffre d'affaires, dont 35 millions d'euros pour les immobilisations corporelles, incluant en particulier les investissements dans des centres de personnalisation et autres installations destinées à accompagner la montée en puissance des produits innovants et la croissance future des activités de services financiers et programmes gouvernementaux. La capitalisation des coûts de développement a reculé en pourcentage du chiffre d'affaires, à 1,4 %, tandis que l'ensemble des charges liées aux actifs incorporels a diminué à 21 millions d'euros, ce qui représente 1,9 % du chiffre d'affaires.

Les acquisitions, visant à renforcer l'offre de Gemalto dans le segment Sécurité, ainsi que les cessions de filiales et activités, nettes de la trésorerie acquise, ont absorbé 25 millions d'euros de trésorerie.

Dans le cadre de son programme de rachat d'actions, la Société a utilisé 15 millions d'euros de trésorerie au premier semestre 2013 pour racheter 238 445 actions, après prise en compte du programme destiné à assurer la liquidité des actions Gemalto. Au 30 juin 2013, la Société détenait 2 273 085 actions, soit 2,58 % de son capital. Le nombre total d'actions Gemalto émises est resté inchangé à 88 015 844 actions. Compte tenu des 2 273 085 actions détenues en autocontrôle, 85 742 759 actions étaient en circulation au 30 juin 2013. À cette même date, le prix d'acquisition moyen des actions rachetées par la Société dans le cadre de son programme de rachat d'actions et détenues en autocontrôle était de 47,03 euros.

Le 24 mai 2013, Gemalto a versé un dividende en numéraire de 0,34 euro par action au titre de l'exercice 2012, en hausse de 10 % par rapport au dividende versé en 2012 (0,31 euro par action). Pour ce faire, Gemalto a utilisé 29 millions d'euros de trésorerie. Les autres activités de financement ont dégagé 5 millions d'euros en numéraire, dont 16 millions d'euros de produits reçus par la Société sur l'exercice des options de souscription d'actions par ses salariés, et 10 millions d'euros consacrés au remboursement des emprunts.

Du fait de ces éléments, la trésorerie et les découverts bancaires représentaient 285 millions d'euros au 30 juin 2013.

Et la trésorerie nette de Gemalto, qui inclut 7 millions d'euros d'emprunts, s'élevait à 277 millions d'euros au 30 juin 2013 (300 millions d'euros au 30 juin 2012).

Analyse sectorielle

Dans cette section, et pour une bonne compréhension de l'évolution de l'activité de Gemalto, les commentaires et comparaisons concernent les activités en cours, c'est-à-dire hors actifs détenus en vue de la vente. Les variations du chiffre d'affaires sont à taux de change constants, sauf indication contraire.

Contribution par segment aux résultats du premier semestre 2013

Téléphonie
mobile

Machine-to-
Machine

Transactions
sécurisées

Sécurité Brevets

Total
activités
en cours

En pourcentage du chiffre d'affaires des activités en cours 45 % 9 % 27 % 18 % 1 % 100 % En pourcentage du résultat des activités opérationnelles en cours 54 % 6 % 22 % 13 % 5 % 100 %

Avec une croissance solide dans tous les segments, Téléphonie mobile incluse, la contribution au chiffre d'affaires des autres segments a continué de croître par rapport au premier semestre 2012, illustrant ainsi l'équilibre croissant entre les différentes activités de Gemalto. L'ensemble de ces activités hors Téléphonie mobile représentait 55 % du chiffre d'affaires total de Gemalto (53% au premier semestre 2012), et 46 % du résultat total de ses activités opérationnelles (40% au premier semestre 2012).

Variation en glissement annuel et effets de change (en millions d'euros)

Téléphonie
mobile

Machine-to-
Machine

Transactions
sécurisées

Sécurité Brevets

Total
activités
en cours

Deuxième trimestre Chiffre d'affaires 266 52 167 110 16 612 À taux de change constants +12 % +11 % +23 % +5 % n. s. +16 % À taux de change courants +10 % +10 % +21 % +5 % n. s. +15 % Premier semestre Chiffre d'affaires 505 97 311 202 16 1 129 À taux de change constants +8 % +7 % +18 % +12 % n. s. +13 % À taux de change courants +6 % +6 % +16 % +12 % n. s. +11 % Résultat des activités opérationnelles 71 8 29 17 6 131 À taux de change courants +2 % +80 % +7 % (10 %) n. s. +14 %

Au premier semestre 2013, la progression du chiffre d'affaires des activités en cours de Gemalto s'élevait à +13 % à taux de change constants et à +11 % à taux de change courants, avec une hausse à deux chiffres pour les segments Transactions sécurisées et Sécurité. À périmètre et taux de change constants, la progression organique du chiffre d'affaires est de +11 %. Au deuxième trimestre, la progression du chiffre d'affaires s'est avérée encore plus soutenue, respectivement +16 % et +15 % à taux de change constants et courants, sur fond de progression à deux chiffres pour tous les segments autres que Sécurité, ce dernier enregistrant une croissance de +5 % à partir du niveau de chiffre d'affaires particulièrement élevé enregistré au deuxième trimestre 2012.

Les fluctuations des taux de change exprimées en euros ont eu un effet défavorable sur le chiffre d'affaires de 160 points de base au premier semestre, en raison notamment de la dépréciation du dollar des États-Unis et du yen face à la monnaie européenne.

Téléphonie mobile

Premier semestre 2013 Premier semestre 2012

Variation en glissement annuel

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

à taux de
change
courants

à taux de
change
constants

Chiffre d'affaires 505,0 476,5 +6 % +8 % Marge brute 217,4 43,0 % 200,3 42,0 % +1,0 pt Charges d'exploitation (146,9) (29,1 %) (130,9) (27,5 %) (1,6 pt) Résultat des activités opérationnelles 70,5 14,0 % 69,4 14,6 % (0,6 pt)

La Téléphonie mobile a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de +8 % au premier semestre, avec une accélération de la croissance au deuxième trimestre (+12 %), le déploiement des technologies de nouvelle génération entraînant une forte expansion organique. La croissance des activités « Logiciels embarqués et Produits » et « Plateformes logicielles et Services » a procédé de la poursuite du déploiement des réseaux LTE et des infrastructures sécurisées globales destinés à sécuriser les services sur terminaux mobiles en Amérique, en Europe et, dans une moindre mesure, en Asie. Les activités récemment acquises ont apporté une contribution de 9 millions d'euros au chiffre d'affaires du premier semestre.

La marge brute a progressé à 43 %, reflétant l'amélioration du mix produit. C'est un point de pourcentage entier de plus que l'an dernier et ce même si la forte augmentation des effectifs requise pour poursuivre le déploiement des plateformes logicielles dans les centres de données de Gemalto et sur des sites de clients a limité la progression de la marge brute du semestre.

Les charges d'exploitation, qui ont augmenté de 16 millions d'euros (12 % de plus que l'année dernière), affichent une hausse de 1,6 point de pourcentage pour représenter 29 % du chiffre d'affaires, du fait des investissements effectués pour accompagner la forte expansion de l'activité des Plateformes logicielles et Services et pour préparer la croissance future. Les frais généraux sont restés stables en pourcentage du chiffre d'affaires.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles de ce segment est ressorti en hausse à 71 millions d'euros, soit 14 % du chiffre d'affaires.

Machine-to-Machine

Premier semestre 2013 Premier semestre 2012 Variation en glissement annuel

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

à taux de
change
courants

à taux de
change
constants

Chiffre d'affaires 96,6 91,0 +6 % +7 % Marge brute 33,0 34,2 % 29,8 32,7 % +1,5 pt Charges d'exploitation (24,8) (25,6 %) (25,2) (27,7 %) +2,0 pt Résultat des activités opérationnelles 8,3 8,5 % 4,6 5,0 % +3,5 pt

Le chiffre d'affaires du segment Machine-to-Machine a progressé de 97 millions d'euros, soit une hausse de +7 % à taux de change constants. Au deuxième trimestre, la progression du chiffre d'affaires s'est accélérée à +11 % du fait du succès croissant des nouvelles offres commerciales dans le domaine automobile et pour les autres systèmes de connectivité multiservices. Les activités des Plateformes logicielles et Services ont également commencé à enregistrer leurs premiers succès.

La marge brute s'est inscrite en hausse de 3 millions d'euros, à 33 millions d'euros, pour croître à 34 % du chiffre d'affaires, grâce à l'amélioration du portefeuille de produits et aux premiers développements des plateformes logicielles et services.

Les charges d'exploitation sont restées globalement stables, à 25 millions d'euros. En proportion du chiffre d'affaires, elles affichent un recul de 2 points de pourcentage par rapport à l'année dernière.

Il s'ensuit que le résultat des activités opérationnelles de ce segment affiche une solide progression de plus de +80 % au premier semestre, à 8 millions d'euros, soit 9 % du chiffre d'affaires.

Transactions sécurisées

Premier semestre 2013 Premier semestre 2012 Variation en glissement annuel

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

à taux de
change
courants

à taux de
change
constants

Chiffre d'affaires 310,5 267,1 +16 % +18 % Marge brute 93,2 30,0 % 87,7 32,8 % (2,8 pt) Charges d'exploitation (64,6) (20,8 %) (61,0) (22,8 %) +2,0 pt Résultat des activités opérationnelles 28,5 9,2 % 26,7 10,0 % (0,8 pt)

Le chiffre d'affaires des Transactions sécurisées a enregistré une très forte progression de +18 % à taux de change constants, pour ressortir à 311 millions d'euros. Pour ce segment aussi, la dynamique s'est accélérée au deuxième trimestre, avec une croissance de +23 %, en raison de l'accélération du passage à la norme EMV.

La marge brute a augmenté de 6 millions d'euros, pour atteindre 93 millions d'euros. Le taux de marge brute de 30 % reflète un mix produit moins favorable dans les nouveaux pays adoptant la norme EMV, ainsi que les coûts de démarrage et la productivité temporairement moindre, associés à la mise en place de nouveaux sites opérationnels. La marge brute a progressé de façon régulière tout au long du deuxième trimestre, parallèlement à la réalisation des gains d'efficience opérationnelle. Elle devrait se rapprocher de son niveau de l'an dernier au second semestre 2013.

Avec une augmentation des charges d'exploitation de +6 % en glissement annuel, à 65 millions d'euros, le résultat des activités opérationnelles augmente à 29 millions d'euros, soit 9 % du chiffre d'affaires.

Sécurité

Premier semestre 2013 Premier semestre 2012 Variation en glissement annuel

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

à taux de
change
courants

à taux de
change
constants

Chiffre d'affaires 201,6 180,0 +12 % +12 % Marge brute 69,8 34,6 % 67,8 37,7 % (3,0 pt) Charges d'exploitation (52,7) (26,1 %) (48,6) (27,0 %) +0,9 pt Résultat des activités opérationnelles 17,2 8,5 % 19,2 10,6 % (2,1 pt)

Le chiffre d'affaires du segment Sécurité a enregistré un nouveau semestre de croissance à deux chiffres (+12 % à taux de change constants), pour ressortir à 202 millions d'euros. Cette hausse du chiffre d'affaires est venue aussi bien des Programmes gouvernementaux que de l'activité Identité et Gestion des accès (IAM).

La marge brute est montée à 70 millions d'euros. Le taux de marge brute est plus bas de 3 points de pourcentage ce semestre, à 35 %, du fait des coûts entraînés par le déplacement d'activités dans de nouvelles installations afin de mieux gérer la forte croissance des Programmes gouvernementaux. Dans ce segment également, le résultat d'exploitation s'est régulièrement amélioré au cours du semestre, de par la réalisation de gains d'efficacité opérationnelle.

Les charges d'exploitation du segment pour le premier semestre ont augmenté de 4 millions d'euros (soit une hausse de +8 %) pour ressortir à 53 millions d'euros, du fait des investissements réalisés pour accompagner la forte progression du chiffre d'affaires.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles est légèrement plus bas ce semestre, de 2 millions d'euros, à 17 millions d'euros et 9 % du chiffre d'affaires. La marge sur activités opérationnelles devrait s'accroître au fil de l'année avec la poursuite de l'amélioration des performances des nouvelles installations.

Brevets

Premier semestre 2013 Premier semestre 2012 Variation en glissement annuel

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

en millions
d'euros

en % du chiffre
d'affaires

à taux de
change
courants

à taux de
change
constants

Chiffre d'affaires 15,6 1,1 n, s, n, s, Marge brute 14,4 92,3 % 1,0 90,0 % +2,3 pt Charges d'exploitation (8,0) (51,4 %) (5,8) n, s, n, s, Résultat des activités opérationnelles 6,4 40,9 % (4,8) n, s, n, s,

La procédure judiciaire intentée par le Groupe aux États-Unis a conforté la validité du portefeuille de brevets de Gemalto. A la suite de cela, plusieurs accords de licence ont été renouvelés au deuxième trimestre. En conséquence, le chiffre d'affaires est ressorti à 16 millions d'euros, pour un résultat des activités opérationnelles de 6 millions d'euros sur la période.

La procédure relative au bien-fondé de la construction des revendications déposée auprès de la cour d'appel se poursuit comme précédemment annoncé. L'audience devant la Cour d'Appel devrait avoir lieu à l'automne 2013, et le litige pourrait se conclure au premier semestre 2014 si un procès était nécessaire.

La société ne prévoit pas de contribution additionnelle significative au chiffre d'affaires de la part de son segment Brevets cette année.

Perspectives

Pour l'exercice 2013, Gemalto anticipe une croissance à deux chiffres du résultat des activités opérationnelles et du chiffre d'affaires à taux de change constants. L'augmentation des investissements dans les activités opérationnelles destinés à accélérer son développement au-delà de 2013 devrait se traduire par une saisonnalité plus marquée du résultat des activités opérationnelles entre les deux semestres. Le prochain plan de développement de Gemalto, ainsi que ses objectifs, seront annoncés le 5 septembre 2013.

Diffusion audio en direct sur Internet et conférence téléphonique

La présentation des résultats de Gemalto pour le premier semestre 2013 sera diffusée en direct sur Internet en anglais aujourd'hui à 15h00, heure de Paris (14h00, heure de Londres et 9h00, heure de New York).

La retransmission audio en direct de la présentation et de la séance de questions-réponses pourra être écoutée sur le site Communication financière de Gemalto :

www.gemalto.com/investors

Les questions seront posées par téléphone. Les investisseurs et analystes financiers souhaitant participer à la séance de questions-réponses devront composer le :

(UK) +44 203 367 9453 ou (US) +1 866 907 5923 ou (FR) +33 1 7077 0934

La présentation est également disponible sur le site Communication financière de Gemalto.

La diffusion audio de la présentation et de la séance de questions-réponses sera disponible sur Internet en différé environ trois heures après la fin de la présentation sur le site Communication financière de Gemalto. Ces enregistrements pourront être réécoutés pendant un an.

Le rapport financier semestriel, y compris les états financiers semestriels consolidés résumés au 30 juin 2013, est disponible sur le site Communication financière de Gemalto (www.gemalto.com/investors).

Conférence à l'intention des investisseurs

Gemalto présentera son plan stratégique et ses nouveaux objectifs d'activités pluriannuels le 5 Septembre 2013, en direct sur Internet, à partir de 19h00 heure d'Amsterdam et de Paris, 18h00 heure de Londres, 13h00 heure de New York.

Cette retransmission en direct, disponible à l'adresse http://www.gemalto.com/investors/index.html#conference, débutera par une présentation d'environ deux heures du nouveau plan par les dirigeants du Groupe. Cette présentation sera suivie d'une séance de Questions-Réponses d'une durée d'environ une heure, qui débutera à partir de 21h30, heure d'Amsterdam et de Paris, 20h30 heure de Londres ou 15h30 heure de New York, également retransmise en direct.

Le document de présentation du plan sera disponible sur le site de communication financière de Gemalto à l'adresse http://www.gemalto.com/investors immédiatement à l'issue de l'évènement.

Calendrier financier

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013 sera publié le 24 octobre 2013, avant l'ouverture d'Euronext Paris.

Cotation en Bourse

L'action Gemalto N.V. (Euronext NL 0000400653) est cotée sur NYSE Euronext Paris, dans le compartiment A (grandes capitalisations).

Symbole : GTO Marché de cotation : Double cotation sur NYSE Euronext Amsterdam et Paris

Marché de référence :

NYSE Euronext Amsterdam Code ISIN : NL0000400653 Reuters : GTO.AS Bloomberg : GTO:NA

Gemalto a également mis en place aux États-Unis depuis novembre 2009 un programme d'American Depository Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Chaque action ordinaire de Gemalto est représentée par deux ADR. Les ADR de Gemalto se négocient en dollars des États-Unis et donnent accès aux droits de vote et aux dividendes attachés aux actions Gemalto sous-jacentes. Les dividendes sont versés aux investisseurs en dollars des États-Unis, après avoir été convertis par la banque dépositaire dans cette devise au taux de change en vigueur.

Structure : ADR sponsorisé de niveau I Marché de cotation : de gré à gré (over the counter, OTC) Ratio : 1 action ordinaire pour 2 ADR DR ISIN : US36863N2080 DR CUSIP : 36863N 208

À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique avec un chiffre d'affaires 2012 de 2,2 milliards d'euros. Présent dans 43 pays, Gemalto emploie plus de 10 000 salariés travaillant depuis 83 bureaux et 13 centres de Recherche et Développement.

Nous nous développons au cœur du monde numérique en évolution rapide et constante. Des milliards de personnes à travers le monde revendiquent de plus en plus la liberté de communiquer, acheter, voyager, faire des transactions bancaires, se divertir et travailler – à tout moment et en tous lieux - de façon agréable et sûre. Gemalto répond à leurs demandes croissantes en matière de services mobiles personnels, paiement sécurisé, authentification des accès au « cloud », protection de l'identité et de la vie privée, services d'e-santé et d'e-gouvernement performants, billettique des transports urbains facile d'utilisation et applications M2M fiables. Nous développons des logiciels embarqués et des produits sécurisés que nous concevons et personnalisons. Nos plateformes logicielles et nos services gèrent ces produits, les données confidentielles qu'ils contiennent et les services sécurisés qu'ils rendent possibles pour les utilisateurs finaux.

Nos innovations permettent à nos clients d'offrir des services numériques de confiance et faciles d'utilisation à des milliards de personnes. Gemalto continue de croître avec le nombre grandissant d'utilisateurs de ses solutions pour interagir dans le monde numérique et mobile.

Pour plus d'informations, visitez nos sites www.gemalto.com/france, www.justaskgemalto.com, blog.gemalto.com, ou suivez @GemaltoFrance sur twitter.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre d'achat ou d'échange ni la sollicitation d'une offre à vendre ou à échanger des actions de Gemalto.

Le présent document contient des informations qui ne sont ni la publication de résultats financiers audités, ni d'autres données historiques ou d'autres indications concernant Gemalto. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sous-jacentes, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes à l'égard de futures opérations, événements, produits et services et les performances futures. Les déclarations prospectives sont généralement identifiées par les termes « s'attendre à », « anticiper », « croire », « envisager », « estimer », et d'autres expressions similaires. Ces informations, ainsi que d'autres déclarations contenues dans ce document constituent des déclarations prospectives au regard des obligations législatives et réglementaires. Bien que les dirigeants de la Société estiment que les objectifs contenus dans ces déclarations prospectives soient raisonnables, il est rappelé aux investisseurs et aux actionnaires que les informations et déclarations prospectives sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison de risques et d'incertitudes. La plupart de ces risques et incertitudes sont difficiles à prévoir et généralement hors du contrôle de la Société ; leur survenance pourrait avoir pour conséquence que les développements futurs ou avérés soient significativement différents de ceux exprimés, suggérés ou estimés dans les informations et déclarations prospectives, et la Société ne peut garantir les résultats futurs, les niveaux d'activité, les performances de la Société ou la réussite des projets. Les facteurs qui peuvent entraîner un changement significatif des informations ou des résultats avérés par rapport aux informations et déclarations prospectives contenues dans ce document incluent notamment : les tendances sur les marchés de la téléphonie mobile, du paiement et du commerce mobile ; la capacité de la Société à développer de nouvelles technologies, les effets de technologies concurrentes et la concurrence intense généralement rencontrée sur les principaux marchés de la Société ; la rentabilité des stratégies de développement ; les contestations ou pertes de droits de propriété intellectuelle ; l'aptitude à établir et maintenir la confiance, la réputation et les relations stratégiques dans ses principales activités ; la capacité à développer et à tirer profit de l'utilisation de nouveaux logiciels et services ; les conséquences des acquisitions et des investissements, y compris la capacité de la Société à intégrer les entreprises acquises, à développer les synergies attendues des acquisitions ; et les changements dans le contexte mondial, politique, économique, concurrentiel, de marché ou du secteur d'activité et réglementaire. En outre, la Société ni aucune autre personne n'assume la responsabilité de l'exactitude ou de l'exhaustivité de ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce document n'ont de valeur qu'à la date de publication de ce document et la Société, ou toute autre personne, n'a pas l'obligation, ni ne prend l'engagement, de publier des mises à jour de ces déclarations prospectives après cette date afin de rendre ces déclarations conformes aux résultats de la Société ou de rendre compte de la survenance de résultats attendus ou d'autres prévisions, sauf lorsqu'une loi ou une réglementation applicable l'exige.

Annexe 1

Compte de résultat ajusté par segment de marché et Contribution des actifs détenus en vue de la vente

Pour les exercices 2012 et 2013, les actifs détenus en vue de la vente correspondent à des actifs non stratégiques actuellement en cours de cession.

Activités en cours Premier semestre 2013
Compte de résultat ajusté
(en millions d'euros)

Téléphonie
mobile

Machine-to-
Machine

Transactions
sécurisées

Sécurité Brevets Total

Actifs détenus en
vue de la vente

Total
Gemalto

Chiffre d'affaires 505,0 96,6 310,5 201,6 15,6 1 129,4 4,7 1 134,0 Marge brute 217,4 33,0 93,2 69,8 14,4 427,8 (0,8) 427,0 Charges d'exploitation (146,9) (24,8) (64,6) (52,7) (8,0) (297,0) 0,1 (296,9) Résultat des activités opérationnelles 70,5 8,3 28,5 17,2 6,4 130,8 (0,7) 130,1

Activités en cours

Premier semestre 2012
Compte de résultat ajusté
(en millions d'euros)

Téléphonie
mobile

Machine-to-
Machine

Transactions
sécurisées

Sécurité Brevets Total

Actifs détenus en
vue de la vente

Total
Gemalto

Chiffre d'affaires 476,5 91,0 267,1 180,0 1,1 1 015,6 4,9 1 020,5 Marge brute 200,3 29,8 87,7 67,8 1,0 386,5 1,0 387,5 Charges d'exploitation (130,9) (25,2) (61,0) (48,6) (5,8) (271,5) (3,6) (275,1) Résultat des activités opérationnelles 69,4 4,6 26,7 19,2 (4,8) 115,0 (2,6) 112,4

Annexe 2

Tableau de passage de l'information financière ajustée vers l'information financière IFRS

Semestre clos le 30 juin 2013

Information
financière
ajustée des
activités en
cours

Opérations
non liées aux
activités en
cours

Information
financière
ajustée

Ajustements

Information
financière
IFRS

En milliers d'euros Chiffre d'affaires 1 129 358 4 672 1 134 030 1 134 030 Coût des ventes (701 517) (5 505) (707 022) (3 014) (710 036) Marge brute 427 841 (833) 427 008 (3 014) 423 994 Charges d'exploitation Frais d'étude et de recherche (70 744) (70 744) (3 126) (73 870) Frais commerciaux et de marketing (158 919) (353) (159 272) (1 956) (161 228) Frais généraux et administratifs (64 719) (143) (64 862) (4 963) (69 825) Plus-value sur la cession d'actifs détenus en vue de la vente 1 093 1 093 1 093 Autres produits (charges), nets (2 614) (507) (3 121) (3 121) Résultat des activités opérationnelles 130 845 (743) 130 102 Charges liées aux éléments de rémunération fondés sur des actions et coûts afférents (13 059) Coûts liés aux restructurations et acquisitions (663) (663) Amortissement et dépréciation d'actifs incorporels résultant d'acquisitions (12 545) (12 545) Résultat d'exploitation (26 267) 103 835 Résultat financier (charges), net (4 615) 1 513 (3 102) (3 102) Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence (1 964) (38) (2 002) (2 002) Résultat avant impôt 124 266 732 124 998 (26 267) 98 731 Impôt (20 027) (20 027) 2 320 (17 707) Résultat des activités poursuivies 104 239 732 104 971 (23 947) 81 024 Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) Résultat de l'exercice 104 239 732 104 971 (23 947) 81 024 dont Part du Groupe 104 497 1 079 105 576 (23 838) 81 738 Intérêts minoritaires (258) (347) (605) (109) (714) Résultat par action (en euros par action) Avant dilution 1,23 1,24 0,96 Après dilution 1,20 1,21 0,94

Le résultat par action ajusté avant dilution du premier semestre 2013 est calculé sur la base du nombre moyen pondéré d'actions Gemalto en circulation sur la période de six mois close le 30 juin 2013, soit 85 165 349 actions, qui tient compte de l'effet du programme de rachat d'actions. Le résultat par action ajusté après dilution du premier semestre 2013 a été calculé sur la base des 87 048 320 actions correspondant à la méthode IFRS de calcul de l'effet de dilution, c'est-à-dire sur la base du même nombre moyen pondéré d'actions Gemalto en circulation et en faisant l'hypothèse que tous les instruments sur actions se trouvant « dans la monnaie » sont exercés (2 567 540 instruments) et que les fonds reçus lors de l'exercice des options (45 675 247) sont utilisés pour acquérir des actions de la Société au cours boursier moyen du premier semestre 2013 (684 569 actions à 66,72 euros).

Semestre clos le 30 juin 2012

Information
financière
ajustée des
activités en
cours

Opérations
non liées aux
activités en
cours

Information
financière
ajustée

Ajustements

Information
financière
IFRS

En milliers d'euros Chiffre d'affaires 1 015 602 4 882 1 020 484 1 020 484 Coût des ventes (629 111) (3 907) (633 018) (3 858) (636 876) Marge brute 386 491 975 387 466 (3 858) 383 608 Charges d'exploitation Frais d'étude et de recherche (64 478) (2 343) (66 821) (2 042) (68 863) Frais commerciaux et de marketing (143 438) (1 204) (144 642) (9 068) (153 710) Frais généraux et administratifs (63 657) (90) (63 747) (9 963) (73 710) Plus-value sur la cession d'actifs détenus en vue de la vente Autres produits (charges), nets 83 30 113 113 Résultat des activités opérationnelles 115 001 (2 632) 112 369 Charges liées aux éléments de rémunération fondés sur des actions et coûts afférents (24 931) Coûts liés aux restructurations et acquisitions (2 417) (2 417) Amortissement et dépréciation d'actifs incorporels résultant d'acquisitions (9 956) (9 956) Résultat d'exploitation (37 304) 75 065 Résultat financier (charges), net (6 021) (5) (6 026) (6 026) Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence 1 183 1 183 1 183 Résultat avant impôt 110 163 (2 637) 107 526 (37 304) 70 222 Impôt (12 540) (103) (12 643) 1 209 (11 434) Résultat des activités poursuivies 97 623 (2 740) 94 883 (36 095) 58 788 Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) Résultat de l'exercice 97 623 (2 740) 94 883 (36 095) 58 788 dont Part du Groupe 97 607 94 867 58 772 Intérêts minoritaires 16 16 16 Résultat par action (en euros par action) Avant dilution 1,17 1,14 0,71 Après dilution 1,12 1,09 0,67

Annexe 3

État consolidé de la situation financière

En milliers d'euros

30 juin 2013

31 décembre 2012 ACTIF Actifs non courants Immobilisations corporelles, nettes 245 455 237 444 Écarts d'acquisition, nets 854 887 852 240 Immobilisations incorporelles, nettes 205 233 198 660 Participations dans les sociétés mises en équivalence 27 201 25 697 Actifs d'impôt différé 95 183 108 027 Actifs financiers disponibles à la vente, nets - - Autres actifs non courants 69 656 48 883 Instruments dérivés 7 654 14 290 Total de l'actif non courant 1 505 269 1 485 241 Actifs courants Stocks, nets 202 965 185 535 Créances d'exploitation, nettes 700 464 652 752 Instruments dérivés 20 503 19 340 Trésorerie et équivalents de trésorerie 286 541 358 610 Total de l'actif courant 1 210 473 1 216 237 Actifs détenus en vue de la vente 1 263 13 210 Total ACTIF 2 717 005 2 714 688 CAPITAUX PROPRES Capital social 88 016 88 016 Primes 1 207 081 1 207 195 Actions propres (106 888) (151 753) Juste valeur et autres réserves 91 067 123 388 Écarts de conversion (13 872) 81 Report à nouveau 707 367 654 795 Capitaux propres, Part du Groupe 1 972 771 1 921 722 Intérêts minoritaires 5 929 10 590 Total des CAPITAUX PROPRES 1 978 700 1 932 312 DETTES Dettes non courantes Dettes financières non courantes 3 481 3 674 Passifs d'impôt différé 34 597 31 994 Provisions pour retraites et assimilées 79 879 80 039 Provisions et autres dettes non courantes 56 572 84 439 Instruments dérivés 330 277 Total des dettes non courantes 174 859 200 423 Dettes courantes Dettes financières courantes 5 632 6 564 Dettes d'exploitation 526 280 539 401 Impôts courants 12 498 23 218 Provisions et autres dettes courantes 16 407 6 990 Instruments dérivés 2 629 4 803 Total des dettes courantes 563 446 580 976 Passifs associés aux actifs détenus en vue de la vente - 977 Total des dettes 738 305 782 376 Total PASSIF 2 717 005 2 714 688

Annexe 4

Tableau de variation de la position de trésorerie

en millions d'euros

Premier
semestre 2013

Premier
semestre 2012

Trésorerie et découverts bancaires en début de période 363 330 Flux de trésorerie provenant des opérations d'exploitation hors variation du besoin en fond de roulement 127 109 Variation du fond du besoin en fond de roulement (83) (19) Flux de trésorerie provenant des opérations d'exploitation 45 90 Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (56) (48) Flux de trésorerie disponible (12) 42 Intérêts perçus, nets 1 2 Flux de trésorerie utilisés par les acquisitions (25) (7) Autres flux de trésorerie des opérations d'investissement 1 0 Écarts de conversion (4) 3 Flux de trésorerie générés (utilisés) par des opérations d'exploitation et d'investissement (39) 40 Trésorerie utilisée pour le programme de rachat d'actions (15) (31) Dividendes versés aux actionnaires de Gemalto (29) (26) Autres flux de trésorerie des opérations de financement 5 4 Trésorerie et découverts bancaires en fin de période 285 317

Emprunts à courant et non-courant, hors découverts bancaires,

en fin de période

(7) (16) Trésorerie nette en fin de période 277 300

Annexe 5

Chiffre d'affaires des activités en cours, par zone géographique

Variation en glissement annuel

Premier semestre
en millions d'euros

Premier
semestre 2013

Premier
semestre 2012

à taux de
change
constants

à taux de
change
courants

Europe, Moyen-Orient et Afrique 557 516 9 % 8 % Amériques 345 312 12 % 11 % Asie 227 188 26 % 21 % Total 1 129 1 016 13 % 11 % Variation en glissement annuel Deuxième trimestre
en millions d'euros

Deuxième
trimestre 2013

Deuxième
trimestre 2012

à taux de
change
constants

à taux de
change
courants

Europe, Moyen-Orient et Afrique 299 272 11 % 10 % Amériques 192 168 15 % 14 % Asie 120 92 35 % 31 % Total 612 532 16 % 15 %

Annexe 6

Taux de change moyen entre l'euro et le dollar des États-Unis

EUR/USD 2013 2012 Premier trimestre 1,33 1,32 Deuxième trimestre 1,29 1,30 Premier semestre 1,31 1,31 Troisième trimestre 1,24 Quatrième trimestre 1,29 Second semestre 1,26 Exercice 1,29

Gemalto
Communication financière
Gabriel Rangoni, +33(0) 6 14 26 69 56
gabriel.rangoni@gemalto.com
ou
John Lineberger, +33(0) 6 12 43 63 04
john.lineberger@gemalto.com
ou
Communication Corporate
Isabelle Marand, +33(0) 6 14 89 18 17
isabelle.marand@gemalto.com
ou
Agence Relations Media
Agence-Influences
Catherine Durand-Meddahi, +33(0) 6 08 14 49 70
c.meddahi@agence-influences.fr

Business Wire