BFM Patrimoine

Gazoduc South Stream: l'UE dit ne pas être informée de la décision de Gazprom

BFM Patrimoine
BRUXELLES (Dow Jones)--La Commission européenne a remis en cause, lundi, l'annonce faite la semaine dernière par le groupe public russe Gazprom (GAZP.RS) indiquant qu'il avait pris une décision d'investissement définitive concernant la constructi

BRUXELLES (Dow Jones)--La Commission européenne a remis en cause, lundi, l'annonce faite la semaine dernière par le groupe public russe Gazprom (GAZP.RS) indiquant qu'il avait pris une décision d'investissement définitive concernant la construction de South Stream, un projet de gazoduc destiné à acheminer du gaz naturel de la Russie vers l'Europe.

"Il n'a jamais été communiqué à la Commission" qu'une décision avait été prise concernant "le tracé final de South Stream", a déclaré Marlene Holzner, porte-parole du commissaire à l'Energie Günther Oettinger. "Nous ne considérons pas cela comme une décision d'investissement définitive", a-t-elle ajouté.

Le projet de gazoduc South Stream, qui passera sous la mer Noire, doit permettre à la Russie de réduire sa dépendance à l'égard de pays de transit, tels que l'Ukraine, pour ses exportations d'énergie vers l'Europe. Mais le projet est controversé car l'Union européenne (UE) veut que les opérateurs du gazoduc permettent à des entreprises concurrentes d'utiliser une partie de ses infrastructures, ce qui a créé des tensions avec Gazprom, qui détient la plupart des gazoducs vers l'Europe.

D'une longueur de 3.600 kilomètres, ce gazoduc doit permettre de transporter jusqu'à 63 milliards de mètres cubes de gaz russe par an vers l'Europe. Les premières livraisons devraient intervenir en 2015.

-Alessandro Torello, Dow Jones Newswires

(Version française Marc Daniel)

(END) Dow Jones Newswires

November 12, 2012 07:47 ET (12:47 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-