BFM Patrimoine

FIMALAC : Résultats de l'exercice 2013

BFM Patrimoine
I) RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2013 DE FIMALAC   Fimalac a enregistré en 2013 un résultat net consolidé (part du Groupe) s'élevant à 79 MEUR, et en forte croissance de + 52,5 % (hors éléments exceptionnels). En 2012, le résultat net retraité de

I) RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2013 DE FIMALAC

Fimalac a enregistré en 2013 un résultat net consolidé (part du Groupe) s'élevant à
79 MEUR, et en forte croissance de + 52,5 % (hors éléments exceptionnels). En 2012, le résultat net retraité des éléments exceptionnels ponctuels s'était élevé à 51,8 MEUR :

En millions d'EUR
12 mois 2012 (*)
(janv-déc 2012)

Exercice 2013
(janv-déc 2013)






Résultat net du périmètre d'intégration globale
- 19,0

- 11,3

Résultat net mise en équivalence de Fitch Group
60,6

78,1

Résultat net autres mises en équivalence
10,2

12,2

Résultat net hors éléments exceptionnels (part du Groupe)
51,8

79,0
+ 52,5 %

Résultat net de cession 10 % Fitch Group (avril 2012)
81,2

Dépréciation actifs corporels
- 24,4

Résultat net - part du Groupe
108,6

79,0

(*) Compte tenu du changement de date de clôture (31 décembre contre 30 septembre précédemment), et à des fins de comparabilité, les résultats de la période janvier-décembre 2012 sont issus de comptes pro forma. Le résultat net publié pour l'exercice de transition de 15 mois d'octobre 2011 à décembre 2012 s'était élevé à 197,8 MEUR ; il incluait aussi une plus-value de 90,7 MEUR au titre de la cession d'Algorithmics réalisée en octobre 2012.

Ce bon niveau du résultat consolidé s'explique pour une part importante par les excellentes performances opérationnelles de Fitch, qui fait l'objet d'une mise en équivalence.

La participation de 40 % détenue dans Groupe Lucien Barrière fait également l'objet d'une mise en équivalence. La quote-part de cette participation s'est élevée à 10,9 MEUR en 2013, ce qui traduit une bonne résilience dans un environnement économique difficile.

Le périmètre d'intégration globale recouvre principalement Vega dans le secteur Entertainment, les nouvelles participations acquises dans le domaine du digital (avec un prorata temporis depuis leur acquisition), North Colonnade (immeuble de Londres) et les sociétés holdings du groupe.

II) RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2013 DE FITCH

Comme le traduit le tableau ci-dessous (agrégats exprimés pour 100 %), Fitch a enregistré une très bonne performance en 2013 :

En millions d'EUR
12 mois 2012 (*)
(janv-déc 2012)
Exercice 2013
(janv-déc 2013)
Variation
données
publiées
Variation
données
comparables (**)





Chiffre d'affaires
654,4
740,1
+ 13,1 %
+ 12,5 %

EBITDA (***)
249,1
299,7
+ 20,3 %
+ 22,2 %

Résultat opérationnel courant
211,5
250,4
+ 18,4 %
+ 21,8 %

(*) Chiffres pro forma.

(**) A périmètre et taux de change constants.

(***) EBITDA : résultat opérationnel courant + dotations nettes aux amortissements et provisions opérationnels

Fitch a réalisé en 2013 une de ses meilleures années sur le plan de ses activités, avec un chiffre d'affaires de 740,1 MEUR, en augmentation de 12,5 % à données comparables par rapport à 2012.

Tous les secteurs de la notation ont progressé en 2013, et en particulier la notation des « corporates » (entreprises et institutions financières), avec aussi une reprise de la notation des produits structurés. En 2013, de fortes progressions ont été enregistrées en Europe (+ 17,7 %), avec par ailleurs une croissance restant élevée en Amérique du Nord (+ 10,1 %) et en Amérique latine (+ 11,2 %).

Cette forte activité, qui s'est accompagnée par ailleurs d'une bonne maîtrise des charges, explique une progression encore plus forte des résultats opérationnels en 2013 (EBITDA de 299,7 MEUR à + 22,2 % à données comparables).

En sus de la notation, la recherche payante commercialisée par Fitch connaît une expansion remarquable. Ce deuxième pôle d'activités représente désormais environ
15 % du chiffre d'affaires. Les acteurs du marché et les grandes institutions internationales ou gouvernementales font de plus en plus appel à la recherche de Fitch, dans un contexte difficile, pour interpréter la masse des informations économiques et financières qui circulent de par le monde.

Pour répondre aux demandes de formation des « analystes crédit » par les grandes institutions financières, banques et compagnies d'assurance, Fitch a créé un 3ème pôle d'activités spécialisé dans la formation et l'enseignement à l'analyse crédit qui représente d'ores et déjà près de 5 % de son chiffre d'affaires.

Postérieurement à la clôture de l'exercice 2013, Fitch a acquis le 13 mars 2014 l'intégralité du capital Business Monitor International, spécialiste reconnu de l'analyse des risques pays et des études sectorielles, notamment sur les marchés émergents et frontières. Business Monitor International s'appuie sur une structure d'environ 300 collaborateurs avec des bureaux à Londres, New-York, Singapour et Pretoria. Cette acquisition participe de la même logique de développement consistant à répondre aux besoins toujours croissants des divers intervenants privés et publics.

III) AUTRES FAITS MARQUANTS

1) Création et développement d'un pôle digital :

Fimalac détient une participation de 65,2 % dans l'ensemble fusionné Webedia/TFco, qui lui-même détient 100 % du capital de la société Allociné.

En décembre 2013, Webedia a pris également le contrôle du groupe Confidentielles (site de cuisine 750g) ainsi que de la société Exponaute (site culturel). Postérieurement à la clôture de l'exercice, Webedia a acquis la société étrangère Diwanee ainsi que Melberries en France afin d'étendre encore son offre.

En regroupant toutes ces activités, Fimalac crée le 7ème groupe média digital français avec 17,2 millions de visiteurs uniques en France en février 2014 et consolide sa position de leader sur la thématique du divertissement. Fimalac ambitionne d'accélérer son développement dans le média digital, tant en France qu'à l'international.

2) Développements du secteur Entertainment :

Dans le domaine de l'Entertainment, tant dans la production de spectacles que dans l'exploitation de salles, Fimalac est devenu un acteur de premier plan en France. Le chiffre d'affaires agrégé de ces activités dépasse 150 MEUR en 2013 (sans tenir compte des activités de Groupe Lucien Barrière dans l'exploitation de salles de spectacles).

3) Location de l'immeuble de Londres (North Colonnade) :

Après la conclusion début août 2013 d'un contrat de location avec le cabinet KPMG, l'immeuble de bureaux détenu à Londres est intégralement loué.

Pour Fimalac, la location complète de cet immeuble sur la base de baux à long terme est positive sur le plan patrimonial. Cet actif procurera à Fimalac des revenus récurrents et sécurisés sur longue période.

IV) DIVIDENDE : 1,90 EUR PAR ACTION

Le Conseil d'Administration de Fimalac proposera à l'Assemblée Générale des Actionnaires du 17 juin 2014 un dividende de 1,90 EUR par action. Il est rappelé que le dividende versé en 2013 au titre de l'exercice précédent s'était élevé à 1,80 EUR par action, dont une partie exceptionnelle de 0,30 EUR par action.

Copyright GlobeNewswire

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/143461/R/1774210/604758.pdf

Information réglementaire

Ce communiqué de presse est diffusé par NASDAQ OMX Corporate Solutions. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1774210]

RESULT13FR

Thomson Reuters ONE