BFM Patrimoine

Faurecia: objectifs 2013 confirmés après un 3ème trimestre pénalisé par les changes

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Chiffre d'affaires de Faurecia - Troisième trimestre: - Chiffre d'affaires en hausse de 0,8% au T3, croissance de 5,2% à périmètre et taux de change constants - Objectifs confirmés pour 2013 - Stabilisation des conditions de m

PARIS (Dow Jones)--Chiffre d'affaires de Faurecia - Troisième trimestre:

- Chiffre d'affaires en hausse de 0,8% au T3, croissance de 5,2% à périmètre et taux de change constants

- Objectifs confirmés pour 2013

- Stabilisation des conditions de marché en Europe

- Les ventes de produits ont baissé de 1,4% en Europe

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--L'équipementier automobile Faurecia (EO.FR) a confirmé mardi ses objectifs pour 2013, après avoir vu son chiffre d'affaires progresser de 0,8% au troisième trimestre, alors que les variations de change ont pesé sur son activité à hauteur de 4%.

Le chiffre d'affaires consolidé de Faurecia, qui a atteint 4,11 milliards d'euros sur cette période, a crû de 5,2% à taux de change et périmètre constants. Les ventes de produits, soit les pièces et composants livrés aux constructeurs, se sont inscrites à 3,12 milliards d'euros, en hausse de 1,9% à données comparables mais en repli de 2,7% en données publiées.

A l'instar de ses compatriotes Valeo (FR.FR) et Plastic Omnium (POM.FR), Faurecia a fait état d'une stabilisation des conditions de marché en Europe. Les ventes de produits y ont baissé de 1,4% à 1,65 milliard d'euros, après un repli de 8,7% au premier trimestre et une progression de 3,4% au deuxième trimestre.

Les ventes de produits ont dans le même temps reculé de 13,4% à 834,8 millions d'euros en Amérique du Nord, mais bondi de 21,4% en Asie à 422,9 millions d'euros.

Toujours au troisième trimestre, les ventes de monolithes - métaux précieux et céramiques incorporés dans les systèmes de contrôle des émissions - ont augmenté de 10,8% à 673,7 millions d'euros.

La filiale de PSA Peugeot Citroën (UG.FR) table toujours sur un chiffre d'affaires compris entre 17,5 et 18 milliards d'euros à taux de change constants cette année, contre 17,4 milliards d'euros en 2012. L'équipementier automobile prévoit également une progression de sa marge opérationnelle, "notamment grâce à l'accélération du redressement en Amérique du Nord, une réduction des coûts fixes de 50 millions d'euros en Europe et la poursuite d'une rentabilité élevée en Asie".

Il vise un cash flow net positif avant restructurations "estimées à 120 millions d'euros".

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"La production automobile en Europe s'est stabilisée à un niveau très bas et devrait progresser très légèrement au quatrième trimestre puis continuer à croître faiblement en 2014, compte tenu de la modeste croissance économique attendue en Europe", a indiqué l'équipementier. "En Asie, Faurecia poursuit sa forte croissance avec une hausse des ventes de produits de 21,4% à 422,9 millions d'euros, illustrée notamment par une croissance de 23,2% en Chine, qui représente plus de 80% de l'activité dans la région. A données comparables, la hausse est de 24,9% en Asie et de 25,6% en Chine, reflétant une surperformance de Faurecia et la poursuite des gains de parts de marché", a ajouté l'industriel.

LE CONTEXTE:

Faurecia est confronté à un marché automobile déprimé en Europe, où les ventes de voitures n'ont cessé de décliner ces dernières années, générant des surcapacités de production. Afin de s'adapter, le groupe a engagé fin 2012 un plan de restructuration prévoyant la suppression de 3.000 emplois en Europe de l'Ouest en 2012 et 2013.

En France, l'équipementier automobile français a annoncé ce été la réorganisation de plusieurs sites, avec notamment l'arrêt d'activités à Bains-sur-Oust (Ille-et-Vilaine) et une baisse progressive de voilure à Evreux (Eure). Cette réorganisation devrait se traduire par la suppression de 34 postes permanents sur un effectif total de 416 personnes.

Dans le même temps, la filiale de PSA Peugeot Citröen tente de rééquilibrer ses activités en se développant sur les marchés plus porteurs que sont l'Amérique du Nord et l'Asie.

Le groupe s'est récemment renforcé en Amérique du Nord avec la création d'un nouveau poste de vice-président exécutif pour l'Amérique du Nord occupé par Jacques Mauge. Dans cette région, le volume d'activité a triplé en quatre ans, pour représenter 6 milliards d'euros en 2012.

En Asie, Faurecia mise tout particulièrement sur la Chine. Le groupe veut doubler de taille sur ce marché d'ici à 2016. L'an dernier, son activité y a crû de 25% à 1,5 milliard d'euros, une croissance très largement supérieure à celle du marché, qui a progressé de 8%.

A la Bourse de Paris, le titre Faurecia a clôturé mardi en recul de 1,1% à 23,04 euros. Depuis le début de l'année, l'action a progressé de 96,6%, donnant une capitalisation boursière de 2,6 milliards d'euros.

-Blandine Hénault et Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE FAURECIA :

http://www.faurecia.com/fr/finance

(END) Dow Jones Newswires

October 22, 2013 12:17 ET (16:17 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-