BFM Patrimoine

Eurotunnel: le chiffre d'affaires soutenu par le transport maritime et le fret

BFM Patrimoine

- Le chiffre d'affaires d'Eurotunnel a augmenté de 16% au troisième trimestre - Toutes les activités du groupe voient leurs revenus progresser sur la période - Eurotunnel entend profiter de la dynamique liée à la "reprise de l'économie br

- Le chiffre d'affaires d'Eurotunnel a augmenté de 16% au troisième trimestre

- Toutes les activités du groupe voient leurs revenus progresser sur la période

- Eurotunnel entend profiter de la dynamique liée à la "reprise de l'économie britannique"

--Chiffre d'affaires de Groupe Eurotunnel (GET.FR) - 3e trimestre :

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Le gestionnaire du tunnel sous la Manche a vu son chiffre d'affaires bondir de 16% au troisième trimestre, à 310 millions d'euros, grâce au développement de son activité de ferries MyFerryLink. Hors activités maritimes (25,2 millions d'euros), la progression du chiffre d'affaires est de 7% sur un an.

Le groupe a également bénéficié de la forte progression (+21%) des revenus issus du fret ferroviaire, tandis que le coeur de métier du groupe, le transport de véhicules et de passagers dans le tunnel, voyait son chiffre d'affaires augmenter de 4%, à 224 millions d'euros.

Au cours du trimestre écoulé, le trafic dans le tunnel sous la Manche a progressé de 5% pour ce qui est des trains de passagers Eurostar, de 3% pour les navettes de voitures et de 8% pour les autocars. Après avoir un temps profité de la faillite de l'ancien SeaFrance, l'activité de transport de poids lourds voit en revanche son trafic reculer de 8%, en partie cannibalisé par celui de MyFerryLink.

Au total, sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires d'Eurotunnel progresse de 12%, 818,4 millions d'euros.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"Cet été, Eurotunnel a battu de nouveaux records de fréquentation dans la continuité d'un premier semestre très dynamique, alors même que l'année précédente avait été exceptionnellement soutenue par les Jeux Olympiques. La reprise de l'économie britannique insuffle un nouveau dynamisme sur nos marchés dont nous entendons bien profiter", a déclaré le PDG d'Eurotunnel, Jacques Gounon, cité dans un communiqué.

LE CONTEXTE:

Le groupe attend actuellement l'issue de plusieurs procédures réglementaires qui risquent de remettre en cause ou de pénaliser plusieurs de ses activités. Si le soutien de la France et de la Grande Bretagne à la politique tarifaire du groupe rend peu probable une nouvelle injonction de la Commission européenne en faveur d'une baisse de ses péages, l'activité maritime MyFerryLink semble plus menacée.

Après l'invalidation par la Commission britannique de la concurrence du rachat par Eurotunnel de trois navires de l'ancien SeaFrance, un tribunal britannique doit se prononcer prochainement sur l'appel déposé par le groupe.

En termes d'activité, le président-directeur général d'Eurotunnel, Jacques Gounon, s'est dit confiant fin septembre quant à l'évolution du trafic sur l'ensemble de 2013. "L'année n'est pas terminée mais ce sera une belle année en termes de trafic", avait déclaré le dirigeant lors d'une conférence de presse. "L'été a été excellent", particulièrement en matière de transport de voitures, avait-t-il également indiqué.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE GROUPE EUROTUNNEPL:

http://www.eurotunnelgroup.com/fr/actionnaires-investisseurs/get-sa/informations-reglementees/informations-financieres-trimestrielles/

(END) Dow Jones Newswires

October 22, 2013 03:27 ET (07:27 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-