BFM Patrimoine

Europe: prudence, les yeux rivés vers Bruxelles.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - L'heure est globalement à la prudence au sein des Bourses européennes, alors que les investisseurs portent leurs regards vers Bruxelles où doit se tenir un sommet européen ce jeudi et vendredi. Francfort avance encore de 0,3

(CercleFinance.com) - L'heure est globalement à la prudence au sein des Bourses européennes, alors que les investisseurs portent leurs regards vers Bruxelles où doit se tenir un sommet européen ce jeudi et vendredi.

Francfort avance encore de 0,3% et Londres de 0,2%, mais Milan et Zurich perdent 0,3% et Madrid, 0,4%. Sur Euronext, si Lisbonne gagne 0,5%, Paris stagne, Bruxelles cède 0,2% et Amsterdam 0,4%. Wall Street a terminé juste au-dessus de son équilibre mercredi.

'L'actualité européenne sera marquée par le début du conseil européen de Bruxelles qui doit débattre du pacte de croissance, de l'union bancaire, voire même de l'union budgétaire', souligne un analyste de Saxo Banque.

'Les attentes d'une annonce importante à l'issue du sommet européen sont fortes sur les marchés, qui pourraient être déçus', prévient Aurel BGC pour qui 'sauf coup de théâtre, aucune demande formelle de Madrid n'est attendue jeudi ou vendredi à Bruxelles'.

Le bureau d'études rapporte toutefois que cette demande d'aide pourrait intervenir la semaine prochaine ou d'ici début novembre. 'L'Espagne pourrait profiter du sommet européen pour expliciter les conditions qui seraient exigées en échange d'une aide', explique-t-il.

Les yeux rivés vers Bruxelles, les marchés n'accordent pas trop d'attention à la bonne nouvelle de la matinée en provenance de Chine : la croissance du pays n'a ralenti qu'à +7,4% en rythme annualisé au troisième trimestre, conformément aux attentes des économistes.

Du côté des Etats-Unis, seront publiés notamment les résultats de la banque d'affaires Morgan Stanley, ainsi que les inscriptions au chômage, l'indice de la Fed de Philadelphie et les indicateurs avancés du Conference Board.

Sur le plan des valeurs, Nestlé recule de 1,9% à 61 francs suisses à Zurich, après la publication par le groupe agroalimentaire helvétique de ventes en croissance organique de 6,1% sur les neuf premiers mois de l'année 2012.

AkzoNobel recule de 4,1% à 42,7 euros et figure en queue de peloton sur l'AEX d'Amsterdam, sanctionné pour l'annonce d'une lourde perte sur son troisième trimestre, à cause de dépréciations dans sa division de peintures décoratives.

SABMiller recule de 0,8% à 2630 pence à Londres, à la suite de son point d'activité pour les six premiers mois de son exercice, d'où ressortent des performances en ligne avec les attentes du brasseur d'origine sud-africaine.

STMicroelectronics prend 2,7% à plus de cinq euros à Paris et à Milan, sa filiale en difficultés ST-Ericsson ayant été de nouveau choisie par Samsung pour équiper le dernier-né de la famille de smartphones Galaxy.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance