BFM Patrimoine

Europe: optimisme dans l'attente de Black Friday.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Alors que les indices d'Euronext (Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne) sont suspendus pour des raisons techniques, les autres indices européens gagnent du terrain à la faveur de chiffres de l'emploi encourageants en Allema

(CercleFinance.com) - Alors que les indices d'Euronext (Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne) sont suspendus pour des raisons techniques, les autres indices européens gagnent du terrain à la faveur de chiffres de l'emploi encourageants en Allemagne et dans l'attente du Black Friday.

Ainsi, Francfort progresse de 0,5%, devant Milan et Madrid qui prennent 0,4%, Zurich (+0,3%), et Londres qui se stabilise. A New York la veille, le Dow Jones a grappillé 0,1% et le Nasdaq s'est adjugé 0,6%.

'La fin de semaine s'annonce riche en consommation : entre jeudi et lundi prochain (Thanksgiving, Black Friday et Cyber Monday), tous nos regards seront tournés vers les résultats de ventes réalisées aux Etats-Unis', souligne un gérant Barclays Bourse.

'La solidité des ventes de ce week-end pourraient être alors extrapolée aux fêtes de fin d'année, et renforcer ainsi une croissance au quatrième trimestre au-delà de +4%, pour le PIB américain', poursuit le professionnel.

En attendant, le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a diminué de 14.000 d'un mois sur l'autre en novembre. Ainsi, le taux de chômage correspondant a baissé de 0,1 point à 6,6%, alors qu'il était attendu stable.

Par ailleurs, la croissance du PIB espagnol a été confirmée à +0,5% sur le troisième trimestre 2014 par rapport au trimestre précédent, une croissance tirée par la demande intérieure, en particulier par la consommation des ménages.

Enfin, le sentiment économique est resté à peu près stable en Europe en novembre, au vu des indices ESI de la Commission européenne qui ont augmenté de 0,1 point dans la zone euro, pour s'établir à 100,8, et baissé de 0,1 point dans l'Union européenne, à 104,1.

Côté valeurs, Infineon fait figure de lanterne rouge à Francfort et dévisse de 2,1% à 7,9 euros, sanctionné pour la présentation par le fabricant de semi-conducteurs de résultats légèrement inférieurs aux attentes et de perspectives plutôt ternes pour 2014-2015.

A Paris, Rémy Cointreau grimpe de 2,6% à 60 euros, le groupe de spiritueux ayant enregistré sur les six premiers mois de son exercice fiscal une activité en amélioration et confirmé ses objectifs pour 2014-2015.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance