BFM Patrimoine

Europe: marchés en ordre dispersé.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent en ordre dispersé, les investisseurs s'interrogeant après les propos contradictoires tenus la veille par le président de l'Eurogroupe au sujet du plan chypriote. Paris reprend 0,6%, Fr

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent en ordre dispersé, les investisseurs s'interrogeant après les propos contradictoires tenus la veille par le président de l'Eurogroupe au sujet du plan chypriote.

Paris reprend 0,6%, Francfort et Zurich 0,2%, Londres et Amsterdam 0,1%, tandis que Bruxelles et Milan stagnent, que Madrid perd 0,5% et Lisbonne 0,8%. Wall Street a cédé 0,4% la veille.

Les marchés ont été effrayés lundi notamment par les propos de Jeroen Dijsselbloem, selon lesquels le plan de sauvetage élaboré pour Chypre constituait un nouveau cadre de résolution des difficultés bancaires dans la zone euro.

Néanmoins, le président de l'Eurogroupe a fait machine arrière plus tard dans la soirée en affirmant que Chypre était un cas spécifique et que le plan de sauvetage ne saurait servir de modèle au règlement d'autres problèmes dans la zone euro à l'avenir.

'Ce rétropédalage n'est toutefois guère susceptible de rassurer des épargnants nerveux, qui resteront attentifs à tout propos suggérant qu'ils pourraient avoir à passer à la caisse pour de prochains renflouements', prévient toutefois un analyste d'IG.

Ce dernier souligne cependant que le calendrier économique chargé aux Etats-Unis devrait tenir les investisseurs occupés ce jour. 'Les chiffres solides des derniers mois sur la première économie mondiale les aident à oublier la faiblesse de la zone euro', note-t-il.

Cet après-midi, les marchés attendent donc la publication des commandes de biens durables (13h30), des ventes de logements neufs (15h00) et l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board (15h00).

En particulier, les commandes de biens durables pourraient avoir rebondi de près de 4% en février grâce au matériel de transport, après une chute de 4,9% en janvier. Hors transport le consensus attend une hausse d'un demi-point de pourcentage.

Lanterne rouge à Madrid après une heure de suspension ce matin, Telefonica perd 3,6% à 10,8 euros, à la suite de la cession sur le marché de 90 millions de ses propres actions, représentant 1,98% du capital de l'opérateur télécoms ibérique.

A Amsterdam, SBM Offshore prend pratiquement 4% à 13,4 euros, la compagnie parapétrolière ayant remporté auprès de Petrobras le plus gros contrat de son histoire, d'une valeur totale de 2,7 milliards d'euros environ.

Peugeot recule de 1,3% à moins de 5,9 euros sur le SBF120 à Paris, alors que selon Les Echos, sa 208 ne se serait vendue qu'à 220.800 exemplaires l'année dernière, contre un objectif annoncé de 265.000 unités.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance