BFM Patrimoine

Europe: marchés dans l'attente de signes de la Fed.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les indices européens consolident leurs gains de la veille, dans l'attente de nouvelles indications qui pourraient aider les investisseurs à mieux anticiper les intentions de la Fed au sujet de son programme de rachats d'actif

(CercleFinance.com) - Les indices européens consolident leurs gains de la veille, dans l'attente de nouvelles indications qui pourraient aider les investisseurs à mieux anticiper les intentions de la Fed au sujet de son programme de rachats d'actifs.

Lisbonne grappille 0,1%, mais Francfort et Zurich cèdent 0,2%, Paris, Londres, Milan et Amsterdam 0,3%, Bruxelles perd 0,5% et Madrid 0,9%. Lundi à New York, le Dow Jones a gagné plus de 0,1%.

Les marchés s'interrogent sur le calendrier que la Réserve fédérale américaine est susceptible d'adopter pour commencer son 'tapering', c'est-à-dire la diminution progressive de son programme de rachats d'actifs.

'Le mois de mars semble assez probable, essentiellement car cette date permettra à Janet Yellen, la nouvelle présidente désignée de la Fed, d'avoir assimilé ses nouvelles fonctions', estime Chris Weston, le stratège en chef d'IG.

'De plus en plus d'opérateurs s'attendent à ce que la Réserve fédérale réduise son programme de rachats d'actifs vers la fin de l'année', note cependant Saxo Banque, qui pointe une audition de Janet Yellen devant le Sénat jeudi.

Aucune statistique économique, susceptible d'influer l'attitude de la banque centrale, n'est prévue ce mardi, mais l'indice 'Empire State' de la Fed de New York et la production industrielle (attendus vendredi) seront étudiés dans cette optique.

De ce côté de l'Atlantique, la matinée est marquée par des signes de faiblesse de l'inflation au Royaume Uni et en Allemagne en octobre : les taux d'inflation annuels dans ces deux pays reculent à 2,2% et à 1,2% respectivement.

Infineon chute de 4,3% à sept euros et fait ainsi figure de lanterne rouge à Francfort, le fabricant allemand de semi-conducteurs ayant nettement manqué le consensus de bénéfice par action sur son dernier trimestre comptable.

Deutsche Post s'affiche par contre en forte hausse sur le DAX, de 1,9% à 25,3 euros : le groupe de logistique et de colis a dévoilé des résultats en progression sur son troisième trimestre et confirmé ses objectifs annuels.

Vodafone gagne 1,2% à 230 pence à Londres, après la publication par le géant britannique des télécommunications de ses résultats semestriels, gonflés par des éléments exceptionnels, ainsi que d'un plan d'investissement.

A Paris, Arkema recule de 2,1% à moins de 80,5 euros, les analystes de Société Générale ayant abaissé leur recommandation sur le titre du chimiste de 'achat' à 'conserver' en raison d'un potentiel de hausse jugé limité.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance