BFM Patrimoine

Europe: les yeux rivés vers les banques centrales.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les indices européens se tassent sur les marchés actions européens, dans l'attente de la conclusion de la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs de la BCE, qui pourrait donner des indications sur sa politique à venir.

(CercleFinance.com) - Les indices européens se tassent sur les marchés actions européens, dans l'attente de la conclusion de la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs de la BCE, qui pourrait donner des indications sur sa politique à venir.

Zurich garde son équilibre, mais Madrid cède 0,1%, Londres perd 0,4%, Francfort 0,5% et Milan 0,7%. Sur Euronext, Bruxelles, Amsterdam et Paris reculent de 0,4% et Lisbonne, de 0,8%. Par comparaison, Wall Street a grappillé 0,1% la veille.

La séance sera dominée par les conclusions des réunions de politique monétaire de la Banque d'Angleterre et surtout de la Banque Centrale Européenne, dont le président Mario Draghi doit prendre la parole cet après-midi depuis la Slovénie.

'La BCE devrait laisser ses taux inchangés aujourd'hui étant donné qu'elle attend davantage de détails sur la santé de l'économie du bloc euro, mais aussi pour permettre à Madrid de gagner du temps avant de demander un plan de sauvetage qui déclenchera son nouveau programme d'achat d'actifs', pronostique RTFX.

De son côté, Natixis pense que la BCE 'devrait laisser la porte ouverte à une future baisse de taux, peut-être au mois de décembre'. 'En ce qui concerne les mesures non conventionnelles (...), une nouvelle opération de refinancement à long terme (LTRO) pourrait être annoncée', ajoute la banque française.

En attendant, les rendements se tendent sur les marchés obligataires des pays périphériques : le taux à 10 ans monte ainsi de six points de base à 5,86% pour l'Espagne et de sept points de base à 5,11% pour l'Italie.

Du côté des Etats-Unis, seront publiées cet après-midi les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, puis les commandes à l'industrie pour le mois d'août, avant les 'minutes' de la dernière réunion de la Fed, ce soir.

Sur le plan des valeurs, KBC Groupe prend la tête du Bel20 avec un gain de 2,2% à 19,7 euros, sa division KBC Bank ayant atteint le ratio Core Tier 1 de 9% (y compris la réserve liée au risque souverain), comme prescrit par la recommandation ABE de décembre 2011.

Daimler signe l'une des meilleures performances du DAX (+0,8% à 38,4 euros) à Francfort, soutenu par les ventes de sa filiale américaine de Mercedes-Benz Cars, en croissance de 7% en septembre aux Etats-Unis.

En queue de peloton du CAC parisien, Capgemini accuse une baisse de 1,6% à 32,2 euros, alors que la directrice générale de HP, Meg Whitman, a déclaré s'attendre à de nouvelles difficultés au cours de l'exercice fiscal 2013.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance