BFM Patrimoine

Europe: les marchés conservent des gains appréciables.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - S'ils se réduisaient en fin de séance, la plupart des indices européens conservaient des gains appréciables en fin de séance mercredi, soutenus par des bonnes nouvelles des deux côtés de l'Atlantique. Madrid s'adjugeait 0

(CercleFinance.com) - S'ils se réduisaient en fin de séance, la plupart des indices européens conservaient des gains appréciables en fin de séance mercredi, soutenus par des bonnes nouvelles des deux côtés de l'Atlantique.

Madrid s'adjugeait 0,9%, devant Lisbonne, Bruxelles et Zurich (+0,6% chacune), tandis que Londres gagnait 0,5%, Milan et Amsterdam 0,4%, Paris 0,2% et Francfort 0,1%. Wall Street reculait par contre de 0,2%.

Les indices européens saluaient la décision de S&P, qui a relevé la note de la Grèce de 'défaut sélectif' à 'B-' après la finalisation de l'opération de rachat de la dette, avec une perspective 'stable'.

'Ce relèvement confirme que la Grèce n'est plus un sujet d'inquiétude pour les marchés, pour au moins six mois', estimait Arnaud Poutier chez IG, pour qui 'cette nouvelle justifie la hausse actuelle des marchés et peut causer une poursuite du 'rally' de fin d'année en Europe'.

Autre facteur de confiance sur le marché, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne est remonté de 101,4 en novembre à 102,4 ce mois-ci. L'indice était reparti à la hausse le mois dernier, mettant un terme à six mois consécutifs de repli.

Toujours au plan économique, les mises en chantier de logements ont baissé de 3% aux Etats-Unis en novembre, affectées par l'ouragan Sandy, mais les permis de construire ont augmenté de 3,6% à 899.000 unités en rythme annualisé, contre un consensus à 872.000.

A propos des Etats-Unis, 'les Républicains et Démocrates sont maintenant dans des discussions constructives dans le but de parvenir à un accord et ainsi stopper la menace du fiscal cliff', rapportait Saxo Banque.

Du côté des valeurs, UBS gagnait 0,5% à 15,3 francs suisses à Zurich, à la suite d'un règlement du contentieux sur le LIBOR, moyennant le versement par le groupe bancaire de 1,4 milliard de francs de pénalités.

ThyssenKrupp prenait 2,6% à 18,6 euros, soit l'une des meilleures performances du DAX à Francfort, soutenue par un relèvement d'opinion chez Crédit Suisse de 'neutre' à 'surperformance' sur le titre du sidérurgiste allemand.

Merck KGaA accusait par contre une baisse de 1,7% à 99,8 euros, grevée une étude de phase III montrant que le Stimuvax, un traitement expérimental contre le cancer du poumon non à petites cellules, n'avait pas atteint son critère d'évaluation principal.

A Paris, Capgemini avançait de 1,4% à 34,4 euros, dans le sillage des résultats bien accueillis de l'Américain Oracle. La SSII française a en outre fait part d'un gros contrat d'outsourcing avec Unilever.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance